Différenciation pédagogique et traces écrites

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Pauline K.
Différenciation pédagogique et traces écrites

Bonjour

Suite à la réalisation d'une séquence sur la rotation de la Terre en cycle 3, je me pose une question en terme de différenciation pédagogique.
La trace écrite peut se révéler laborieuse et longue à écrire pour certains élèves en sciences.
Doit-on persévérer ou bien proposer des modèles de différenciation pédagogique ?
J'avais penser aux textes à trous mais est-ce bien justifié de proposer ce genre de support aux élèves en difficultés ?

Avez-vous des idées de différenciation pédagogique ou d'étayage à mettre ne place sur la trace écrite au cycle 3 ?

Bien cordialement


Michel Ouliac

Bonjour,
Il est absolument indispensable que, au niveau du travail individuel )ou en petit groupe) de trace écrite qui précède obligatoirement la rédaction du texte final, chaque élève puisse proposer une formulation adaptée à son niveau de compétence (textes plus ou moins élaborés, schémas légendés ou pas, mix des deux; parfois simple apport oral ...): l'essentiel est que cette proposition rende bien compte de ce qui a été réalisé et des conclusions tirées. On ne peut pas attendre de réponses individuelles qu'elles soient "standardisées"! Après que chaque élève (ou petit groupe), ait restitué sa proposition au groupe classe et que le contenu ait été validé, on pourra alors procéder à une rédaction collective, empruntant si possible aux différentes propositions validées, de ce qui sera la trace définitive, et à laquelle chacun aura contribué suivant ses compétences.
Cordialement
Michel Ouliac

Michel Ouliac
ex-formateur IUFM