Utilisation d'un lapin nain en maternelle

5 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Utilisation d'un lapin nain en maternelle

Bonjour.

je souhaiterais faire une séquence sur le lapin nain en maternelle.
- Avez vous des exemples de séquences ?

-
Où pourrais je les trouver ?

-
Quels sont les principes de sécurité pour garder un lapin dans une classe de maternelle ?
Merci d'avance pour les réponses

Bonjour,

Certains sites font allusion à l'élevage du lapin nain à l'école :

http://www.iufm.unice.fr/departements/svt/bestofbio/lapinn.htm

http://alecole.vienneinfo.org/sites/sommieres/elevage/le_lapin.htm
http://cracotte.chez-alice.fr/cracotte_conseils.htm
On peut, comme avec tout animal d'élevage, étudier son régime alimentaire, faire des expériences permettant de voir ce qu'il préfère, lui proposer différentes conditions de luminosité pour voir dans quelles conditions il est le plus actif, le peser régulièrement....
En liberté, un lapin nain peut faire beaucoup de dégâts car il grignote tout (fils électriques...) : il faut donc l'élever en cage suffisamment grande et nettoyée régulièrement. Attention aux petits doigts également...
L'idéal est de placer la cage dans un coin tranquille de la salle de classe afin qu'il s'habitue à la présence des enfants, sans que celle-ci soit trop pesante.

Marie D.

Bonjour

Vous avez sur le site de la main à la pâte plusieurs séances sur la présence d'un animal en classe.
Vous pouvez aussi consulter les questions consultants dont plusieurs concernent l'observation d'un animal en classe.
Pour l’enseignant, installer et garder un animal en classe entraînent des responsabilités quant au respect de la vie animale et des règles d’hygiène.
A cet égard, les obligations liées à l’observation directe des animaux sont rappelées par la note de service du 30 avril 1985 :
" L’observation directe de l’animal, de ses mœurs et de son mode de reproduction est facilitée par la pratique d’élevages effectués dans la salle d’enseignement. Cette pratique n’est recommandable que dans la mesure où elle est réalisée dans des conditions satisfaisantes reproduisant au mieux le milieu de vie naturel. En particulier, l’espace offert (cage, aquarium, terrarium) devra être suffisant afin de ne pas rendre la captivité pénible. Un élevage réussi ne se limite pas à la survie des animaux, il doit aussi aboutir à la reproduction, suivie de soins maternels. Enfin, quand il s’agit de petits mammifères (carnivores, rongeurs, ...), la consultation d’un vétérinaire serait nécessaire en cas de doute sur l’origine des animaux ou leur état sanitaire."
Voici quelques activités que vous pouvez mener avec les enfants
: Essayer de voir comment le lapin mange, d'observer ses dents; de voir comment il se déplace.

Vous pouvez consulter le site suivant apportant des renseignements importants:
http://netia59.ac-lille.fr/www/bd/textes41.htm
 
Bien cordialement

Bruno Plault

Bonjour,

Avant de penser à amener un lapin dans votre classe, vérifiez tout d’abord qu’aucun de vos élèves n’y est allergique (ce qui devient assez rare de nos jours!)
Quant aux pistes de travail, toutes les fonctions du vivant pourront être abordées.
Une question similaire à la votre a été posée, je vous invite donc à vous rendre sur la page
http://lamap.fr/index.php?Page_Id=33&Action=%3D+3&Element_Id=975&DomainS...
pour trouver des éléments de réponse.
Bon courage.
 
Cordialement
Christiane Laborde

vous trouverez ici une réponse que j'ai faite pour un autre utilisateur du site
Dans le cadre d’un élevage, on va aborder l’étude du règne animal dans sa globalité, quitte à approfondir un point particulier si la classe le souhaite.
Une progression possible peut alors s’organiser en mettant en évidence 6 pôles ou axes d’étude : famille, habitat, alimentation, communication, croissance et reproduction et locomotion.
L’acquisition de tels savoirs va s’appuyer sur l’observation, guidée par des dessins, des photos et la mise en place d’un carnet du chercheur. Ces attitudes, ces gestes sont autant de compétences à acquérir pour permettre à l’enfant de construire une attitude de chercheur : on le conduit à être curieux.

6 ateliers construits sur les 6 axes servent de base à un apprentissage.
Chaque phase de cet apprentissage conduit à l’élaboration d’un album.
À partir de l’observation fine que l’on fera de l’animal dans la classe, il sera possible en fonction de l’âge des enfants de cycle 1 d’élargir l’observation sur d’autres animaux.

  • Atelier 1 – je nais et je grandis
    Les animaux se reproduisent. Pour avoir un petit, il faut un mâle et une femelle.
    Les petits ne ressemblent pas toujours à leurs parents. Au cours de leur vie, ils se transforment.
  • Atelier 2 je me déplace
    Chaque animal a un ou plusieurs modes de déplacement en relation avec le milieu dans lequel il vit :
    marcher ou sauter à terre, voler dans l’air, nager dans l’eau.
  • Atelier 3 j’ai une famille
    Chaque animal possède des signes particuliers.
    L’ensemble de ces signes permet de caractériser une famille par son nom.
  • Atelier 4 je mange
    Pour vivre, tous les animaux ont besoin de nourriture et d‘eau.
    Chaque animal a un régime particulier en fonction de son âge, des saisons et de son appartenance à une famille.
  • Atelier 5 – je communique
    Les yeux, les oreilles permettent aux animaux de connaître, de sentir et de se déplacer dans leur environnement
  • Atelier 6 j’habite
    Chaque animal a un lieu de vie dans lequel il construit ou il cherche un habitat (maison).
    Ce lieu de vie peut changer en fonction de la nourriture qu’il recherche ou de la saison.

Thierry Chevallier