Capacité des élèves à décoder une affiche PNNS au CE2

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Capacité des élèves à décoder une affiche PNNS au CE2

Bonjour,
Dans le cadre de l'investigation, je souhaite que mes élèves de CE2 composent un menu équilibré à partir de l'affiche du PNNS (pyramide alimentaire).
Ma question: sont ils capable à cet âge de comprendre ce type de document sans étayage ? Où dois-je les expliquer le fonctionnement de l'affiche pour qu'il mène à bien leur résolution du problème ?
Merci de votre réponse.

je crois qu'il serait préférable d'avoir réalisé ce document sur un thèmeplus accessible aux enfants

Bon courage

 

Bonjour Audrey

Je pense que l’on peut être ambitieux avec les élèves, donc tout est dans la façon de conduire l’exploitation de ce document.

Le PPNS est mentionné dans les programmes de cycle 2, ce n’est donc pas hors sujet.
Il est important que de bonnes habitudes alimentaires se prennent à cet âge, les enfants pouvant même être un levier pour améliorer les pratiques des parents.
Sur la page : http://www.mangerbouger.fr/pro/education/agir-3/ressources-pour-agir/les..., il y a quelques outils adaptés au primaire.
En prérequis, je pense qu’il faut avoir abordé différentes notions, notamment la digestion, ces connaissances seront utiles pour les activités de recherche et réflexion.
Pour cette activité, les objectifs que l’on peut se donner sont de connaître les principes de nutrition :
Memo nutrition pour réfrigérateur : http://www.mangerbouger.fr/content/download/3830/101781/version/3/file/9...
Éventuellement à recréer avec les élèves à partir de débats, enquêtes, analyse de documents. Ils devraient être fiers de le rapporter à la maison. On peut le plastifier et le rendre magnétique pour inciter les parents à accepter cette décoration de leur réfrigérateur.

Le tableau des repères peut être aussi abordé, mais là encore, je pense qu’il est intéressant de le travailler/reconstruire. http://www.mangerbouger.fr/content/download/3829/101777/version/3/file/8...
Par exemple : pour les fruits et légumes, passer quelques publicités avec les mentions 5 fruits et légumes et lancer un débat. Apporter quelques documents type « C’est pas sorcier » sur l’alimentation.
Se poser la question de comment manger 5 fruits et légumes (on peut en profiter pour voir les classements de ces catégories qui ne sont pas identiques si l’on se place d’un point de vue botanique ou culinaire).

Un autre guide me semble sympa à aborder, peut être en lecture documentaire suivi… Le guide du goûter : http://www.mangerbouger.fr/content/download/3834/101797/version/4/file/d...
Associer les parents qui sont généralement les « coupables » du goûter est une piste à explorer.

Dernier point, le Nutriscore.
http://www.mangerbouger.fr/content/download/35522/640314/version/1/file/...
Repérer sur des emballages cette indication permettra aux enfants de faire évoluer leurs goûts. Des applications sur tablettes permettent de scanner des codes à barres pour connaître les valeurs nutritionnelles. On peut ainsi identifier les goûters les plus sains, voire se lancer dans une démarche plus globale avec les parents qui peuvent aussi utiliser cette application avec leurs enfants lors des achats.

Même avec de jeunes enfants, faire repérer que la lettre « A » est à privilégier, c’est assez simple.

Il y a quelques années, nous avions obtenu l’autorisation d’envoyer deux élèves par classe pour l’élaboration des menus de la cantine. C’est très formateur et l’on peut assurer un roulement et/ou « approvisionner » les délégués par des débats et des commandes antérieures, puis exploiter les résultats après les réunions de coordination.
==================

En résumé, ne pas essayer de plaquer un document pour adulte dans les références de la classe, mais préparer les élèves à en comprendre les principes et élaborer une dynamique du mieux manger avec les familles (et la cantine), c’est intéressant.

===============
Bernard-Yves Cochain
Lozère - France
===============

Je vous propose le contenu d'une séquence construite par des professeurs stagiaires en M2 MEEF. Bonne elcture

EANCES :

- Emergence des représentations (30 min)
1. Individuellement, les élèves complètent une pyramide alimentaire avec des étiquettes sur lesquelles sont représentés des aliments
2. Collectivement au TBI, les élèves viennent à tour de rôle compléter la même pyramide. Ils corrigent leur production
3. Collectivement au TBI, les élèves classent les aliments selon leur origine en les glissant dans le bon tableau (animal, végétal, transformé, minéral)
- Séance 1 : La composition des aliments (45 min)
1. Questionner sur ce qui a été fait la séance précédente
2. Projeter des étiquettes alimentaires au TBI. Les élèves répondent collectivement à l’oral aux questions suivantes : « Qu’est-ce que cela représente ? Quelles sont les informations que l’on peut trouver sur les emballages ? »
3. Les élèves essayent de formuler les termes de (protides, lipides, glucides, valeur énergétique). Expliquer que les glucides correspondent aux sucres et les lipides aux graisses
4. « Vous allez étudier la composition des aliments grâce à leur emballage ». Distribuer des emballages alimentaires, par groupe de 4, les élèves complètent un tableau dans lequel figure les mots « protides, lipides, glucides, vitamines, calcium… » et répondent à des questions
5. Mise en commun
6. Elaboration collective d’une trace écrite

- Séance 2 : Une alimentation équilibrée (45 min)
1. Questionner sur ce qui a été fait la séance précédente
2. A l’oral, demander aux élèves « Qu’est-ce qu’un menu équilibré »
3. Travail individuel sur les menus de la cantine pour savoir s’ils sont équilibrés. Utilisation de la pyramide alimentaire et mise en commun
4. Déterminer qu’un menu n’est pas équilibré par comparaison à des valeurs de référence (PNNS)
5. Mise en commun
6. Suite de l’élaboration collective de la trace écrite

- Séance 3 : Des besoins énergétiques variés (45 min)
1. Questionner sur ce qui a été fait la séance précédente
2. Demander aux élèves « Avons-nous tous les mêmes besoins alimentaires ?»
3. Les élèves émettent des hypothèses
4. Travail sur des documents, images et graphiques
5. Mise en commun
6. Fin de l’élaboration collective de la trace écrite

- Séance 4 : Elaborer un menu équilibré (45 min)
1. Questionner sur ce qui a été fait la séance précédente
2. Rappeler aux élèves ce qu’est un menu équilibré et que les besoins alimentaires doivent être individualisés
3. Par groupe, les élèves élaborent un menu équilibré permettant de répondre aux besoins d’un individu
4. Chaque groupe présente son menu

- Evaluation sommative (40 min)
Travail individuel donné à chaque élève dans l’objectif de vérifier les acquisitions des savoirs.

Thierry Chevallier