Respiration aérienne de la grenouille

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Audrey Bruleaux
Respiration aérienne de la grenouille

Bonjour,

Je voudrais savoir pourquoi la respiration aérienne de la grenouille se fait en deux temps.

Merci de votre réponse
 

Bertrand Bed'Hom

Bonsoir,

Cette question doit faire référence à la respiration aérienne particulière des amphibiens.

Les grenouilles, comme les autres Amphibiens, ont une respiration aérienne qu'on peut qualifier de 'deux-temps', car ils commencent pas prendre de l'air dans la bouche, avant de le "déglutir" (terme incorrect évidemment, mais qui est assez explicite) dans les poumons.

Dans le détail, voici les différentes phases :

- l'expansion de la cavité buccale, à glotte fermée, entraîne une entrée d'air par les narines dans la partie postéroventral de la cavité buccopharyngienne (temps 1) ;

- l'ouverture de la glotte - la cavité buccale demeurant toujours en expansion - entraîne la sortie d'air du poumon par les narines, le flux d'air passant au niveau dorsal de la cavité buccale. Un mélange partiel de l'air inhalé et de l'air exhalé s'effectue au niveau de la cavité buccale (temps 1) ;

- la fermeture des narines et la compression de la cavité buccale entraînent l'entrée de l'air dans la cavité pulmonaire (temps 2).

Cette description provient d'un article ("Origine et évolution de l'appareil respiratoire aérien des Vertébrés") qu'on peut trouver sur la page web suivante :

http://www.em-consulte.com/article/151436

A noter que ce mécanisme n'est pas très éloigné de la respiration chez les Dipneustes ("poissons à poumons"). On peut voir une vidéo en scopie (avec des rayons X) de la respiration d'un dipneuste dans la Grande Galerie de l'Évolution du Muséum National d'Histoire naturelle.

Cette respiration en deux-temps est présente chez les Amphibiens, car les mécanismes de ventilation pulmonaire plus "performants" pour le milieu aérien ont été acquis seulement chez les Amniotes.

Si vous n'êtes pas rebuté par la lecture pas toujours évidente de l'article cité en lien, c'est une très bonne synthèse sur l'évolution du système respiratoire des Vertébrés.

Cordialement.

Bertrand Bed'Hom