III.2.2 - Le pédibus : quelles règles à suivre ?

Niveaux conseillés

CE2, CM1, CM2, 6e

Résumé

Une personne de la mairie intervient dans l’école afin de valider ou non l’itinéraire choisi puis de définir les règles de fonctionnement du pédibus.

Notions

• Lorsqu’il se déplace, le piéton ou le cycliste doit veiller à sa sécurité et à celle des autres.
• Un pédibus nécessite de définir des règles.

Modalité d'investigation

Débat

Matériel

Pour chaque groupe :
• Le tracé des lignes élaboré à la séance précédente
• Une photocopie de la fiche 39 (« Consignes pour l’autobus pédestre »)

Lexique

Règles de sécurité

Durée

1 h

Avant-propos

Pour cette séance, même si cela n’est pas indispensable, il est vraiment intéressant de faire venir une personne de la mairie ou, mieux encore, de la police municipale.
Si un agent est présent, il permettra de valider ou non le(s) parcours choisi(s) par les élèves. Sinon, l’enseignant pourra jouer ce rôle. En classe entière et à l’aide de l’agent s’il est présent, on pourra déterminer les points d’arrêt du pédibus.


Classe de CM2 d’Anne-Marie Lebrun (Bourg-la-Reine).

Débat (collectivement)

Une question, relative aux horaires, nécessite d’être traitée avec toute la classe : il s’agit de décider si l’autobus pédestre servira pour aller à l’école ou pour en revenir, ou les deux.
Pour cela, il faut commencer par répertorier les horaires d’arrivée (garderie, etc.) ou de départ (activités extra-scolaires…) des élèves, et décider si le pédibus sera utile pour un grand nombre d’élèves ou une petite minorité. La classe peut également décider, pour certaines lignes, de définir 2 horaires différents.

Débat (par groupes)

Les élèves pourront se répartir suivant les différentes lignes et, à l’intérieur de chaque ligne, en sousgroupes, chacun travaillant sur une tâche spécifique (les consignes sont résumées sur la fiche 39).
 

• Horaires : En fonction du parcours choisi, un groupe détermine les horaires de passage aux points d’arrêt. Il doit prendre en compte le temps de marche du groupe, l’heure d’arrivée en classe, les différents points d’arrêt, le temps maximum de 15 minutes pour le trajet…


Classe de CM2 d’Anne-Marie Lebrun (Bourg-la-Reine)

• Nombre d’accompagnateurs : Sachant qu’il faut environ 3 accompagnateurs pour 15 élèves, ce groupe travaillera à créer un « planning des parents ». Ils repéreront sur les questionnaires ceux qui ont accepté [Les questionnaires ayant été distribués avant ce travail sur l’autobus pédestre, il est possible que des parents aient répondu « non », tout simplement parce qu’ils ne savaient pas vraiment en quoi consiste le dispositif. Dans ce cas, on peut leur reposer cette question à la lumière de ce que les élèves ont fait dans cette séquence.]. Ils peuvent créer un grand planning à afficher dans la classe (ou l’école) avec des grilles de disponibilité des parents selon les jours de la semaine, une grille pour les élèves (si les parents sont séparés, si les élèves pratiquent une activité extra-scolaire…). On pourra prévoir, ici, « une journée de test » de l’itinéraire et de l’organisation du pédibus (voir séance suivante). Pour cela, les élèves demandent, ici, la disponibilité des parents.
 

• Charte du pédibus : Ce groupe peut travailler à la rédaction d’une charte pour élèves et parents. Ils y décriront les règles du pédibus : les conduites à tenir en cas de retard, en cas d’absence, les engagements de chacun, les assurances… Cette charte sera à faire signer par chaque élève et parent.
On peut choisir de créer une charte adulte et une charte enfant.


Classe de CM2 d’Anne-Marie Lebrun (Bourg-la-Reine)

Règles de sécurité : Ce groupe se chargera de déterminer les règles de sécurité pour le pédibus.
Elles pourront plus tard être intégrées dans la charte. Si on le souhaite, les deux groupes peuvent être fusionnés. On déterminera ici les règles de sécurité : comment marchent les élèves, comment sont-ils vêtus, porte-t-on un gilet fluo, quel code de la route s’applique au pédibus… ? Etc. Pour cela, on peut leur mettre à disposition un guide de sécurité pour enfants. (Site internet de la prévention routière pour enfants : http://www.preventionroutiere.asso.fr/Enfants)


Classe de CM2 de Bénédicte Lubineau (Senlis)

Coordonnées des parents et des accompagnateurs : Ce groupe se chargera de recueillir les informations relatives à chaque famille : soit l’enseignant possède les informations et laisse les élèves les rassembler, soit les élèves créent un document pour les demander aux familles.
Le document doit contenir pour chaque élève : noms et prénoms de l’élève et de ses parents, adresse(s) précise(s) et numéro(s) de téléphone. Ce document sera fourni à tous les accompagnateurs du pédibus. Réciproquement, les parents disposeront des coordonnées des accompagnateurs.

Pass pédibus : Un dernier groupe peut créer des « pass » à la fois pour les élèves et pour les accompagnateurs.
Le « pass élève » peut comporter : nom, prénom, photo, école, classe, station, ligne, personne à prévenir en cas de problème. Le « pass accompagnateur » peut comporter : nom, prénom, photo, école, ligne.


Classe de CM2 d’Anne-Marie Lebrun (Bourg-la-Reine)

Mise en commun

En fin de séance, chaque groupe présente son travail et on vérifie que l’ensemble de la classe est d’accord.
Un point nécessite particulièrement d’être rediscuté en classe entière : que faire en cas de retard. Pour la bonne marche du pédibus, il ne peut être question d’attendre un élève (au risque de mettre tous les autres en retard et de décaler les horaires de toute la ligne). Un autobus pédestre, c’est un transport collectif : on se débrouille pour être à l’heure.
Pour ne pas allonger la durée du trajet, il importe de faire des arrêts courts (1 minute maximum). Par ailleurs, gardons à l’esprit que ces arrêts ne seront pas abrités…

Conclusion

La classe peut élaborer une conclusion collective, par exemple : Lorsqu’il se déplace, le piéton ou le cycliste doit veiller à sa sécurité et celle des autres ; un pédibus nécessite de définir des règles.

Note : Dans le cadre de la préparation de la séance suivante, penser à prévenir les parents le plus tôt possible pour trouver des accompagnateurs.

 

Retour au module Retour à la Partie III - L'écomobilité Retour à la Séquence III.2 - Mise en place d’un autobus pédestre

 

Partenaires du projet

ADEME CASDEN Editions Le Pommier