L'homme, un animal comme les autres

Auteurs : Mélanie PEREZ(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] - Ce projet mené en moyenne et grande sections permet de sensibiliser les enfants à l'observation de la faune tout en situant l'homme dans le monde animal. Les enfants décrivent et représentent les animaux afin de les classer.
Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

"L’objectif de ce projet est de développer le sens de l’observation et d’apprendre à classer.
A travers l’observation de plusieurs animaux, d’abord spontanée puis organisée à l’aide de documents, la représentation que les enfants avaient de chacun de ces animaux a profondément évolué, comme l’illustrent clairement les dessins qu’ils ont réalisés aux différentes étapes de l’observation. En prenant appui sur ce travail, ils ont ensuite identifié des caractéristiques qui leur ont permis de réunir ces animaux en sous-groupes, puis de les classer. Des notions issues de l’observation, parfois difficiles, ont été introduites avec leur vocabulaire. Le document écrit est très convaincant. De plus, il est souvent un régal pour les yeux. » Ce dossier a été réalisé avec le concours de Madame Mélanie PEREZ, doctorante au Muséum national d’histoire naturelle."
Extrait du rapport du jury des prix de La main à la pâte 2006

 



Observer et classer. L’homme, un animal comme les autres

Séquence de 8 séances, plus un bilan.

Les animaux étudiés ont  été choisis en fonction de leur disponibilité et de leur degré d’attractivité pour les élèves de maternelle :le lapin, l’oiseau, le papillon, l’homme, le grillon, le chat, la tortue, le charançon (cette liste n’est pas exhaustive).
Ce projet a été réalisé en présence d’une scientifique du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (MNHN), les animaux ont été prêtés par le MNHN. Une nourriture adaptée et de l’eau ont été proposées aux animaux vivants.
L’observation des insectes s’effectue à l’aide de loupes.
Chaque animal a été l’objet d’étude d’une séance, il y a donc eu 8 séances consacrées à un animal en particulier, plus une séance pour effectuer un classement.
 

Déroulement d’une séance

L’animal est présenté à la classe. Il est demandé aux élèves  de dessiner cet animal. Les élèves sont ensuite répartis en groupes de 5 à 6 élèves. Par rotation, chaque groupe avec l’enseignant tente de répondre à la question suivante : « Dites ce que vous voyez et décrivez l’animal placé devant vous ! ». L’enseignant note les observations des enfants (pour les animaux possédant un squelette interne, une planche-papier de ce squelette est placée devant eux).

Lorsque tous les groupes se sont succédé, les enfants sont réunis devant une planche représentant l’animal étudié. Cette planche est complétée par les élèves à l’aide d’étiquettes portant les caractères sélectionnés pour le classement.

Un nouveau dessin de l’animal est demandé aux enfants, ce qui  permet de faire ressortir les caractéristiques mises en évidence lors des phases d’observation.
 

Séance de bilan et classement

Les élèves sont réunis devant toutes les planches légendées des animaux étudiés. Un tableau récapitulatif à double entrée (nom des animaux/caractères sélectionnés) est rempli par des croix grâce à un jeu de questions/réponses. Un enfant est interrogé : « Quel animal possède une tête ? » ou « Le grillon a-t-il des yeux ? ».
Les autres enfants confirment ou corrigent sa réponse.
Une fois le tableau rempli, huit planches réduites des animaux sont fixées avec des aimants au tableau. Les enfants sont chargés de regrouper les animaux en fonction du partage des caractères sélectionnés, ils répartissent les animaux possédant des caractères communs dans le même diagramme nommé « sac ». Les sacs s’emboîtent au fur et à mesure.

Documents en lien :

Séance n°1 le lapin :

Annexe 2 :

Séance n°4 l’homme :

Annexe 8 :

Annexe 17 :

Annexe 18 :

Télécharger la plaquette du dossier, 20 pages : PDF (1.5Mo)

 

Addons