I.1.1 - Un peu d'histoire

Niveaux conseillés

CE2, CM1, CM2, 6e

Résumé

À travers une étude documentaire, les élèves retracent l’évolution historique des bateaux.

Notions

• Pour se mettre en mouvement le bateau a besoin d’une source d’énergie.
• La source d’énergie peut être :
– Le travail humain (depuis 10 000 ans)
– Le vent (depuis 5 000 ans)
– Le charbon, le pétrole (depuis 1783)

Modalité d'investigation

Étude documentaire

Matériel

Pour chaque élève :
• Photocopie de la fiche 3 (L’histoire du bateau en photos)

Lexique

Hélice, pagaie, felouque, pirogue, radeau, roue à aubes, frégate, jet-ski

Durée

1 h

Situation déclenchante (individuellement)

L’enseignant demande à la classe : depuis combien de temps les hommes se déplacent-ils sur l’eau ? pourquoi faire ? quels progrès ont-été réalisés ?
Ces questions sont notées au tableau, et les élèves répondent individuellement sur leur cahier.

Mise en commun (collectivement)

Après un quart d’heure environ, l’enseignant recueille les réponses au tableau. Il peut y avoir débat entre ceux qui évoquent l’invention du bateau et ceux qui, plus généralement, parlent de déplacement sur l’eau (à l’aide d’un radeau par exemple). Les grandes évolutions techniques sont en général bien connues : la rame, la voile, le moteur à vapeur… Certains évoquent même l’évolution de la forme de la coque « au début, c’était plat, et après on a fait des formes arrondies ».

Étude documentaire (par groupes)

L’enseignant distribue alors la fiche 3 (L’histoire du bateau en photos) et leur demande de classer les navires par ordre chronologique. Ce classement peut prendre la forme d’une numérotation des images, ou d’un découpage/collage pour former une frise chronologique.


Classe de CM1/CM2 d’Anne Clémenson (Chambéry)

Mise en commun

La classe retrace l’histoire du bateau et cherche à nommer les différents éléments qui le constituent (coque, mât, voile, moteur, hélice, turbine, roue à aubes, gouvernail, rame…). Il peut y avoir une ambiguïté au sujet de la photo du voilier : puisqu’il s’agit d’une photo, certains élèves pensent que l’invention est récente, tandis que pour d’autres il s’agit d’une invention antique (bien entendu, le voilier est antérieur à la galère romaine !).

Éclairage historique sur le bateau
Le radeau, première forme de bateau, daterait du néolithique, il y a environ 10 000 ans. Il était taillé dans des arbres résineux à l’aide de pierres. Pour consolider l’embarcation et éviter qu’elle ne chavire, on joignait deux à deux les troncs d’arbre à l’aide de branches posées transversalement. La propulsion était assurée à l’aide par une perche ou par des branches.
Plus tard, le bateau subira de nombreuses évolutions, classées ici par ordre chronologique :

Noms Années Inventeur Évolutions
techniques
Le voilier   Probablement les
Égyptiens
Utilisation de la force
du vent.
La galère VII° avant J.-C. Probablement les Grecs Combinaison de la
rame et de la voile,
c’est un navire de
combat. On parlera de
« trirème » (bateau à
trois rangées de rames)
puis de quadrirèmes ou
de quinquérème.
La frégate XVI° siècle   Elle assure plusieurs
types de missions de
guerre : protection,
surveillance, lutte…
Elle pouvait supporter
des ponts d’artillerie de
plus en plus gros.
Le bateau à vapeur 9 août 1803 Robert Fulton Utilisation de la
machine à vapeur pour
naviguer. Sur la Seine,
le premier bateau à
vapeur avance à l’allure
d’un piéton (environ
6 km/h) et effectue
plusieurs manoeuvres.
La navette fluviale 1807 (première navette
commerciale)
Robert Fulton Un transport en
commun par voie
fluviale. Elle circule à
l’allure d’un bus loin de
la circulation routière.
Le jet-ski 1968 Clayton Jacobson II Première motomarine
à bras.

Conclusion

Les élèves recopient la frise chronologique dans leur cahier, avec les photos des navires, leurs noms et les évolutions techniques qui les différencient.


Classe de CM2 de Kévin Faix (Le Kremlin-Bicêtre)

 

Retour au module Retour à la Partie I - Les grandes inventions ayant marqué l’histoire des transports Retour à la Séquence I.1 - Le bateau

 

Partenaires du projet

ADEME CASDEN Editions Le Pommier