Qu'est-ce que la dissolution ?

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Qu'est-ce que la dissolution ?

Voulant faire des expériences sur la dissolution, je voudrais être sûre de ne pas dire de bêtises sur ce que l'eau dissout ou pas. Quelle est la définition exacte de la dissolution et récupère-t-on systématiquement le produit dissous par évaporation ?

La dissolution, dans l'eau et dans tout solvant, se caractérise par le fait que la substance qui se dissout (le soluté) s'incorpore au solvant au niveau moléculaire, chaque molécule du soluté devenant totalement indépendante de ses sœurs pour ce mettre à circuler en toute liberté au milieu des molécules du solvant. Ceci n'est possible que s'il existe une affinité entre molécules du solvant et du soluté. L'eau étant une molécule d'une très grande convivialité, il existe énormément de substances solubles, solides (sucre, sel), liquides (alcool, acide sulfurique) ou gazeuses (ammoniac, et aussi dans une moindre mesure azote, oxygène, dioxyde de carbone). La dissolution d'un corps dans l'eau n'est en général pas illimitée : pour la plupart des corps, il existe une limite de solubilité qui augmente avec la température. Une fois cette limite atteinte à une température donnée, tout excès de substances introduit reste indemne. Souvent, il suffit de chauffer pour finir la dissolution. L'exemple bien connu est celui du sucre, dont la solubilité est limitée dans l'eau froide, mais illimitée dans l'eau bouillante. La récupération d'une substance dissoute par évaporation ne se fait complètement que si le soluté n'est pas volatile. Si le soluté a une très grande affinité pour l'eau, il est possible que de l'eau demeure fixée au soluté et refuse de s'évaporer. C'est le cas pour l'acide sulfurique et le glycérol.

Précisons tout de même que pour bien des corps (les gaz en particulier), la solubilité diminue quand la température augmente. La solubilité d'un corps n'augmente avec la température que si sa dissolution est endothermique, c'est-à-dire provoque une diminution de la température du milieu lorsqu'elle s'opère (principe de Le Chatelier). En outre, il est des cas où on observe une "facilitation" apparente de la dissolution lorsque l'on chauffe le liquide dans lequel on cherche à dissoudre un corps, mais pour lesquels il ne s'agit que d'une accélération de la vitesse de dissolution.

REE