I.5.1 - Quelles sont les grandes évolutions de l’automobile au cours de son histoire ?

Niveaux conseillés

CM2, 6e

Résumé

Une étude documentaire permet de retracer les grandes étapes de l’évolution de l’automobile et de connaître ses principaux constituants.

Notions

• L’automobile est inventée en 1771.
• Une automobile possède 4 roues dont au moins 2 sont motrices.
• La première automobile fonctionne grâce à la machine à vapeur.
• Le moteur à combustion fonctionne grâce à la combustion du carburant qui produit des gaz qui vont pousser un piston.
• L’automobile électrique est inventée en 1834, mais le moteur à combustion de 1860 est privilégié car le pétrole, à cette époque, est plus rentable que l’électricité, difficile à stocker.

Modalité d'investigation

Étude documentaire

Matériel

Pour chaque élève :
• Photocopie de la fiche 13 (Le fardier de Cugnot, une des premières automobiles)
• Photocopie de la fiche 14 (L’histoire de l’automobile en photos)

Lexique

Fardier, calèche, moteur à combustion, châssis, artillerie, automobile

Durée

1 h

Étude documentaire (collectivement)

L’enseignant distribue une photocopie de la fiche 13 (Le fardier de Cugnot, une des premières automobiles). Après lecture individuelle du texte introductif, les élèves comparent ensemble cette automobile avec celle d’aujourd’hui (poids, taille, vitesse, éléments qui la constituent, alimentation énergétique…).
L’enseignant peut ensuite leur demander d’où vient le nom « automobile ».
Pour compléter cette lecture, une vidéo de reconstitution du fardier de Cugnot :

Cette première description a permis d’identifier certains éléments de vocabulaire nécessaires pour l’activité suivante, qui consiste à classer par ordre chronologique les véhicules de la fiche 14 (L’histoire de l’automobile en photos). Pour réussir à les organiser, les élèves identifient pour chaque véhicule : les matériaux, l’alimentation énergétique (type de moteur), le nombre de roues, les éléments qui se rajoutent au fur et à mesure des époques. Les élèves peuvent rencontrer deux difficultés :

  • Il est difficile de trancher entre le tricycle Serpollet et le fardier de Cugnot car on ne voit pas le moteur dans le premier (sa taille est réduite pour être rangé dans « le coffre arrière »). Le tricycle est cependant plus petit et mieux équipé.
  • Idem entre la Jamais contente (fonctionnant à l’électricité) et la Ford T. La Ford T dispose de phares, d’un toit, d’une vitre pour protéger le conducteur…

Il peut ensuite faire remarquer les différentes sources d’énergie qui alimentent ces automobiles.
Il évoque le fait que la première automobile à avoir atteint 100 km/h était électrique : la « Jamais contente ».

Conclusion

La conclusion de cette séance peut prendre la forme d’une frise chronologique avec la photographie de chaque automobile, son nom, son évolution technologique et son alimentation énergétique.

Éclairage historique sur l’automobile
Avant la révolution industrielle et l’invention de la machine à vapeur, l’homme utilise la traction animale pour son transport et l’agriculture. Le cabriolet hippomobile est apparu en France vers 1790, il peut déplacer jusqu’à trois personnes. Le cabriolet est une version évoluée de « la chaise » car il reste léger et instable, mais ses suspensions en ressorts métalliques apportent plus de confort et de sécurité.
On parle cependant d’automobile ou de voiture pour désigner un véhicule à roues propulsé par un moteur et destiné au transport terrestre de personnes.
La voiture a connu de nombreuses évolutions à partir de la révolution industrielle :

Noms Années Inventeur Évolutions techniques
Le fardier de Cugnot 1769 Nicholas-Joseph
Cugnot
Utilisation de la vapeur pour se
propulser.
Le tricycle Serpollet 7 mai 1888 Léon Serpollet Premier véhicule à vapeur
commercialisé, il utilise un
système de chaudière à
pulvérisation instantanée qui
permet un état de marche au
bout de 20 minutes.
La préfecture de police autorise
Léon Serpollet à circuler dans
Paris à moins de 16 km/h ;
c’est l’invention du permis de
conduire.
La Jamais contente avril 1899 Camille Jenatzy Le châssis est plus haut, elle
possède deux moteurs et
une carrosserie légère et
profilée. Elle utilise l’électricité
(à 80 km/h, elle peut rouler
45 minutes)
La Ford T 1908 Childe Harold Wills
et deux immigrés
hongrois : József
Galamb et Jen Farkas
C’est la première voiture
vendue à très grande échelle
et accessible à tous. De 1908
à 1927, il se sera vendu
16 millions d’exemplaires, dont
le prix évolue de 850 dollars à
300 dollars (3 300 actuels).
Pour cela, Henry Ford met
en place les premières
chaînes d’assemblage pour la
fabrication du modèle.
La Toyota Prius 2009 Toyota Ce modèle est conçu pour
diminuer la consommation
d’essence : un moteur à
essence et deux moteurs
électriques, récupération de
l’énergie du freinage, arrêt du
moteur thermique en dessous
de 70 km/h…

 

 

Retour au module Retour à la Partie I - Les grandes inventions ayant marqué l’histoire des transports Retour à la Séquence I.5 - L'automobile

 

     

 

Partenaires du projet

ADEME CASDEN Editions Le Pommier