III.1.1 - Comment le transport s’organise-t-il en France ? (optionnelle)

Niveaux conseillés

CM2, 6e

Résumé

Par groupe, les élèves étudient l’organisation de différents moyens de transport (aériens, ferrés, routiers, navals). Ensemble ils reconstituent les différents réseaux de communication en France.

Notions

• Le transport de personnes et de marchandises permet de répondre à de nombreux besoins.
• Les transports s’organisent selon de grands axes terrestres, maritimes, aériens qui relient la capitale aux grandes métropoles régionales (réseau en étoile).
• Ces grandes métropoles régionales sont reliées aux autres grandes villes d’Europe et du monde.
• Autour de chaque grande métropole il existe des réseaux secondaires qui relient les villes plus petites (réseaux en étoile à plus petite échelle).

Modalité d'investigation

Étude documentaire

Matériel

• Salle informatique indispensable, avec une connexion Internet de bonne qualité
Pour chaque binôme :
• Photocopie de la fiche 30 (Evolution du temps de trajet en train depuis Paris)
• Photocopie de la fiche 31 (L’organisation du transport en France)
• Photocopie de la fiche 32 (Carte de France à reconstituer)

Lexique

Trafic, réseaux, communication

Durée

2 h

Étude documentaire (par binômes)

L’enseignant demande : Comment le transport s’organise-t-il sur notre territoire ? Les élèves notent leurs propositions. En salle informatique, ils se répartissent par binômes pour étudier au moins un type de transport parmi l’avion, le bateau, la voiture, le train, le métro (pour les classes concernées).
Chaque binôme reçoit les fiches correspondantes ou se connecte sur le site qui le concerne et recherche les informations proposées dans la fiche 31 (L’organisation du transport en France). Dans chaque cas, il repère les grandes agglomérations.
Avant de les laisser en autonomie, prendre le temps de définir collectivement les termes spécifiques (trafic, réseau, couloir, zone, période, ferroviaire, rame…).
Les élèves peuvent s’intéresser spécifiquement à la France, mais aussi étendre leur étude à l’Europe, de façon à montrer comment les grandes métropoles régionales sont reliées entre elles (autoroutes, train à grande vitesse, aéroports, autoroutes de la mer).


Classe de CM2 de Cécile Perrin (Le Kremlin-Bicêtre)

Note pédagogique
La fiche 31 est également disponible sur le site du projet (comme les autres fiches documentaires), ce qui permet aux élèves de cliquer directement sur les liens plutôt que d’avoir à les taper dans le navigateur. Cela permet de gagner beaucoup de temps.

Mise en commun

Les élèves rassemblent leurs informations et créent une carte synthétique. On pourra imprimer une carte de France vierge (fiche 32) en grand format par exemple. Chaque groupe vient apporter les informations qu’il possède. La carte finale doit comporter :
• Les grandes villes françaises
• Les grandes infrastructures (ports/aéroports/gares)
• Les grands réseaux (aériens, ferrés, routiers, navals)
• Le cas échéant, le groupe travaillant sur le métro (de Paris ou d’une grande métropole régionale) pourra présenter l’organisation des lignes et stations.
Voici deux types de production possibles :



Note : une version « officielle » et assez complète d’une telle carte est disponible ici : http://www.rff.fr/IMG/Fret-2009-v_01-10-09.pdf

Conclusion

Les élèves élaborent une conclusion, par exemple :
Il existe deux types de transport : de marchandises ou de personnes.
• Les transports s’organisent selon des grands axes terrestres, maritimes, aériens qui relient la capitale aux grandes métropoles régionales (réseau en étoile).
• Autour de chaque grande métropole, il existe des réseaux secondaires qui relient les villes plus petites (réseau en étoile à plus petite échelle).
• Ces grandes métropoles régionales sont reliées aux autres grandes villes d’Europe et du monde.

 

Retour au module Retour à la Partie III - L'écomobilité Retour à la Séquence III.1 - État des lieux : les transports en France et dans le monde

 

Partenaires du projet

ADEME CASDEN Editions Le Pommier