1, 2, 3, codez ! - Encadré scientifique - une brève histoire d'Internet

L’idée d’une connexion de nombreux ordinateurs en réseau naît dans les années 1960 aux États-Unis : un chercheur, Leonard Kleinrock, formalise en 1961 un moyen de transmettre des données entre ordinateurs en découpant ces données en paquets, en transmettant les paquets par des voies qui peuvent être différentes, et en les rassemblant dans l’ordre voulu au niveau du récepteur. C’est le principe de la méthode utilisée encore aujourd’hui pour transmettre des données – comme un message électronique – sur internet (voir illustration page 32). Dès l’année suivante, Joseph Licklider promeut l’ordinateur comme un outil de communication et de partage des ressources, et propose la construction d’un réseau d’ordinateurs connectés entre eux. Licklider intègre l’ARPA (Agence des projets de recherche avancée), organisme créé en 1958 pour assurer la supériorité militaire et technologique des États-Unis, suite au lancement par l’URSS du premier Spoutnik. Il devient le directeur du Bureau des techniques de traitement de l’information de l’ARPA, et c’est à ce poste qu’il promeut la construction d’un réseau expérimental reposant sur le principe de la transmission des données par paquets. Ce réseau, nommé Arpanet, voit le jour en 1969. Il comporte seulement 4 ordinateurs, qui s’échangent des données à un rythme de 50 000 bits par seconde (6 ko/s).

Les premiers utilisateurs d’Arpanet développent des programmes permettant d’envoyer des messages d’un ordinateur à un autre, via le réseau. Le premier e-mail, envoyé en 1972, utilise déjà le caractère @ pour séparer le nom du destinataire et son adresse. Les principales fonctions des messageries électroniques – tri, réponse, transfert de messages – sont inventées dès cette époque.

La première démonstration publique d’Arpanet a lieu en 1972, lors d’une conférence internationale. C’est un grand succès qui contribue à l’expansion du projet, à la naissance d’autres réseaux et fait naître l’idée d’une interaction entre réseaux. Une telle interaction nécessite des modifications dans le principe de fonctionnement d’Arpanet : la solution développée est le protocole TCP/IP, encore utilisé aujourd’hui sur le «  réseau de réseaux » qu’est Internet.


L'étendue d'Arpanet en 1974

Tim Berners-Lee, utilisateur du réseau du CERN (appelé Cernet), imagine en 1989 de faciliter la navigation au sein du réseau par l’usage d’un navigateur et de liens hypertexte. Il propose la création d’une toile permettant d’aller d’un contenu à un autre par des voies multiples. Ce projet, approuvé par le CERN, est nommé le « World Wide Web », ce qui signifie littéralement « toile d’araignée mondiale ». C’est l’un des réseaux d’Internet.

Les projets foisonnent à partir des années 1990, entourés de spéculation boursière, jusqu’à éclatement de la « bulle » internet en 2000 : le premier navigateur web possédant une interface graphique voit le jour en 1993. Il sera rapidement supplanté par d’autres, eux-mêmes supplantés par d’autres … L’annuaire internet Yahoo ! est créé en 1994 puis il devient un portail international. La start-up Google est créée en 1998, puis ce sont E-bay ou encore Amazon, entreprises géantes de l’Internet.

 


<< Précédent Menu Suivant >>

 

Partenaires du projet

Pasc@line Educaland Editions Le Pommier