Conditions de développement des végétaux

7 messages / 0 récent(s)
Dernier message
(non vérifié)
Conditions de développement des végétaux

Bonjour, nous avons fait des expériences avec mes CE2 pour découvrir les conditions de développement des végétaux. Après des essais infructueux avec des graines de maïs et de haricots, nous avons fait germer des lentilles en faisant varier les conditions de culture. Les résultats sont plutôt surprenants :- les graines "dans le noir" ont poussé (obscurité incomplète ?) ;- les graines "sans air" ont poussé (dans une boîte en plastique transparente, avec très peu d'air) ;- les graines "sans terre" n'ont pas poussé (dans l'eau).Les enfants, si ils ont compris la démarche, risquent de tirer des conclusions fausses de ces résultats, à savoir qu'une plante peut pousser sans air et sans lumière mais qu'il lui faut de la terre. Comment exploiter ces résultats ?Poursuivre les expériences ? Utiliser des documents ?Merci de vos conseilsEtaine

Bonjour.Les graines ont poussé dans le noir : que veut dire "poussé" ? Germé ? Les graines germent bien sous la terre dans le noir.Il faudrait continuer l'expérience et voir le résultat sur la plante. La plante verdit-elle ?Idem pour l'air.Pour la plante sans terre, je pense qu'il faut se poser la question : est-ce le manque de terre ou le fait que les graines étaient immergées qui empêche la germination ? Je ferais germer les graines dans du coton humide pour voir.Voilà quelques idées.Katia

Pour interpréter vos résultats, il faut bien séparer deux phénomènes biologiques différents. Schématiquement :- la germination d'une graine se manifeste par une reprise de la croissance de la jeune plantule située à " l'intérieur" de la graine. Elle se "matérialise" par le fait que la jeune racine et la jeune tige en grandissant deviennent plus longues que les cotylédons et donc directement visibles. Ce phénomène nécessite de l'oxygène donc de l'air (il y en avait suffisamment dans la boite semble-t-il). Dans l'eau, la quantité d'oxygène dissous est insuffisante. La lumière n'a aucun rôle dans ce phénomène. La (très) jeune plante en croissance se nourrit des réserves contenues dans les cotylédons de la graine.- la croissance de la jeune plante (devenue verte) après épuisement des réserves contenues dans les cotylédons. Elle nécessite de l'eau, des sels minéraux, du CO2 et de la lumière. Avec ces "ingrédients", la plante (verte) fabrique des glucides puis des protides et des lipides nécessaires à sa croissance (cf. photosynthèse). Placée à l'obscurité en permanence, une plante verte finit inéluctablement par mourir de "faim" !

Bonjour,je fais régulièrement ces expériences-là (et quelques autres ...) sur les graines et :1) Les graines germent bien dans le noir, je suis plus étonnée de la réaction que cela provoque ("ce n'est pas normal, il y a un défaut dans le noir") que l'on rencontre surtout chez les adultes que du résultat de l'expérience.2) Une boîte, même petite, contiendra toujours de l'air, qui se renouvelle aussi. Il faudrait pouvoir faire le vide avec une machine à condenser les sacs de rangement de couvertures dans les placards (aspirateur inversé) par exemple.3) Sous l'eau une plante se noie (mais peut-être on pourrait considérer celle-là comme l'expérience sans air ...).4) Le maïs pousse très bien, c'est un peu plus long et il a besoin de chaleur, mais quand il démarre les pousses sont importantes et c'est joli ; les haricots aussi germent normalement assez bien (j'ai quand même raté mes germinations cette année avec, il faut dire que ceux du supermarché ne sont peut-être pas prévus pour ça, alors que le maïs à pop-corn marche très bien, avant cuisson ...). C'est la seule graine (haricot) qui arrive à effectuer le cycle complet végétatif dans l'année scolaire : germination, plante, fleurs, fruits (gousses) et graines dans les 10 mois de classe, à l'intérieur tout de même.Voilà, j'ai prévu, et je n'ai pas fait cette année, en même temps que les expériences sur les semis, une enquête du genre, prévision des résultats, à faire faire par les élèves autour d'eux : "Est-ce que telle graine dans telle condition va pousser ?" Réponse oui, non, je ne sais pas, sur une dizaine d'essais différents. Public : les autres enfants et les adultes qui les entourent.J'essaie l'an prochain.Ce qui marche bien : les grains de blé (y compris les épis récoltés dans les bords de champs moissonnés l'été) ;les graines pour oiseaux exotiques ;les pois chiches (jolies plantes comme les lentilles en plus gros) ;les fèves aussi.Bonnes continuations scientifiquesGenevièveclassse de CE2 école Jean Macé Vergèze

Pour les graines ayant germé dans le noir, c'est tout à fait normal, la plupart des graines commencent d'ailleurs leur germination à l'obscurité. En fait, la lumière ne deviendra importante que lorsque la plante aura besoin de la photosynthèse pour sa nutrition et sa croissance, c'est à dire lorsque seules les parties vertes (chlorophylliennes) de la plante assureront sa nutrition.Dans un premier temps, la plantule utilise les réserves contenues dans la graine (cf : pourquoi nous consommons des graines).Ensuite une plante mise à l'obscurité va présenter un aspect particulier : on parle de plante étiolée. Les feuilles deviennent jaunâtres, il y a une croissance forte des entre-nœuds si on compare à une plante dans des conditions normales d'éclairement (et si la mise à l'obscurité ne se prolonge pas trop bien sûr) !Bon courage pour l'interprétation !

Bonsoir,Il semble que l'apport d'un minimum de connaissances soit nécessaire pour que les élèves comprennent ce qui s'est passé au cours de l'expérimentation. On ne peut pas tout (re)construire par l'expérience. Pourquoi ne pas proposer un document simple qui fera le lien entre ce que la classe a fait et compris et ce que la science dit de la germination et de la croissance des plantes (et que Jean François RODES a très bien résumé). Cela pourrait provoquer une nouvelle série d'expériences, non pour découvrir cette fois mais pour vérifier.Cordialement.François Lusignan

Bonjour.En tant que pédologue, je trouve déjà très bien que les enfants repartent avec l'idée que la terre est nécessaire pour que la plante pousse.Peut être que vous n'avez pas laissé courir les expériences assez longtemps pour voir de nettes différences avec la situation "témoin", c'est à dire les lentilles dans la terre avec de la lumière et de l'air. Il est normal que les graines germent, même sans lumière (de temps en temps enterrées, même superficiellement, les graines germent avec peu de lumière) et avec peu d'air mais au bout d'un moment, les plants ne sont vraiment plus en bonne forme. Sans lumière par exemple, ils ne développent pas beaucoup (peu ou pas de feuilles) et restent blancs.Je vous conseillerais donc de poursuivre les expériences dans le temps et de noter les différences avec la plante "témoin" au cours du temps. Au début de l'expérimentation il y en aura peu, puis de plus en plus.En espérant vous avoir aidé,CordialementTiphaine Chevallier