La parthénogenèse est-elle un mode de reproduction sexué ou non ?

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
La parthénogenèse est-elle un mode de reproduction sexué ou non ?

Bonjour.
Je voulais savoir si la parthénogenèse est un mode de reproduction sexué ou asexué. Je pencherais pour un mode asexué puisqu'il n'y a pas nécessité d'avoir deux partenaires (donc pas de fécondation). Si cela est exact, obtient -on plutôt un clone ou un individu différent ? Cordialement ,
Sophie Beyer

Bonjour.
La parthénogenèse est une reproduction asexuée. Un individu provenant d'un  autre individu par parthénogenèse est un clone.
Janine Casevitz-Weulersse

Janine Casevitz-Weulersse

Bonjour,
La parthénogenèse est un mode de reproduction asexué mais qui présente des modalités variées selon les groupes animaux.
Pour ne parler que des insectes que je connais bien, on trouve  :
  * Chez les pucerons, par exemple, une parthénogenèse chez les individus présents durant la belle saison. Les femelles "accouchent" ainsi directement de pucerons totalement formés qui sont en fait des clones de la mère. Néanmoins, au printemps, une reproduction sexuée permet au patrimoine génétique des pucerons de se mélanger et donc de se diversifier.
  * Chez tous les hyménoptères (abeilles, fourmis, guêpes etc.) Les œufs fécondés donnent des femelles et les œufs non fécondés donnent des mâles ; on parle de parthénogenèse arrhénotoque.
  * Chez les phasmes, par exemple, les œufs non fécondés donnent exclusivement des femelles ; on parle de parthénogenèse thélytoque. Elle peut-être facultative ou obligatoire, mais on observe une recombinaison génétique lors de la division de l’ovocyte, nous ne sommes donc pas en présence de clones comme chez le puceron !
Même si la parthénogenèse existe et constitue un phénomène remarquable, elle n’en reste pas moins marginale et c’est bien la reproduction sexuée qui domine largement chez les insectes.

Claire Villemant
Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris