Mes commentaires

Titre du contenu Publié Commentaire
Elevage d'escargots Oui

Bonjour,

Les escargots sont actifs si l'humidité est suffisamment élevée et si la température reste au dessus de 15 °C. Donc, si vous conservez votre élevage d'escargots à l'intérieur d'une classe et que vous maintenez un taux d'humidité suffisant, notamment en vaporisant régulièrement de l'eau ou en plaçant du coton humide dans le terrarium, les escargots n'entreront pas en hibernation et resteront actifs.
Mettez quelques feuilles de salade fraîche : l'appétit sera stimulé. Dans ces conditions, il est possible d'obtenir la reproduction à condition de placer quelques barquettes contenant de la terre où ils pourront pondre.
Pour en savoir plus, voyez la documentation pédagogique du site La main  à la pâte.

Cordialement,
D. Pol

Quel est ce papillon ? Oui

Bonjour.

Il s'agit du sphinx du liseron Agrius convolvuli ; c'est un papillon migrateur qui vient d'Afrique et remonte vers le nord chaque année, où il se reproduit.
Vous trouverez certainement de plus amples informations sur Internet.

Cordialement

Claire Villemant

A propos de serre et d'effet de serre Oui

Réponse de David Wilgenbus :
On estime que dans une serre, l'effet thermique (convection) est 4 fois plus important que l'effet de serre. Cela ne veut pas dire que l'effet de serre n'existe pas, mais tout simplement qu'il est faible.
D'ailleurs c'est exactement ce que dit Wood (il mesure un écart de 1 °C entre les 2 serres, c'est peu, mais ça n'est pas rien). Ses termes exacts sont "This shows us that the loss of temperature of the ground by radiation is very small in comparison to the loss by convection".
Et puis, il ne faut pas non plus sanctifier Wood, qui s'est largement trompé sur l'interprétation de sa propre expérience. Il en a conclu que l'atmosphère ne pouvait pas être réchauffée par les gaz à effet de serre (puisque cet effet est trop faible selon lui). Ce faisant, il a commis plusieurs erreurs (je résume les propos de W. M. Connolley) :
1. Il a omis le fait que, contrairement à la troposphère, la stratosphère n'est pas sujette à la convection.
2. Contrairement à ce qu'il affirme, la troposphère est largement opaque aux infrarouges, et l'effet radiatif n'est donc pas négligeable, loin de là.
David

A propos de serre et d'effet de serre Oui

Nouvelle question de J.-M. Reboul :

Merci de cette réponse mais elle ne me satisfait pas vraiment. En effet si vous appelez "effet de serre proprement dit" le réchauffement dû aux parois de verre alors vous devez conclure qu'il n'existe pas "d'effet de serre proprement dit" car cet effet là est quasiment nul.
L'expérience de Wood qui met en parallèle deux serres, dont l'une est close par un verre opaque à l'infrarouge, et l'autre par un verre transparent à l'infrarouge, montre que cette transparence différentielle n'a quasiment pas d'influence sur la température à l'intérieur de la serre. "L'effet de serre" en soi est donc quasiment uniquement dû au confinement et non à une opacité quelconque à l'infrarouge.
L'expérience de Wood dont je parle est explicitée ici.
Elle conduit à la conclusion que les serres de Leroy-Merlin dont vous parlez ne sont pas "sans effet de serre", car l'effet de serre dont vous parlez n'existe pas. Le seul effet de serre existant est celui dû à la convection et non aux parois de verre.
D'où mon interrogation sur votre site puisque l'expérience de Wood montre qu'il n'y a pas d'effet de serre autre que celui dû au confinement. C'est bien ce qui me fait m'interroger car la croyance populaire est l'inverse de la réalité.
Ou bien ai-je oublié quelque chose dans le raisonnement ? Je suis très intrigué par ces éléments.
Cordialement,
Jean-Michel Reboul

Le machaon est-il une espèce protégée ? Oui

Bonjour.
D'après l'Inventaire national du patrimoine naturel, le machaon, Papilio machaon, ne fait l'objet d'aucune mesure de protection particulière.
Vous pouvez accéder aux données sur la protection de cette espèce.
Vous avez donc le droit d'élever les chenilles que vous avez ramassées. Si vous obtenez des individus adultes, il convient de les relâcher dans la nature là où vous avez ramassé les chenilles.
Cordialement,
D. Pol

