EPIdémie - Recherche 4 (Activité 3)

Etape 3 : Augmenter le réalisme du modèle pour le rendre plus efficace

 

Situation de départ 

Votre laboratoire veut maintenant construire un modèle plus réaliste en intégrant des connaissances issues de deux disciplines : géographie et biologie. Nous allons corriger 2 approximations majeures de l’étape 1 :

- le faible nombre de liens entre les villes.

- la valeur de contamination arbitrairement fixée à 1/3.

  • Grâce à la géographie, nous allons rendre le plateau plus réaliste en travaillant avec 11 villes réelles toutes connectées entre elles, pour lesquelles vous disposez d’informations (voir CARTES) qui vous aideront à modifier la phase de propagation. Le foyer initial est arbitrairement fixé à Lagos et il restera contaminé tout au long de la situation.
  • Grâce à la biologie, nous allons intégrer un ensemble de facteurs influençant la propagation de la maladie : utilisation de médicaments, influence de l’état des autres pays…

 

1) Nouvelles données en lien avec la mondialisation

  • Toutes les villes étant connectées entre elles dans notre nouveau modèle, il faut modifier les règles en prenant en compte l’intensité de la connexion de chaque ville aux autres. C’est le premier facteur explicatif de la propagation.

La connexion de la ville aux autres est…

Probabilité de passer de « S » à « E »

… ELEVEE

2/5

… MOYENNE

3/10

… FAIBLE

1/5

 

 

 

 

 

 

 

  • Nous allons aussi tenir compte de l’élément suivant : quand la maladie atteint le stade pandémique, c’est-à-dire 5 villes ou plus sont en état « E » alors les probabilités de passer de « S » à « E » doublent ! C’est le deuxième facteur explicatif.

 

2) Nouvelles données biologiques concernant la propagation

 

La ville présente une capacité de lutte contre la maladie …

Stocks de médicaments au début du scénario (nombre d’unités disponibles)

… ELEVEE

7

… MOYENNE

3

… FAIBLE

0

 

  • Une unité de médicaments est utilisée à chaque tour quel que soit l’état de la ville au tour d’avant (à titre préventif ou thérapeutique). On procède ainsi jusqu’à épuisement des stocks.
  • L’action des médicaments diminue la probabilité de la contamination d’une ville : on applique un bonus de  – 2  au lancer du dé de propagation. C’est le troisième facteur explicatif.
  • Une ville malade à un tour donné a plus de chance d’être malade au tour suivant car les pathogènes sont présents dans la population. On applique un malus de + 2 au lancer du dé de propagation. C’est le quatrième facteur explicatif.

 

Consignes

Vous devez intégrer l’ensemble des informations proposées (voire en rajouter) sous la forme de règles de construction d’un modèle. A vous donc de définir la situation initiale puis l’ensemble des règles qui permettent de passer aux tours suivants.

Vous pouvez également fixer une règle de jeu : vous gagnez par exemple si le monde résiste à la pandémie pendant 5 tours, à vous de jouer ! Puis préparez-vous à présenter votre modèle une fois créé...

 

Cartes à données pour obtenir des informations sur les villes

Une version du plateau

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte