I.6.1 - Un peu d’histoire…

Niveaux conseillés

CE2, CM1, CM2, 6e

Résumé

à travers un bref historique, les élèves cherchent à comprendre le fonctionnement d’un avion.

Notions

L’avion a été inventé en 1890 et n’a cessé d’évoluer.

Modalité d'investigation

Étude documentaire

Matériel

• Photocopie de la fiche 16 (Les plans de Léonard de Vinci)
• Photocopie de la fiche 17 (L’histoire de l’avion en photos)

Lexique

Planer, voler

Durée

1 h

Étude documentaire (individuellement)

L’enseignant distribue la photocopie de la fiche 16 (Les plans de Léonard de Vinci), en prenant soin de supprimer le titre du document afin de ne pas trop induire les réponses des élèves.
Dans un premier temps, il leur demande de décrire, individuellement et par écrit, ce qu’ils voient et à quoi pourrait ressembler cet engin. Après une dizaine de minutes, l’enseignant organise la mise en commun.
En général, cet objet évoque une chauve-souris, un oiseau, une aile de deltaplane, une machine volante, etc.


Classe de 6è d’Igor Ferrieu (Le Kremlin-Bicêtre)

L’objectif est de montrer que Léonard de Vinci a cherché à s’inspirer de la nature et des oiseaux pour représenter un engin qui permettrait à l’homme de voler. Bien qu’il ne soit pas lui-même l’inventeur de l’avion, il a inspiré tous ses successeurs, qui ont pris cette voie pour tenter de voler.
L’enseignant distribue ensuite la fiche 17 (L’histoire de l’avion en photos). Par groupe, les élèves doivent les classer par ordre chronologique, du plus ancien au plus récent, tout en justifiant pourquoi ils considèrent que tel avion est plus récent qu’un autre (quelle amélioration a été apportée ?).

Mise en commun

Les élèves se présentent leurs résultats et les vérifient ensemble. Ils se mettent d’accord pour proposer une seule version, que l’enseignant valide.
Lors de cette discussion, il peut être intéressant de distinguer les actions de voler et planer, et ainsi différencier l’Éole (premier avion) du planeur. Un planeur ne peut que suivre un courant aérien (il tombe lentement, sauf s’il trouve un courant ascendant), tandis qu’un avion est capable de s’élever et de se diriger, indépendamment des courants.


Classe de CM1/CM2 d’Anne Clémenson (Chambéry)

En fonction du temps disponible, l’enseignant pourra proposer une recherche documentaire pour compléter la frise chronologique (recherche de dates), ou fournir lui-même les éléments manquants.

Conclusion

La frise collective est recopiée dans les cahiers d’expériences.
Pour terminer la séance et préparer la réflexion de la séance suivante, l’enseignant demande : à votre avis, comment l’avion fait-il pour voler ? Les élèves notent leurs hypothèses dans leur cahier.

Classe de CM1/CM2 d’Anne Clémenson (Chambéry)

Éclairage historique sur l’avion
Le premier vol humain eut lieu le 19 octobre 1783 à bord d’une montgolfière, qui exploitait la poussée d’Archimède : une chaudière embarquée dans la nacelle chauffe l’air contenu dans le ballon.
Ce dernier, moins dense, s’élève dans les airs.
Un siècle plus tard, les pionniers de l’aviation se sont inspiré des oiseaux pour essayer de voler et construire les premiers engins volants. Otto Lilienthal publie en 1889 Der VogelflugalsGrundlage der Fliegenkunst : « Le vol des oiseaux comme fondement de l’art du vol ». C’est notamment en observant des cigognes qu’il eut l’idée d’incurver les ailes de ses machines qui, jusqu’alors, avaient des ailes horizontales. Ses planeurs étaient construits à l’aide d’une structure en bambou et de rotin recouverte d’une toile de coton. D’une envergure de 7,6 mètres au départ, son monoplan lui permettait de planer jusqu’à 300 mètres lorsqu’il se lançait d’une hauteur de 20 mètres.
Véritable précurseur, Lilienthal a été le premier à pouvoir diriger son planeur. Suspendu par les coudes et les avant-bras, c’est grâce à son corps qu’il réussit à modifier sa trajectoire et même à gagner en altitude par rapport à son point de départ.
Plus tard, l’avion subira de nombreuses évolutions, classées ici par ordre chronologique :

Noms Années Inventeur Évolutions techniques
L’Éole (ou avion I) 9 octobre 1890 Clément Ader Le mot « avion » est employé
pour la première fois. L’Éole
utilise un moteur à vapeur
en vol. Cet engin effectua le
premier décollage de l’histoire
de l’aviation.
Le flyer 15 septembre
1904
frères Wright Le flyer effectue des vols
prolongés et surtout contrôlés.
Il utilise un moteur à
combustion interne.
Un biplan de la
Première Guerre
mondiale (SPAD S.
XIII)
4 avril 1917 SPAD : Société de
production des
aéroplanes Deperdussin
Le carénage devient en
métal. Les pistons du moteur,
autrefois alignés, sont ici
organisés en étoile, autour de
l’axe de l’hélice.
Le Lockheed
constellation
9 janvier 1943 Lockheed Constitué d’un carénage
métallique, il est propulsé
grâce à un quadrimoteur à
hélices. Il peut transporter
jusqu’à 80 passagers. Il sera
l’avion du président américain
Dwight David Eisenhower.
L’Airbus A380 27 avril 2005 Airbus Il représente actuellement
la plus grande capacité de
transport de personnes (525).

 

Retour au module Retour à la Partie I - Les grandes inventions ayant marqué l’histoire des transports Retour à la Séquence I.6 - L'avion

 

Partenaires du projet

ADEME CASDEN Editions Le Pommier