Océan - Séance I.10 Conséquences sur le vivant de l'acidification des océans

Résumé

En étudiant le blanchiment des coraux et en observant la dissolution d’un coquillage dans du vinaigre, les élèves comprennent que l’acidification des océans nuit aux espèces marines, en particulier aux coquillages et aux coraux.

Notions

· certaines formes de vie, comme les coraux, meurent sous l'effet de l'acidification des océans

Modalités d’investigation

Expérimentation

Matériel

Pour chaque groupe

· des ramequins

· de l’eau

· du vinaigre

· des coquillages

Pour chaque élève

· photocopie de la Fiche 25 (extraite de la seconde séquence)

Lexique

Acidité, pH, dioxyde de carbone, pollution

Durée :

1 heure, en plusieurs fois

Question initiale

Après avoir fait rappeler la conclusion de la séance précédente (les émissions de CO2 entrainent une acidification des océans), l’enseignant demande quelles peuvent être les conséquences sur les organismes vivant dans l’eau. Les réponses couramment recueillies sont : empoisonnement/asphyxie au CO2, malformation, baisse de la reproduction, etc.

Il demande aux élèves d’imaginer une expérience qui permette de voir si un acide peut nuire à un être vivant. Il précisera que, pour des raisons éthiques, on ne peut pas faire de manipulation sur des animaux vivants. Si l’idée est soumise par les élèves, la solution est de prendre des restes ou des cadavres d’animaux (corail, coquillages…).

Expérimentation (par binômes)

Les photographies ci-dessous, sont un exemple de manipulation que l’on peut mettre en place dans la classe. Avant de réaliser l’expérience, il est préférable de demander aux élèves de faire des prévisions sur les résultats. Quelques exemples d’hypothèses :

  •  dans le vinaigre, le coquillage va se fractionner en plusieurs morceaux
  •  dans le vinaigre, des trous vont apparaître sur le coquillage
  •  dans le vinaigre, le coquillage va se décolorer
  •  dans le vinaigre, le coquillage va disparaître
  •  on ne verra aucune différence entre l’eau et le vinaigre


Classe de CE2 de Séverine Bonaric (Montpellier)

Trois coquillages dans trois solutions différentes : dans de l’eau (bocal témoin), dans de l’eau mélangée à du vinaigre et, dans du vinaigre pur. Au bout de quelques minutes, on peut voir la dissolution commencer (des bulles apparaissent, l’eau devient opaque…) ; au bout d’une nuit, le coquillage plongé dans le vinaigre a entièrement « disparu » (il a été dissout).

Mise en commun

A l’issue de cette expérience, les élèves ont pu constater que l’acidité de l’eau a dissous le coquillage. L’enseignant généralise cette situation en précisant qu’à l’échelle de la planète, les émissions de CO2 acidifient les pluies qui ont des conséquences sur les êtres vivants. Les conséquences ne sont bien sûr pas aussi rapides car l’eau de pluie n’est pas aussi acide que le vinaigre. La séance peut se conclure par la nécessité de réduire les pollutions atmosphériques.

Etude documentaire

L’enseignant distribue alors la Fiche 25 évoquant le sort des récifs coralliens (en lien notamment avec l’acidification des océans et le réchauffement planétaire). Le document, étudié collectivement, confirme le constat établi précédemment.

Conclusion

La classe élabore une conclusion collective, par exemple : Les activités humaines émettent du CO2, responsable du réchauffement planétaire et de l’acidification des océans. De nombreuses espèces vivantes (en particulier, mais pas seulement, dans les océans), sont menacées.

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte ESA SHOM Expéditions TARA Editions Le Pommier