ASTEP : des établissement scientifiques s'engagent

Accompagnement à l’Université de Perpignan

Depuis 1998, un partenariat conventionné entre l’Inspection académique des Pyrénées-Orientales, le site IUFM Perpignan/UM2 et l’Université de Perpignan permet, dans le cadre d’une unité d’enseignement en Licence L3, de mettre en relation des étudiants scientifiques de l’Université avec des ensei­gnants volontaires dans des écoles primaires du département. Chaque année, environ un quart de la promotion s’engage dans ce dispositif qui comprend la préparation d’un dossier pédagogique au premier trimestre puis, à partir de février, un accompagnement d’une dizaine de séances en classe.

Accompagnement à l’Ecole polytechnique

Depuis 1996, une dizaine d’élèves polytechniciens effectuent chaque année un stage de formation humaine de six mois comme accompagnateurs dans les centres pilotes de La main à la pâte.
Outre l’aide apportée aux élèves et aux enseignants, cette expérience leur a permis d’élargir leur horizon personnel et professionnel.

Accompagnement à l’école des mines de Nantes

Depuis plus de 10 ans maintenant, l’Ecole des Mines de Nantes (EMNantes) a entrepris de développer une forme alternative d’apprentissage des sciences à l’échelle de promotions complètes d’élèves ingénieurs. Cet Apprentissage par l’Action (ApA), lancé en 1996 ne vise pas seulement à acquérir des connaissances mais aussi à développer des compétences scientifiques et des qualités professionnelles : autonomie, responsabilité, réactivité, sens physique.
Il s’inspire très largement de l’opération La main à la pâte et c’est pourquoi l’EMNantes accompagne depuis également 10 ans cette démarche pédagogique à l’école élémentaire. Cela se traduit notamment par des accompagnements en classe menés par des élèves- ingénieurs. A titre d’exemple en 2006/2007, une quarantaine d’étudiants de l’EMNantes ont accompagné près de 80 classes du département de Loire-Atlantique. Afin de les préparer à cette collaboration et de répondre aux attentes des enseignants avec la volonté de rendre ensuite l’enseignant autonome face aux sciences, l’EMNantes a imaginé une forme de préparation pour ses étudiants accompagnateurs.
Chaque élève-ingénieur de l’EMNantes doit s’impliquer dans la réalisation d’un Projet d’Engagement Sociétal, une activité qui s’intègre dans un projet de développement personnel qu’il mène au long de ses quatre années de formation.

Accompagnement à l’Université de Nancy

Il s’agit concrètement d’une initiation pratique à l'enseignement des sciences à l'école dont l'objectif, entre autres, est de nourrir une réflexion d'ordre pédagogique et épistémologique. Elle s'inscrit dans l'esprit de La main à la pâte. Le  public est très large : d’une part les étudiants des écoles d’ingénieurs ou des filières scientifiques de l’université qui souhaitent participer à améliorer la compréhension par le grand public des sciences et des techniques (c’est une des missions des enseignants et des chercheurs); d’autre part les étudiants qui envisagent une carrière de professeur des écoles
Durant un semestre les étudiants participent à l'enseignement des sciences dans une classe d'école élémentaire. Ils concourent à l'élaboration d'une séquence pédagogique, assistent le professeur des écoles dans la conception et la construction des expériences et participent à leur mise en œuvre dans la classe avec les enfants
Depuis l’année scolaire 2008-2009, l'Inspection académique a mis en place un plan de formation des professeurs des écoles sur 3 ans pour installer cet enseignement dans un fonctionnement stable au niveau des établissements scolaires.

