Comment fonctionne le monde ? Energie et énergies

Pour feuilleter en ligne ce document, cliquez ci dessous. Pour le télécharger, cliquez ici.

 


Présentation : l’énergie, de quoi s’agit-il ?

« Qu’est-ce donc que cette chaleur et ce froid ? Ah ! Cela n’est pas facile à comprendre. Mais il faut bien savoir qu’il n’y a pas deux choses différentes ; refroidir, ce n’est pas ajouter du froid, c’est retirer de la chaleur. (…) L’homme a de tout temps connu le son, la lumière et la chaleur. Mais il n’y a pas plus de deux siècles qu’il connaît l’électricité, bien que la foudre lui en eût fait constater les effets. (…) On produit des étincelles, qui bien réglées, donnent la magnifique lumière électrique, que les grandes villes adoptent aujourd’hui comme moyen d’éclairage. (…) Et combien d’autres choses admirables, dont je ne puis vous parler cette année ! (…) C’est très intéressant de savoir comment les corps tombent, comment la lumière ricoche, comment se forme l’électricité. Mais ce qui est bien plus intéressant encore, c’est de savoir comment nous vivons nous-mêmes, et comment il nous a été possible d’observer, ou de produire tant de merveilles. ». Paul Bert s’adressait de la sorte aux enfants du cours supérieur âgés de 11 à 13 ans, dans un ouvrage publié en 1887 chez Armand Colin, intitulé La deuxième année d’enseignement scientifique : zoologie et botanique, physique et géologie, chimie et physiologie.

Physiologiste membre de l’Académie des sciences, père fondateur avec Jules Ferry de l’école publique laïque et obligatoire, Paul Bert, en homme politique « partisan du libre examen de tout » avait une haute idée du rôle de l’instruction publique et de l’influence irremplaçable de la science dans l’éducation des enfants. Dans le lexique final du manuel de 1887, à la lettre E, on trouve « échasses, effervescence, émergée (terre), émission, engluer, engrais, esprit-de-vin, esquimaux, étain, étal, étamé, étreindre », mais d’ « énergie », il n’est point question ! Il est vrai que la gourmandise énergétique, qui ne fera que s’amplifier dans les décennies ultérieures, commence tout juste à poindre. On le sait depuis la nuit des temps, l’énergie est nécessaire à la vie et à toute entreprise humaine. Mais il aura fallu attendre l’essor des machines en ce XIXe siècle industrieux pour que l’énergie, notion jusqu’alors floue, se hisse au rang de concept scientifique avec preuves de sa conservation. Désormais l’homme sait mettre en relation mouvement, consommation de sucre ou de charbon, couleur d’un corps, hauteur de chute ou échauffement.

Dans le langage courant, faute d’un vocabulaire plus approprié, le terme énergie est souvent utilisé comme métaphore de la volonté (quel homme énergique !) ou dans les discours pseudo-scientifiques, comme une sorte de fluide miraculeux (énergie pure ou cosmique). Il y a « les énergies », qui désignent aussi bien le pétrole et le gaz naturel que le soleil ou le vent. Il y a « l’énergie », qui unifie les interactions entre des phénomènes en apparence très différents, par la grâce du Joule, unité officielle et universelle.

Pari audacieux que de proposer aux enfants de 5e, un fil conducteur fondé sur l’énergie ? Cheminement modeste pour les aider à y voir plus clair dans un environnement où le savoir n’est plus distribué par un maître omniscient mais livré, brut et à profusion, par de multiples canaux d’information, journaux, radio, internet ou télévision ? C’est en tout cas la suite logique du thème proposé par l’Académie des sciences et l’Académie des technologies en classe de 6e. L’énergie intervient pour transformer « matière et matériaux ». L’énergie est partout. Dans le cosmos, dans les ressources et les « colères » de la Terre, dans l’intimité du vivant qui s’alimente et respire, dans l’habitabilité et le confort des logements. L’énergie se consomme et pourtant se conserve. Elle se gaspille mais se renouvelle. Insurmontables paradoxes ? Ensemble, relevons la gageure. Partons à leur assaut pour mieux comprendre la diversité et l’unité du monde !

Béatrice Salviat

Pour aller plus loin: "Une énergie, des énergies: comment fonctionne le monde ?" ouvrage collectif sous la direction de B Salviat, B Proust, K Allégraud, paru chez Belin en juin 2015

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte