Pourquoi les lentilles donnent-elles des germinations plus grandes dans l'obscurité ?

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Pourquoi les lentilles donnent-elles des germinations plus grandes dans l'obscurité ?

Merci de bien vouloir nous expliquer pourquoi des lentilles mises à germer dans le noir mesurent 32 cm de long au bout de 15 jours alors que celles mises à germer à la lumière ne mesurent que 10 cm, tous les autres facteurs étant identiques. Est-ce que la photosynthèse ralentit la croissance ?

Bonjour

- Les échanges gazeux de la respiration, de la photosynthèse et les échanges de vapeur d'eau se font par les stomates, sortes de petites bouches situées à la face inférieure des feuilles. Ces stomates sont fermés à l'obscurité et quand l'air est trop sec. Quand la plante ferme ses stomates, la photosynthèse s'arrête.

- Les graines cultivées à l'obscurité s'étiolent : la germination étiolée manifeste une croissance par élongation plus grande que celle du coléoptile cultivé à la lumière. Cela est dû à l'auxine : cette hormone de croissance végétale est sécrétée au niveau des extrêmités des tiges et stimule leur croissance. Les proportions d'auxine sont plus importantes à l'obscurité qu'à la lumière parce que l'auxine est détruite par la lumière. D'où une plus forte croissance des germinations dans des endroits moins éclairés que ceux qui sont en pleine lumière...

- Une plantule étiolée présente un hypocotyle (partie de la germination située entre la racine et les cotylédons) grêle et allongé, des cotylédons et des feuilles peu développés, des étioplastes, c'est à dire des chloroplastes sans chlorophylle. En effet, lors du développement à l'obscurité (scotomorphogénèse), les plastes ne se différencient pas en chloroplastes mais prennent une structure particulière : les étioplastes (ces derniers se transformeront d'ailleurs en chloroplastes si les feuilles sont éclairées pendant quelques heures).
La différenciation structurale du chloroplaste s'accompagne de l'acquisition de ses fonctionnalités (pigments assimilateurs, photosystèmes, chaînes de transporteurs)
Bon courage
Marie D.

Marie D.

C'est ce que l'on appelle l'étiolement.
La lumière permet le développement de l'appareil photosynthétique (croissance des feuilles et verdissement) et donc la photosynthèse. Elle inhibe par contre la croissance des tiges.
A l'obscurité, les tiges (de dicotylédones en particulier) grandissent beaucoup alors que les feuilles restent petites et jaunes (pas de chlorophylle). Ces plantes étiolées ne survivent pas longtemps, mais cette croissance exagérée permet à la plantule d'une graine enfouie sous la terre de gagner rapidement la surface.
Quand la plante est exposée alors à la lumière sa croissance redevient normale, ses feuilles verdissent et la photosynthèse commence.

Cordialement,
Roger

Roger Prat

Réponse de Louis Cosson :
D'une façon très générale et quasiment obligatoire, la germination des graines à l'obscurité aboutit à des tiges d'une longueur démesurée comparée à celle obtenue à la lumière.
Ce phénomène est également remarquable si vous laissez pousser les tiges à partir d'un tubercule de pomme de terre à l'obscurité, dans une cave par exemple.Il faut les "dégermer" sinon après quelques semaines le tubercule est devenu très petit et non consommable !
Ces phénomènes sont dûs à un très grand allongement des cellules des tiges et à une inhibition de la croissance du limbe des feuilles à l'obscurité.
Ces anomalies sont le résultats de multiples perturbations des hormones et du métabolisme de la plante privée de lumière.
Par ailleurs, la plante vit ainsi sur ses réserves et est condammnée à mourrir lorsque ces réserves sont épuisées.

C'est la photosynthèse, fonctionnant seulement à la lumière, qui apporte l'énergie et les éléments nécéssaires à l'édification d'une plante normale. On ne peut pas dire que la photosynthèse ralentit la croissance car la croissance que vous observez à l'obscurité est pathologique et conduit à l'épuisement et à la mort de la plante.