III.3.1 - La multimodalité : exemple sur un long trajet

Niveaux conseillés

CM1, CM2, 6e

Résumé

Les élèves imaginent le meilleur moyen pour faire le trajet Paris-Marseille.
Ils discutent des avantages et inconvénients de chacun des moyens de transport proposés.

Notions

• Autant que possible il faut limiter l’usage de la voiture.
• Il existe souvent d’autres moyens de transport, individuels ou collectifs, pour effectuer un trajet : c’est la multimodalité.
• On peut également mieux utiliser la voiture :
– soit en l’utilisant sur une partie du trajet
– soit en la partageant avec d’autres usagers (covoiturage, auto-partage)

Modalité d'investigation

Étude documentaire

Matériel

Photocopie de la fiche 41 (Multimodalité sur un trajet Paris-Marseille)

Lexique

Multimodalité, covoiturage

Durée

1 h

Note pédagogique

Au cours de cette séance, on étudie un trajet « long » (Paris-Marseille) pour comparer différents moyens de transport. Ce trajet est donné à titre indicatif et peut être changé par l’enseignant (utiliser le comparateur http://www.ademe.fr/eco-comparateur et les sites indiqués dans la fiche 41). Il peut être particulièrement intéressant d’étudier un « vrai » trajet « long » de la classe, par exemple celui d’un voyage scolaire, d’une classe découverte…
Nous conseillons, avant d’aborder cette séance, d’avoir sensibilisé les élèves aux émissions de polluants (en particulier de CO2) à travers une ou plusieurs des séances suivantes : I.5.2 « Qu’est-ce qui est à l’origine de la pollution dans une automobile ? », II.1.1 « Les transports ont-ils un impact sur la qualité de l’air ? » et II.2.5 « Y a-t-il un lien entre les transports et le changement climatique ? ».

Question initiale

L’enseignant ouvre la séance en demandant : Comment peut-on faire un voyage Paris-Marseille ?
Les réponses des élèves pourront être l’avion, le train, la voiture, le car… L’enseignant note les réponses puis il demande aux élèves d’identifier des critères qui permettraient à la classe de choisir quel est le meilleur trajet. Les critères de durée et de coût sont facilement trouvés. Si les élèves n’ont pas étudié les émissions polluantes liées aux transports, il se peut que ce critère ne soit pas mentionné. Dans ce cas, l’enseignant peut simplement leur demander « Et par rapport à la pollution, comment choisir ? » et au besoin introduire le critère « émissions de CO2 ».
La classe discute de ces 3 critères et tente un classement des moyens de transports au regard de ces critères. À ce stade, on ne dispose pas de données chiffrées, il s’agit uniquement d’exprimer les représentations des élèves.


Classe de CM2 de Bénédicte Lubineau (Senlis)

Étude documentaire (collectivement)

L’enseignant distribue une photocopie de la fiche 41 (Multimodalité sur un trajet Paris-Marseille) et propose une discussion collective sur les avantages et les inconvénients des différentes solutions. Les élèves peuvent ainsi vérifier leurs réponses.
Finalement, l’enseignant demande ce qu’il en est pour une famille de quatre personnes, puis pour un groupe de 30 personnes (exemple d’une sortie en classe « nature »). Pour cela, les élèves doivent faire les calculs de trajet pour le prix et le CO2 dans les différents cas.


Calcul fait pour une famille de 4 personnes. Classe de CM2 de Kévin Faix (Le Kremlin-Bicêtre)

Cette discussion permet d’aborder la question du covoiturage : le partage d’une même voiture pour effectuer un trajet diminue les impacts financiers et environnementaux par rapport à une utilisation individuelle.
Cette séance débouche sur une définition de la multimodalité (possibilité de choisir plusieurs moyens de transport pour un même trajet) et sur une première approche de l’intermodalité (possibilité de combiner plusieurs moyens de transport pour un même trajet). Par exemple, pour un trajet en train ou en avion, il faut penser au(x) moyen(s) de transport utilisé(s) pour rejoindre la gare ou l’aéroport.

Conclusion

La classe élabore une conclusion collective, par exemple : Il existe souvent plusieurs moyens de transport, individuels ou collectifs, pour effectuer un trajet : c’est la multimodalité. La voiture n’est pas toujours le moyen de transport le plus intéressant. On peut utiliser d’autres moyens de transport, ou également mieux utiliser sa voiture : soit en l’utilisant sur une partie du trajet, soit en la partageant avec d’autres usagers (covoiturage, auto-partage).

 

Retour au module Retour à la Partie III - L'écomobilité Retour à la Séquence III.3 - Multimodalité et Intermodalité

 

 

Partenaires du projet

ADEME CASDEN Editions Le Pommier