La gélose PCA est-elle dangereuse pour les enfants ? Oui

Bonjour.
La gélose PCA n'est pas dangereuse pour les enfants, mais les boîtes de Pétri ensemencées avec des microbes inconnus peuvent le devenir. C'est pourquoi, si vous réalisez des cultures de microorganismes,  les boîtes doivent être fermées hermétiquement après mise en culture avec du ruban adhésif sur le pourtour et ne plus jamais être ouvertes. Les microbes doivent ensuite être détruits à l'autoclave (20 minutes à 120°C).
Pour vous procurer des boîtes précoulées :
http://www.sordalab.com
Cordialement,
D. Pol

Quel devrait être le lexique des sciences ? Oui

Je ne crois pas qu'un lexique scientifique spécifique ait été publié mais vous trouverez les concepts ou notions essentielles dans les 26 "fiches connaissances 2002" accessibles par téléchargement (format pdf).
Cordialement,
D. Pol

Prix "Main à la pâte" maternelle Oui

Bonjour.Les prix "écoles primaires" sont accessibles à toutes les classes du primaire, maternelles comprises. Il y a d'ailleurs souvent d'excellents dossiers de maternelle qui reçoivent un prix.Vous trouverez les détails pour poser sa candidature à :http://lamap.inrp.fr/?Page_Id=1012Le palmarès des années précédentes :http://lamap.inrp.fr/?Page_Id=64Cordialement,D. Pol

Élevage du ténébrion meunier Oui

Bonjour.
Il vous reste 8 semaines avant les vacances d'été, ce qui me paraît insuffisant pour observer l'ensemble du cycle vital : les oeufs éclosent 10 jours après la ponte à 30°C, mais cette durée s'allonge si la température est plus basse. La durée de la vie larvaire dépend elle aussi de la température et varie de 10 semaines à 15 semaines en élevage. Le stade nymphal dure une vingtaine de jours et se termine par la mue imaginale au cours de laquelle éclot l'adulte. Au total, à 30 °C, cela représente trois mois et demi... En revanche, si vous achetez des larves déjà bien avancées (magasins d'articles pour la pêche), vous pourrez observer les derniers stades larvaires, la nymphe et l'adulte.
Pour en savoir plus
Dans les mêmes magasins, vous pouvez aussi acheter des larves de mouche dont le développement est plus rapide.
Cordialement,
D. Pol

Quelques définitions Oui

Une réponse plus précise :
fleur : organe reproducteur de certains végétaux appelés plantes à fleurs.Une fleur présente typiquement :
- des sépales, pièces florales les plus externes, généralement de couleur verte, qui entourent le bouton floral avant la floraison ;
- des pétales, souvent colorés ;
- des étamines, organes mâles qui produisent et libèrent les grains de pollen.
- le pistil, partie femelle de l'organe reproducteur contenant les ovules.
Même si beaucoup de fleurs ont des pétales colorés, certaines fleurs sont petites et peu colorées (donc peu visibles).

plante : on a longtemps défini les plantes comme des végétaux chlorophylliens présentant des organes différenciés tels que des feuilles, par opposition aux champignons, dépourvus de chlorophylle et par opposition aux algues, dépourvues d'organes différenciés. Aujourd'hui, la classification phylogénétique considère comme des plantes tous les végétaux qui ont en commun la présence de chlorophylles a et b, la capacité à stocker les produits de la photosynthèse sous forme d'amidon et dont les cellules sont pourvues d'une paroi cellulosique. Contrairement à la classification ancienne, ceci inclut notamment les algues vertes. Les autres végétaux chlorophylliens qualifiés de plantes, et qui correspondent à l'ancienne acception, constituent le groupe des embryopytes (plantes issues d'un embryon) qui regroupe les hépatiques, les mousses, les fougères, les prêles et les plantes à graines.

Fruit : organe se formant par la transformation de l'ovaire de la fleur après la fécondation et contenant les graines. La notion botanique de fruit ne doit pas être assimilée à la notion de fruit du langage courant. Ainsi, tous les fruits au sens botanique ne sont pas nécessairement sucrés (haricot vert, courgette, aubergine).

Légume : plante cultivée dont certaines parties sont consommées comme aliment. Dans le langage courant tous les organes végétaux consommés salés (tige, feuille, fruit, racine, fleur) sont considérés comme des légumes. Ainsi, la tomate consommée en garniture d'une viande est considérée comme un légume alors qu'il s'agit d'un fruit au sens botanique.
Au sens strictement botanique, on appelle légumes les fruits en gousse (petit pois, haricot).

Bulbe : organe de résistance souterrain de forme arrondie présent chez certaines plantes (oignon, tulipe, ail, etc.). Un bulbe est constitué d'un bourgeon entouré de feuilles modifiées ou écailles dont les plus internes contiennent des réserves nutritives et il est muni de racines adventives. Les réserves présentes dans un bulbe lui permettent de démarrer son développement lors du retour de conditions favorables.

