Autorisation pour un élevage de grenouilles

5 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Autorisation pour un élevage de grenouilles

Bonjour,Je viens de lire sur internet qu'il faut une autorisation pour élever les grenouilles pour les observer en classe. A qui dois-je adresser ma demande d'autorisation ?

Florence

Les batraciens font partie des espèces protégées. A ce titre, ils ne doivent pas être prélevés de leur milieu même morts. Ils ne peuvent donc pas être introduits en classe.Donc, grenouilles et têtards strictement interdits en classe !Expliquer cela à ses élèves est d'ailleurs un excellent moyen de les initier aux différentes formes de sauvegarde de la biodiversité. Seul un prélèvement momentané (au bord de la mare pour observation à la loupe) avec remise dans le milieu après quelques minutes peut être toléré.Elever des animaux en classe reste une activité très intéressante mais quelle est la question initiale ? Elle doit normalement faire partie de l'étude des grandes fonctions du vivant (voir les programmes !). S'il s'agit d'étudier la croissance d'un animal par "métamorphose" - changement d'aspect -, le ténébrion (ver de farine) ou le bombyx du mûrier sont d'excellents candidats, faciles à élever. On pourra introduire plus tard, l'année suivante par exemple, l'élevage du phasme (du VietNam pour le dimorphisme sexuel !) pour l'étude de la croissance par mues successives ! Jetez un coup d'oeil au site insectes.org qui est une mine d'idées et de conseils.Gilles Cappe

Bonjour,J'ajoute que l'intérêt majeur d'un élevage est de "boucler la boucle" du cycle de reproduction. Or, les grenouilles adultes se nourrissent d'insectes volants vivants, ce qui condamne à mort vos têtards dès que leur respiration devient aérienne. De ce fait, à part avoir une mare dans la cour de l'école, il vaut mieux étudier les amphibiens sous forme de recherche documentaire ou de vidéo (par exemple « Qui mange qui ? La grenouille » édité par le CNDP, ou de nombreuses propositions sur youtube, dailymotion et autres), en comparant les informations recueillies à celles observées grâce aux élevages précédemment cités.Claude Chat, maître formateur sciences et technologie

Je souhaitais faire cet élevage de grenouilles pour travailler en effet avec mes MS/GS :- sur la reproduction (je pensais si c'était légal évidemment de récolter des œufs et comparer avec d'autres modes de reproduction)- la croissance et voir que les animaux grandissent différemment.- les modes de déplacement en observant le déplacement du têtard, de la grenouille en comparaison avec d'autres animaux (pour ceci, les enfants ont déjà observé dans d'autres classes les escargots et cela leur permettait de voir d'autres modes de déplacement).Mais je réfléchie à l'observation des chenilles, mais je n'ai pas forcément de budget pour acheter des animaux et je me demandais sir les chenilles vertes du jardin sont urticantes? A-t-on le droit de les prélever ? Quel est leur nom scientifique ?J'ai vu le site de l'OPIE, mais je crains de ne pas avoir assez de budget pour commander les chenilles et aussi de les avoir au bon stade pour pouvoir voir avant la fin de l'année les chenilles, le cocon, le papillon et éventuellement les œufs. Qu'en pensez-vous ?

Florence

Pour les chenilles du jardin c'est assez simple à condition de savoir exactement ce qu'elles mangent. Donc le mieux est de prendre une chenille avec sa plante hôte qu'il vaut mieux installer dans un pot de terre dans un vivarium bien aéré (dans un vase les chenilles se noient en cherchant à se cacher ou à fuir) et à l'abris du soleil direct. Plusieurs espèces de papillons de jours (Petite Tortue, Paon du jour, vulcain par ex.) ainsi que des papillons de nuit se nourrissent d'orties par exemple. Les chenilles de papillons de nuit sont cependant souvent peu actives le jour et s'enroulent dans les feuilles. Mais on voit bien la consommation de feuilles. Le machaon se développe très bien sur le fenouil. Il peut être bon de faire déterminer la chenille, pour connaître sa durée de développement. Mais comme dans une classe il fait plutôt chaud le développement peut être plus rapide. Il est difficile de trouver des oeufs dans la nature mais une chenille se repère facilement. Beaucoup ne sont pas urticantes mais il vaut mieux éviter de toucher celles qui sont poilues avec les doigts. Mais on peut prendre un bâtonnet ou une feuille pour les déplacer. Il m'est arrivé aussi d'en voir sortir de bourgeons mis à éclore dans la classe. Le problème est alors le renouvellement des branches pour qu'elle puisse continuer à se nourir. L'avantage des chenilles de votre jardin est que vous pouvez les relâcher avec les enfants (ce qui est très sympa) sans nuire au milieu naturel puisqu'elles sont endémiques. J'ai généralement eu un taux de survie d'au moins 7 sur 10, ce qui est plutôt bien par rapport au milieu naturel. Evitez de prendre une chenille qu'on vous amène sans savoir exactement quelle est sa plante hôte, vous ne sauriez pas comment la nourir. Dire à l'enfant de la remettre là où il l'a trouvée. Evitez peut être aussi la Piéride du choux, joli papillon blanc, facile à trouver sur vos choux mais une vraie calamité...Il est possible d'acheter des oeufs de Belle Dame avec leur nourriture (http://www.jba-nature.com/ par exemple mais il y a surement moins cher). Dévelloppement très rapide et possibilité de les relâcher sans problème puisque c'est un migrateur à répartition mondiale.Sinon vous trouverez des renseignement très précieux et des documents pédagogiques sur le site de l'observatoire des papillons de jardin :http://www.noeconservation.org/index2.php?rub=12&srub=31&ssrub=98&goto=contenuIl existe aussi des sites plus spécialisés qui peuvent vous aider en détermination comme :http://www.lepinet.fr/http://insectes-net.fr/menus/lepido.htmhttp://www.papillon-poitou-charentes.org/Voir également le site du "jardin des papillons" de Dignes-les-Bains :http://www.proserpine.org/accueil.htmEt un très bon livre pour la détermination des papillons de jour : "Les papillons de jour" de Tristan Lafranchis chez Parthénope. Un peu cher mais une bonne acquisition si on s'intéresse aux papillons. Pour les papillons de nuit c'est un peu plus compliqué.