germination sans sels minéraux

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
germination sans sels minéraux

Bonjour,
en cycle 3 , nous avons mis en germination des graines de haricot.
Outre le pb qu'aucun de nos témoins n'a germé,
autre "souci" les graines sans sels minéraux sont les SEULES à avoir germé
Je précise que nous avons mis les graines sur du coton et que nous les avons arrosées à l'eau déminéralisée uniquement..
D'où ma question, les graines n'ont elle pas besoin de sels minéraux pour entrer en germination?
MErci de votre aide.


En effet, dans votre analyse, vous confondez germination de la graine et croissance des végétaux
Ce sont deux processus différents pour lesquels les paramètres physiologiques et environnementaux ne sont pas identiques.
Pour la germination, les réserves nutritives sont stockées dans la graine elle-même, réserves issues de la double fécondation. Ces réserves permettent le développement d’une plantule (radicelle et radicule) sans avoir besoin de puiser dans le milieu extérieur (pour votre expérimentation, le coton). Seules sont nécessaires une certaine température et d’une certaine quantité d’eau (taux d’hygrométrie) sous forme de vapeur d’eau dans l’atmosphère pour faire sortir la graine de sa dormance.

Dès que la première feuille est apparue se lance la fonction photosynthétique de la plante, en lien avec la montée de la sève depuis les racines jusqu’aux feuilles, permettant ainsi l’acheminement des sels minéraux puisés dans l’environnement.

Il est donc nécessaire de bien différencier ce qui relève de la germination de ce qui relève de la croissance chez les végétaux chlorophylliens.

Thierry Chevallier

Pendant la germination, la graine, qui était jusque-là une plantule vivant au ralenti, va, avec de l'humidité et de la chaleur, activer son métabolisme et se mettre à respirer. La germination nécessite l'utilisation de la matière organique contenue dans les cotylédons. La graine en germination est donc hétérotrophe (comme vous et moi !). Elle n'a donc pas besoin de sels minéraux, ni de lumière. La graine germe dans l'eau pure. C'est seulement quand les cotylédons seront épuisés que la graine-plantule deviendra autotrophe et aura alors besoin de sels minéraux et de lumière, comme toutes les plantes vertes. La germination est alors terminée.

Effectivement, les graines n'ont pas besoin de sels minéraux pour germer. Elles ont seulement besoin d'eau et d'oxygène. La présence de sels surtout si ils sont concentrés a un rôle inhibiteur car en augmentant la pression osmotique du milieu extérieur, ils limitent l'entrée d'eau qui est le déclencheur de la germination. Par ailleurs, pour réponse au besoin d'oxygène, il ne faut pas enfermer les graines en germination dans un récipient étanche. Il ne faut pas non plus qu'elles restent immergées dans l'eau car il y a un risque d'anoxie : l'oxygène étant peu soluble dans l'eau, la respiration très active des graines épuise très rapidement le peu d'oxygène dissous. Une solution qui n'est pas mauvaise pour concilier ces deux impératifs est, dans les premières 24 heures, de plonger les graines dans un bain continuellement aéré avec une pompe d'aquarium ou tout simplement avec de l'eau courante. D'ailleurs, si on veut se placer dans une démarche expérimentale on peut tester les deux besoins essentiels pour la germination en place des expériences avec ou sans eau ou oxygène.

Jean-Louis Prioul