Tubercule : tige souterraine modifiée par l'accumulation de réserves nutritives. Les tubercules portent des bourgeons susceptibles de donner naissance à une nouvelle plante. Exemple : tubercule de pomme de terre.

Graine : organe caractéristique des plantes à fleur résultant de la reproduction sexuée. Elle se forme par développement de l'ovule à la suite de la fécondation de la fleur par un grain de pollen. Une graine est constituée d'une plantule enveloppée par un tégument (la plantule est l'embryon muni de ses cotylédons).
Les graines constituent à la fois des formes de résistance, notamment en raison de leur état de déshydratation poussée, et de dissémination de l'espèce.

Quelques définitions Oui

Bonjour.
Vous trouverez les définitions de ces termes dans la documentation scientifique du site (rubrique "Biologie végétale")
Voyez en particulier le chapitre "Reproduction des plantes".
Cordialement,
D. Pol

Tous les spermatozoïdes ont-ils le même patrimoine génétique ? Oui

Bonjour.
En effet, les spermatozoïdes n'ont pas tous le même patrimoine génétique. Pour être simple, lors de la formation des cellules reproductrices, ovules et spermatozoïdes, des mécanismes permettent aux cellules de passer d'un patrimoine génétique formé de 46 chromosomes à un patrimoine de seulement 23 chromosomes (la moitié). Ce faisant, la distribution des chromosomes et donc des gènes dans les gamètes, se fait au hasard et ces derniers n'ont donc pas le même patrimoine génétique : ils reçoivent un patchwork de gènes provenant de la mère et du père, différent pour chaque cellule formée. Mais ça ne préjuge pas de la couleur des yeux : ils auraient pu avoir une couleur différente, mais ils auraient pu aussi avoir la même couleur.
Cordialement,
D. Pol

Comment respire le lézard ? Oui

Le lézard respire par une paire de poumons en forme de sacs allongés reliés à l'extérieur par la trachée.
Le larynx, partie orale de la trachée, s'ouvre au fond de la cavité buccale par une fente située en arrière de la langue.
Les mouvements respiratoires sont produits par les muscles intercostaux. Leur contraction augmente le volume de la cavité thoracique assurant ainsi l'inspiration. L'expiration est assurée par le relâchement de ces muscles et par la contraction de muscles abdominaux. Cordialement,
D. Pol

Questions sur le développement Oui

Réponse de Jean-François Rodes :

Quelques éléments de réponses :
La présence d'un exosquelette (fabriqué par le tégument = peau) s'oppose mécaniquement à la croissance du jeune animal. Pour que celle-ci soit possible, il faut donc qu'il en change périodiquement et qu'à chaque fois il en fabrique un qui soit plus grand que le précédent (c'est le phénomène de mue). Pour un observateur la croissance de l'animal apparaît donc discontinue puisqu'elle n'est visible qu'au moment où il change d'exosquelette même si, en réalité, la croissance du corps de l'animal est continue.
La mue nymphale comme la mue imaginale sont des mues particulières puisqu'elles sont associées à des bouleversements anatomiques et physiologiques profonds...
En conséquence :
1 ) Faut-il forcément un exosquelette ? : non. Un tégument ? : oui
2- Une larve n'ayant pas de tégument (et/ou d'exosquelette) a-t-elle forcément une croissance continue ? A priori, oui.
3- Est-ce que la mue nymphale est considérée comme une mue donnant lieu à une croissance discontinue ? Non.
4- Pour une larve n'ayant pas d'exosquelette, comment se passe la mue ? (s'il y en a une) Il n'y en a pas
Cordialement
JF Rodes

Questions sur le développement Oui

Bonjour.
Attention, on utilise les mêmes termes pour des groupes d'animaux qui sont très éloignés. Ainsi, les amphibiens ont une larve (le têtard), donc un développement indirect, mais leur croissance est continue alors que les arthropodes (qui sont dotés d'un exosquelette) ont une croissance discontinue.
1- Faut-il forcément un exosquelette ou un tégument ? D'ailleurs est-ce qu'un tégument est un exosquelette ?
Un tégument n'est pas un exosquelette, notre peau par exemple est un tégument, mais en revanche, l'exosquelette des arthropodes (crustacés, insectes, etc.) est produit par leur tégument et si l'exosquelette est éliminé à chaque mue, le tégument reste. Tous les animaux sont limités par un tégument. Ce tégument peut être recouvert par un exosquelette (arthropodes) ou non (vers, mollusques, vertébrés).
2- Une larve n'ayant pas de tégument (et/ou d'exosquelette) a-t-elle forcément une croissance continue ?
La croissance discontinue est imposée par l'existence d'un exosquelette rigide et elle est donc propre aux arthropodes. Les autres animaux ont une croissance continue.
3- Est-ce que la mue nymphale est considérée comme une mue donnant lieu à une croissance discontinue ? Même s'il n'y a pas de mue avant la mue nymphale ?
Il y a nécessairement des mues larvaires avant la mue nymphale car c'est toujours une larve qui se transforme en nymphe. Il faut distinguer développement et croissance. La croissance est un phénomène quantitatif, le développement un phénomène qualitatif (de nouveaux organes se forment). Par ailleurs, quand on parle de croissance continue ou discontinue, on considère l'ensemble du phénomène et non une étape isolée.
4- Pour une larve n'ayant pas d'exosquelette : comment se passe la mue ? (s'il y en a une).
Chez les animaux ayant des larves mais pas d'exosquelette (vers annelés, mollusques, amphibiens, etc.), on ne parle pas de mue mais de métamorphose. Ceci implique à la fois des phénomènes de destruction d'organes et des phénomènes de construction d'organes. Leur croissance est qualifiée de continue.

Un élevage de chenilles Oui

Bonjour.
Les chenilles vendues à la Fnac éveil et jeu sont celles du papillon Vanessa cardui. Comme son nom l'indique, les chenilles se nourrissent de chardons (en latin carduus), mais aussi d'orties, disponibles un peu partout en toutes saisons.
Vous recevrez des chenilles à un stade précoce et il faudra quelques semaines pour qu'elles donnent des papillons.
Pour en savoir plus, voyez les informations données sur ce site de vente en ligne.
Et le témoignage d'une école maternelle à Paris.
Cordialement,
D. Pol

Des sensations de température différentes pour des matériaux différents Oui

Bonjour.
La différence de sensation s'explique par le fait que :
1. Les récepteurs situés dans la peau ne sont pas des capteurs de température, mais des capteurs de flux thermique.
2. La conduction de la chaleur varie selon le type de matériau.
Si l'équilibre thermique a eu le temps de s'établir, tous les objets de la pièce sont à la même température, la température ambiante. Lorsque vous posez la main sur du métal (qui a une très bonne conductivité thermique), la chaleur est rapidement transférée de la peau (à 32-33 °C environ) vers le métal (à température ambiante), ce qui procure une sensation de toucher un objet "froid".
Au contraire, avec le polystyrène, le flux est très faible et on a l'impression de toucher un objet "chaud".
Cordialement,
D. Pol

Élevage de têtards Oui

Bonjour.
L'interdiction que vous évoquez s'applique aux spécimens prélevés dans la nature, pas à ceux provenant d'élevages. Voici un extrait de l'arrêté du 19/11/2007 fixant les listes des amphibiens et reptiles protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection :
Art. 8. - Par dérogation aux dispositions de l'article 7, ne sont pas soumis à autorisation, sur tout le
territoire national, le colportage, la mise en vente, la vente, l'achat, le prêt avec contrepartie, l'échange ou l'utilisation à des fins commerciales :
...
- des spécimens nés et élevés en captivité des espèces d'amphibiens et de reptiles exemptées de certificat par le règlement de la Commission portant modalités d'application du règlement (CE) no 338/97 susvisé.
Vous pouvez télécharger sur Internet l'intégralité du décret.
Cordialement,
D. Pol

Concours Statistix pour les professeurs des écoles Oui

Bonjour à tous.Vous avez dû recevoir dans vos boîtes aux lettres électroniques un message sans aucun rapport avec les sujets de ce forum. Il s'agissait d'un message de test destiné à vérifier des problèmes techniques et qui n'aurait pas dû être envoyé.Nous vous prions d'accepter nos excuses les plus sincères.Bien cordialement,D. Pol

L'escargot est-il un décomposeur ? Oui

Bonjour.
Non, on ne peut considérer l'escargot comme un animal décomposeur. Le terme de "décomposeur" est réservé en écologie à des organismes qui se nourrissent de déchets organiques, feuilles mortes, cadavres, etc., ce qui n'est pas le cas des escargots. Ces derniers se nourrissent en effet d'organes végétaux vivants, comme les feuilles ou les fruits.
Pour en savoir plus sur le régime alimentaire de l'escargot, voyez les archives des questions aux consultants, notamment :
Les escargots mangent-ils des bonbons ?
Nos escargots ne sont pas végétariens
Les escargots mangent du pain !
Voyez également la documentation scientifique du site à la rubrique "Les écosystèmes"
Cordialement,
D. Pol

Pages