Le groupe des ongulés est-il pertinent ?

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Le groupe des ongulés est-il pertinent ?

Nous travaillons toujours sur la classification des animaux : 
- le groupe des ongulés est-il pertinent (mes élèves ont réalisé un groupe d'animaux ayant des sabots) ?
- pouvez-vous m'indiquer une classification des animaux simplifiée, les "grandes lignes" en fait.
Merci

Bonjour.
Dans la classification moderne, les Ongulés, au sens classique, s'appelent les Fereongulés et comprennent les Carnivores et les Baleines ... Est-ce là un des objectifs de votre enseignement ? On quitte là les IO ...
Il me semble qu'il faut simplifier sans falsifier. Classez les organismes sur ce qu'ils  ONT en utilisant des caractères simples ... sabots => ongulés,  cornes => ruminants, crocs => carnivores ; le principal est de faire fonctionner, pratiquer et comprendre la méthode ... les connaissances seront, éventuellement, affinées plus tard, selon les évolutions des programmes.
Vous pouvez consulter :
Classer les animaux au quotidien, Cycles 2 et 3.
Chanet, B. et F. Lusignan
Collection « Au Quotidien », SCEREN-CRDP de Bretagne, 96 pages + cédérom, février 2007.
Merci de votre question
Bruno Chanet

Réponse de Guillaume Lecointre :

- Le groupe des ongulés est-il pertinent (mes élèves ont réalisé un groupe d'animaux ayant des sabots.) ?

Le groupe des ongulés n'existe plus au sens traditionnel (comparer par exemple Classification Phylogénétique du Vivant, Seconde édition, page 385 et la troisième édition page 389).

Le cas des griffes, ongles et sabots est d'utilisation compliquée. Pour ce qui concerne les élèves, tout dépend ensuite de l'échantillon des "ongulés" que vous avez choisi. S'il n'y a que des ruminants, les "griffes en sabot" peuvent servir à faire un regroupement, avec les réserves suivantes.

La griffe renvoie avant tout à la fonction de saisir. Mais la structure qui se cache derrière ce mot est très différente d’un groupe à l’autre. Quant à l’ongle ou le sabot, ce sont des griffes particulières, le premier étant un attribut spécifique des primates.
Suggestion

* Utiliser le terme de griffe cornée pour les vertébrés amniotes (mammifères, oiseaux, lézards, serpents et tortues) en montrant la structure correspondante : un étui corné qui recouvre les phalanges terminales des doigts.

* En revanche, chez les arthropodes, garder le terme de griffes seul : dans ce cas, les griffes ont la même structure que les poils de surface (productions épidermiques).

* Réserver le terme « ongle » pour les seuls primates et le définir précisément : c’est une griffe aplatie ovale sur le dessus des doigts.

Lorsque l’on classera, on gardera « griffe aplatie » pour se maintenir en tête qu’il s’agit d’une griffe. De même, on gardera « griffe en sabot » au lieu de « sabot ». En effet, en procédant comme cela il sera logique de faire l’ensemble de tous ceux qui ont des griffes ; et puis à l’intérieur l’ensemble de ceux qui les ont en sabots, et de ceux qui les ont en ongles. Sinon on va avoir un groupe primitif (= symplésiomorphe) de ceux qui ont des griffes, séparé du groupe de ceux qui ont des ongles et d’un autre de ceux qui ont des sabots.
Exemple :
Prenons vache, cheval, chat, souris, homme, macaque.
Appellation « griffes », « ongles », « sabot » :
l’argument « sabot » va faire l’ensemble (vache, cheval) ;
l’argument « ongle » va faire l’ensemble (macaque, homme) ;
l’argument « griffe » va faire l’ensemble (chat, souris).
Ce dernier ensemble est symplésiomorphe, c’est-à-dire un groupe primitif - artificiel - permis par l’occultation de l’identification des ongles et des sabots comme des griffes. La griffe est présente chez tous les tétrapodes.

Appellation « griffes», « griffes en ongles », « griffes en sabot » :
l’argument « griffe » va faire l’ensemble (chat, souris, homme, macaque, vache, cheval) ;
l’argument « en sabot » va faire, à l’intérieur du précédent, l’ensemble (vache, cheval) ;
l’argument « en ongle » va faire de même (macaque, homme).
Avec cette appellation, il n’y aura pas de groupe primitif parmi les ensembles.
Pièges :

* Dans le langage courant, on utilise souvent le terme « ongle » à propos d’autres animaux que les primates comme les chiens, les lapins. Au sens scientifique, ce sont des griffes.

* Le cas particulier des animaux à sabots, regroupés sous le terme d’ « ongulés » : d’un point de vue scientifique, le sabot est une griffe transformée. Mais le problème est facile à contourner en utilisant le terme de « griffe en sabot » (voir ci-dessus).

- Pouvez-vous m'indiquer une classification des animaux simplifiée, les "grandes lignes" en fait ?

Ceci a été fait dans "Comprendre et Enseigner la classification" (2004, Belin, seconde édition, 2008) ; livre dans lequel il y a une phylogénie simplifiée qui correspond à une classification simplifiée.
Cordialement