Accompagnement à l’Université de Bordeaux 2

L ’UFR Sciences de la Vie de l'Université Victor Segalen Bordeaux 2 propose des Unités d’Enseignement optionnelles "Accompagnement scientifique", accessible en licence
Cet enseignement est très profitable pour la formation des étudiants.
Pour les étudiants, un approfondissement des connaissances et de la démarche scientifique a été observé ainsi qu’une remotivation pour leurs études universitaires, pour certains leurs études prennent sens (surtout pour les étudiants en première année ou pour les étudiants qui ont commencé leurs études supérieures en médecine ou pharmacie et qui ont dû se réorienter lorsqu'ils n'ont pas été reçus au concours). Certains étudiants y voient aussi une initiation aux métiers de l'enseignement
Cette UE est fortement soutenue par le Rectorat de Bordeaux.  L'inscription d'un étudiant dans une UE Accompagnement Scientifique est accompagnée de la signature d'une convention entre la structure d'accueil et l'Université Victor Segalen Bordeaux 2. Pour les  étudiants qui interviennent en primaire, une charte d'accompagnement doit aussi être signée.

Accompagnement au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris

Depuis 9 ans, à partir du dispositif ‘La main à la pâte’ reconnu par le Ministère de l’Education Nationale, ce module d'accompagnement scientifique s’intègre dans la formation proposée aux doctorants par l'École doctorale du Muséum national d'histoire naturelle ; il est validé comme tel pour l'autorisation de soutenance du doctorat.
Les enseignants du primaire ayant en majorité une formation non scientifique, le doctorant aide l'enseignant à cerner et à expliciter son projet de sciences expérimentales en classe, afin d'en assurer la cohérence et la faisabilité et d'y identifier les enjeux et les objectifs. Ensemble, ils se mettent d'accord sur le déroulement et le rythme des activités que les élèves mèneront et les acquisitions identifiables qu'ils en retireront.
En aucun cas le doctorant ne se substitue à l'enseignant. Il lui apporte ses connaissances et sa vigilance scientifiques. Il lui fournit des idées et des outils pour mettre en place une démarche scientifique au cours des activités. En retour, il apprend à organiser et à reformuler des notions scientifiques complexes de façon pédagogique et abordable pour un public non spécialisé, ce qui constitue d’ailleurs une compétence fondamentale pour la suite de sa carrière d’enseignant-chercheur
Les étudiants concernés par le module d’accompagnement scientifique de l’Ecole Doctorale du Muséum National d’Histoire Naturelle sont inscrits en 1ère ou 2è année de doctorat. Ils choisissent ce module parmi d’autres

Accompagnement à l’ESPCI de Paris

Depuis janvier 2000 l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes de l’ESPCI est un lieu d’expérimentation de l’Accompagnement en Science et Technologie à l’Ecole Primaire. Plusieurs centaines d’étudiants et de chercheurs ont accompagné l’enseignement dans des écoles parisiennes.
Ils sont volontaires et accompagnent une classe sur leur temps libre
En 2000, un partenariat a été établi avec les écoles du 13ème arrondissement de Paris. L’ESPCI a participé au comité de pilotage sciences avec les inspecteurs, les conseillers pédagogiques et des directeurs.
Actuellement l’accompagnement s’étend progressivement à d’autres arrondissements accessibles par les transports en commun ou proche du lieu d’habitation de l’étudiant.

Accompagnement à l’Université de Pau

La mise en place des accompagnements en L3 Physique-Chimie à l’Université de Pau est partie d’une simple observation. Dans le parcours Sciences Physiques beaucoup d’étudiants font le choix du CAPES ou du concours de professeur des écoles à la fin de leur année universitaire.
Face à ce constat, comment mettre en place une unité d’enseignement adaptée ?
A la suite de l’observation faite ci-dessus, l’Université de Pau a décidé de mettre en place une unité d’enseignement (UE) de pré professionnalisation afin d’orienter les étudiants qui le souhaitent vers les métiers de l’enseignement
Cette démarche d’accompagnement permet à la fois de dynamiser nos formations universitaires, d’aider les écoles dans la réalisation de projets pédagogiques et de promouvoir les sciences dans le contexte de désaffection que connait l’ensemble des pays industrialisés.

 

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte Académie des sciences