Leviers et construction

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Leviers et construction

Bonjour.
Je suis professeur des écoles stagiaire et dans le cadre de mon stage filé en CM1-CM2, je devrai travailler à la rentrée sur les leviers. Afin d'introduire ce principe, je commencerai dans un premier temps par découvrir le casse-noix avec le fait que le levier permet de multiplier nos forces et aussi sur le placement des mains.
Ensuite, je voulais enchaîner sur la construction d'un casse-noix mais je me suis rendue compte que cela n'était pas réalisable en classe car ceux que j'ai faits personnellement étaient en bois et il fallait le scier et le percer.
Je me penche donc maintenant sur la construction d'un pont-levis ou d'une catapulte en lien avec le programme d'histoire mais je ne trouve rien de concret concernant leur construction.
J'ai vu sur le site qu'on pouvait utiliser des legos pour le pont-levis mais ma classe n'en dispose pas et je ne sais pas où en trouver.
Je suis vraiment dans l'impasse, merci de me donner des conseils.

Audrey

Bonjour.
Avez-vous cherché à consulter, sur le site de La main à la pâte, dans Activités, Leviers et balances, l'activité "Le fonctionnement du levier" pour le cycle 3 ?
Il  est  proposé, dans la séance 5 la construction d'un pont levis. Les problèmes que peuvent rencontrer les élèves sont indiqués. En ce qui concerne le matériel, je pense qu'à partir des éléments constitutifs d'un pont levis, la passerelle, le dispositif de relevage, le système de rotation de la passerelle, les élèves peuvent chercher des solutions possibles, par groupes, puis chez eux. Je ne pense pas qu'il soit absolument indispensable d'avoir des légos, même si certains élèves peuvent en apporter. Il s'agit d'une maquette et  de son principe de fonctionnement plus que de son utilisation effective. Maintenant, si vous pouviez récupérer par exemple du carton fort, de la ficelle, des épingles ou des pailles, cela pourrait peut-être aider vos élèves. Je vous conseille également de vous lancer avant vos élèves dans une telle fabrication. Vous vous sentirez ensuite plus assurée pour la proposer à vos élèves.

Alain Chomat
La main à la pâte