Le télégraphe de Chappe (France) - encyclopédie : le scientifique

Portrait de Equipe  La main à la pâte

Claude Chappe est né en 1763 dans une famille d’inventeurs. Il devient ingénieur et dans les années 1790, il expérimente, avec l’aide de ses frères, différents systèmes de télégraphe aérien. Les 2 et 3 mars 1791, il procède à une première expérience de télégraphie aérienne à Parcé, puis la réitère à Paris. Le 26 juillet 1793, son invention est adoptée par la Convention nationale et il est nommé ingénieur télégraphe. En 1794, il achève l’installation de la première ligne télégraphique entre Paris et Lille. D’autres chantiers lui sont confiés mais, peu à peu, son état physique et mental se dégrade. Il se suicide le 23 janvier 1805.

 

Apports du télégraphe de Chappe à l’époque

Le télégraphe Chappe a permis une transmission très rapide de l’information et il est à l’époque très admiré et copié en Europe. Il fut efficace, constitua au milieu du XIXe siècle un réseau de 5 000 km en étoile autour de Paris, reliant vingt-neuf villes grâce à 534 stations. Mais le système est un système optique ; il ne peut fonctionner dans le brouillard, en cas de grosse pluie ou de neige et il s’arrête la nuit.

 

Le personnage

Claude Chappe est appelé “Chappe de vert”. Il est né à Brûlon dans le département de la Sarthe en 1763. Il a fait ses études à Rouen puis à La Flèche. Il est nommé abbé et vit de rentes. Cela lui permet d’ouvrir un cabinet de physique à Paris. En 1789, à la Révolution, les biens du clergé sont nationalisés et il perd ses rentes. Il revient à Brûlon et se lance dans des recherches sur la télécommunication.

 

Une réussite familiale

En 1790 Claude Chappe et deux de ses frères, Pierre-François et René, inventent un premier système de transmission à distance, à l’aide d’un tableau, noir d’un côté et blanc de l’autre, qui pivote. Au-dessous se trouve un cadran à aiguilles portant des signes (chiffres). Chaque signe correspond à un morceau de phrase. L’expérience est réalisée entre les villages de Brûlon et Parcé, distants de 14 km. Deux phrases : “Si vous réussissez, vous serez bientôt couverts de gloire” et “L’Assemblée nationale récompensera les expériences utiles au public” sont envoyées et captées. L’invention fonctionne !

 

Son œuvre est reconnue : un système qui fonctionne

Il continue ses recherches et invente plusieurs systèmes avec des techniques différentes. Certains sont détruits par des voleurs de bois ou des Parisiens qui craignent que le roi les utilise pour demander de l’aide aux rois étrangers. En 1793, aidé par l’horloger Breguet, il élabore un appareil définitif. Il le présente au gouvernement qui l’accepte : la France est en guerre et a besoin d’un moyen rapide et sûr de communication entre l’armée et le gouvernement. La création de la première ligne télégraphique entre Paris et Lille est décrétée. Le gouvernement place le télégraphe sous contrôle de l’armée. Claude Chappe obtient le titre d’“ingénieur télégraphe”. Ses frères Abraham, Ignace, Pierre-François et René participent à la réalisation des lignes. Ils continueront après la mort de Claude en 1805, qui se suicide en se jetant dans un puits. Le télégraphe “Chappe” reste actif jusqu’à la fin du XIXe siècle. À cette date, des systèmes électriques prendront le relais.

 

             

Image:Tombeau_Chappe.jpg

Adresse

Professionnel
France
46° 13' 39.4968" N, 2° 12' 49.4964" E
FR

Addons

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte Editions Le Pommier