Pourquoi le savon mousse ?

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
(non vérifié)
Pourquoi le savon mousse ?

Dans le cadre de la réalisation d'une émission de radio, des élèves ont des soucis avec une question.
Je leur laisse la parole.
"Nous sommes Valérie et Lison, nous réalisons une émission de radio, les chroniques du professeur Tournesol avec d'autres élèves et nous avons du mal à expliquer pourquoi le savon mousse... nous avons trouvé des choses sur les tensioactifs, la tension superficielle de l'eau mais nous avons du mal à y comprendre quelque chose. Est-ce que vous pourriez nous aider ?

Bonjour Valérie et Lison

Je pense que si vous avez lu attentivement les textes que vous mentionnez, vous n'aurez aucun mal à comprendre ce que je vais vous expliquer.
D'abord, la mousse, qu'est-ce que c'est ? C'est de l'air emprisonné dans des petits ballons qui se touchent les uns les autres, mais qui peuvent aussi bien se promener tout seuls dans l'air, quand on fait des "bulles de savon".
Ces petits ballons, de quoi sont-ils faits ?
Principalement, par de l'eau et pourtant, quand on bat de l'eau pure avec un fouet, ça mousse bien un peu, mais ça ne dure pas. Il y a donc autre chose dans l'eau des bulles. Quoi donc ?
Du savon bien sûr. Les molécules du savon ont une curieuse propriété : ce sont des molécules allongées, dont une extrémité présente beaucoup d'attirance pour l'eau, alors que l'autre extrémité déteste l'eau et la fuit. Quand on met du savon dans de l'eau, ses molécules se regroupent en petites boules bien compactes, dont la surface est formée par les parties qui aiment l'eau, alors que les parties qui la détestent se serrent bien fort au centre.
Si on agite en présence d'air, les molécules découvrent une nouvelle façon de vivre confortablement : elles se rangent comme les poils d'un tapis, avec la partie qui aime l'eau qui plonge dans l'eau et celle qui ne l'aime pas qui plonge dans l'air. Pour que ça marche, il faut que deux tapis de ce genre se forment côte à côte, avec juste un petit peu d'eau entre les deux, et l'air de part et d'autre : on a fabriqué la paroi d'une bulle de savon. Si on agite beaucoup l'eau savonneuse, il se forme des tas de petites bulles collées les unes aux autres, qui forment la mousse.
Si on plonge délicatement dans de l'eau savonneuse une boucle fermée en fil de fer, lorsqu'on la sort, on entraîne une superbe lame d'eau stabilisée par les molécules de savon. Cette lame présente des couleurs magnifiques, mais ça, c'est une autre question à laquelle je pourrai essayer de répondre si vous en avez envie.