Mes commentaires

Titre du contenu Publié Commentaire
Quel devrait être le lexique des sciences ? Oui

À mon avis, en l'absence de précisions dans les programmes et documents d'accompagnement (lire "Enseigner les sciences à  l'école: cycles 1,2 et 3", nov.2002, pages 10 à  13), j'insisterai en priorité sur le sens des mots utilisés en activités scientifiques.
La rigueur scientifique doit être exemplaire de la part de l'enseignant. Aidez-vous des "fiches -connaissances" des documents d'application des programmes .
Vous y trouverez, pour chaque thème, des conseils et mises en garde relatifs au vocabulaire et erreurs les plus fréquentes, ainsi que les mots-clés .
Veillez aussi à  respecter la monosémie du vocabulaire scientifique (un mot = un sens et un seul).
Cela peut se traduire sous forme d'un lexique dans le cahier d'expérience.

Pourquoi le sel conserve-t-il les aliments ? Oui

Le sel est toxique à  haute dose car il gène le métabolisme cellulaire, y compris chez les organismes (bactéries, levures, moisissures, insectes, etc.) susceptibles d'attaquer les aliments. Il peut être additionné de poisons plus violents ; c'est notamment le cas du sel nitrité utilisé en chacuterie (on voit aussi apparaître sur les étiquettes de saucissons la mention "salpêtre". Il s'agit de nitrate de potassium qui est lentement transformé en nitrite de potassium par les bactéries normalement présentes dans le saucisson.

Ce nitrite évite la prolifération de germes indésirables). Enfin, le sel a tendance à  attirer à  lui l'eau présente dans les aliments (on sait comme il absorbe facilement l'eau atmosphérique) ; du coup cette eau n'est plus disponible pour les microorganismes qui ne peuvent pas se développer.

Cet effet se retouve dans le simple séchage des aliments ou dans la conservation par le sucre (confitures) ; il faut cependant beaucoup plus de sucre que de sel pour attirer suffisament l'eau. Par ailleurs, le sucre n'a pas de toxicité propre.