L'énergie solaire

Le four solaire
Auteurs : david Wilgenbus(plus d'infos)
Résumé :
Le four solaire a déjà attiré l'attention de Buffon au XIXe siècle. Depuis, des progrès ont été réalisés et en 1970, un four solaire est mis en service à Odeillo (dans les Pyrénées Orientales).
Publication : 31 Juillet 2001

Le four solaire a déjà attiré l'attention de Buffon au XIXe siècle. Depuis, des progrès ont été réalisés et en 1970, un four solaire est mis en service à Odeillo (dans les Pyrénées Orientales). Ce four fonctionne sur le même principe que celui des centrales solaires mais contrairement à ces dernières, il ne produit pas d'électricité. On y fait des recherches nécessitant de hautes températures telles que l'étude des céramiques haute performance, l'étude des matériaux pour l'industrie spatiale...

La différence fondamentale entre un four solaire et une centrale à tour est la présence du réflecteur parabolique situé face aux petits miroirs. Ce réflecteur permet de disposer plus de miroirs que dans une centrale donc de collecter plus d'énergie.

 

 

 

 

 

 

 

Le four solaire est ainsi basé sur le principe de la double réflexion (idée du professeur Trombe). Une première réflexion a lieu sur les miroirs puis une seconde sur le réflecteur. Ce principe permet de disposer d'une puissance de 1 million de Watt.

Ainsi, on peut atteindre des températures supérieures à celles obtenues dans les centrales solaires. En effet, dans le four, la température est comprise entre 800°C et 2500°C (la température maximale étant de 3800°C) tandis que dans une centrale, elle est de l'ordre de 500°C.