Respiration de l'embryon de poule

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Joël Martin
Respiration de l'embryon de poule

Bonjour,

Lors de l'étude de la reproduction des oiseaux dans une classe de CM1, une de mes collègues a été confrontée au problème suivant :
Comment l'embryon de la poule respire-t-il dans l'oeuf ? Est-ce grâce à la "réserve d'air" située à l'intérieur de la coquille ou à la porosité de la coquille ? ou bien aux deux à la fois ? Et enfin, comment l'expliquer et le montrer à des élèves de 10 ans ?
Merci pour la réponse.
MARTIN J.

Delphine Picamelot

Bonjour, voici la réponse d'André Ancel, chercheur au CNRS à Strasbourg.

"C'est le réseau sanguin (réseau choro-allantoïdien) qui permet à l'embryon
de respirer grâce aux milliers de pores de la coquille. Au moment du
bêchage interne, l'embryon respire l'air de la chambre à air puis l'air
libre au bêchage externe (éclosion)."

Louis-marie Hou...

Les foetus des oiseaux respirent effectivement à travers la coque qui est suffisamment poreuse pour laisser passer de l'air mais pas de virus.Un moyen simple mais pas très gentil de le montrer consiste à enfermer l'oeuf dans un film de plastic étanche tout en le gardant à la même température.les foetus contrôle continueront leur développement tandis que les atres mourront après quelques jours.On peut également maintenir les oeufs dans une atmosphère dépourvu d'oxyxène,en mettant du gaz carbonique par exemple .le résultat sera le même.

Pamela Lucas

La coquille de l'oeuf est poreuse c'est à dire qu'elle contient des orifices minuscules qui permettent le passage des gaz. Pour se développer, l'embryon a besoin entre autres d'oxygène (il rejette du gaz carbonique). Ces échanges gazeux peuvent se faire grâce aux membranes qui tapissent l'oeuf (Ce sont les "petites peaux" que vous avez lorsque vous essayez d'enlever la coquille d'un oeuf cuit). La poche d'air formée par ces membranes, facilite ces échanges mais le seul contenu de cette poche ne suffit pas à la respiration de l'embryon.
Compte tenu de la taille des pores, il est difficile de les montrer aux élèves. Je pense que vous pouvez peut être commencer par leur faire constater que la coquille bien qu'elle semble lisse est légèrement "rugueuse" quand on la regarde de près. Peut être qu'en mettant une goutte de bleu de méthylène sur la face extérieure de la coquille, vous verrez après quelques minutes la coloration dans la face interne ce qui prouverait qu'il y a bien des "petits trous" pour que le colorant se retrouve à l'intérieur.
Bonne observation