Le mouvement

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Le mouvement

La notion de mouvement en classe de CM2 et la manière la plus judicieuse de l'appréhender pour les jeunes élèves de fin de primaire est quasi inexistante sur le site de la fondation.
La notion de référentiel n'est développée qu'en 6ème en fin de cycle 3.
Pouvez-vous m'orienter sur un levier pédagogique qui permettrait l'application de la démarche d'investigation et d'établir un protocole de recherche ? En effet, cette notion à construire pour des enfants de 10-11 ans n'est pas évidente.
C'est une notion conceptuelle s'appuyant sur des théories mathématiques surtout liées aux mouvements des astres.
Par quel biais pourrais-je faire émerger cette notion de mouvement sans me référer - comme avant les nouveaux programmes - à la transmission du mouvement ou bien à celui des astres ou du mouvement apparent du soleil?
A l'instar de Newton, j'ai élaboré une carte mentale qui permet de visualiser un champ important définitionnel de cette notion , mais cela peut paraître ambitieux en CM2...et j'articule mon projet sur l'interdisciplinarité, cependant je crains de sortir du champ scientifique.
En vous remerciant pour aide.

A. Bonin

Bonjour

Il y a sur le site (www.fondation-lamap.org/fr/lexique) des exemples de définition du mot mouvement donnée par des élèvs de niveau différents. 
Ceci étant

Mouvement

Les classes definisent le mot mouvement comme quelque chose qui bouge ou se déplace ou change de position, ce qui est exact.  Ce mot ne concerne pas que l’astronomie ; en effet, quand on lève un bras, on déplace son bras et le bras est en mouvement (par rapport à soi). Quand une voiture se déplace, elle est aussi en mouvement, etc.

De même en astronomie chaque jour on voit le Soleil se déplacer : il est donc (par rapport à nous) en mouvement

Une difficulté apparaît lorsque l’on parle de mouvement réel et de mouvement apparent. En effet il est important d’avoir bien compris que tout mouvement n’est pas absolu mais toujours défini par rapport à un observateur. Par exemple un voyageur assis dans un train est immobile par rapport à son voisin mais en mouvement par rapport à un observateur situé près des voies ferrées. Si le voyageur marche dans le train, il est en mouvement par rapport à celui qui est assis mais aussi par rapport à celui qui se trouve près des voies ferrées. De même lorsque nous sommes dans un train, nous voyons les arbres se déplacer et ce mouvement observé est bien réel, bien que nous sachions que les arbres, si on est à côté d’eux, ne se déplacent pas (dans un cas l’observateur est dans un train qui roule, dans l’autre cas l’observateur est immobile près des arbres). C’est ce qui se passe avec le mouvement du Soleil que nous observons chaque jour. Les astrophysiciens ont appelé ce mouvement, mouvement apparent du Soleil, c’est à dire le mouvement que l’on voit et il est donc bien réel

 

Je ne sais pas si j'ai répondu à votre préoccupation

Edith Saltiel

 

Insister sur la relativité du mouvement, on n'est jamais immobile que par rapport à une référentiel donné. Plusieurs objets qui tombent dans un champ de pesanteur dans le vide sont immobiles les uns par rapport aux autres, mais ils sont en mouvement uniformément accéléré. La Terre tombe en permanence sur le Soleil, mais la force centrifuge sur son orbite maintient l'orbite stable. Notre Galaxie tombe aussi vers notre voisine, la galaxie d'Andromède, à moins que ce ne soit elle qui tombe sur nous. Bon courage pour accrocher l'intérêt de vos élèves.

Patrick Bouchareine