Fabriquer une "boîte à neige"

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Fabriquer une "boîte à neige"

Je voudrais travailler sur les boites à neige (boule transparente contenant un monument de type Tour Eiffel par exemple, ainsi que de la "neige", que l'on retourne pour voir la "neige" tomber), et en faire fabriquer par les élèves.
Mais malheureusement je ne connais pas la composition du liquide permettant à la "neige" de couler lentement.
Pourriez-vous me renseigner afin de pouvoir entamer ma séquence dès la rentrée des vacances de Noël ?

La vitesse à laquelle tombe la neige (ou les paillettes...) dans les boules à la neige dépend principalement de la différence de densité entre les objets introduits et le liquide environnant, mais aussi de la viscosité du liquide et de la forme des objets.

Ainsi on pourra vérifier que pour une même forme, et un même liquide, certains objets coulent plus ou moins vite suivant leur densité, il y en a même qui flottent !... (essayer avec différentes matières plastiques dans de l'eau par exemple, comme certaines sont transparentes, on pourra les colorier au marqueur avant de les immerger)

On pourra également vérifier que la forme de l'objet influence grandement la façon dont il coule.
La chute sera d'autant plus lente que l'objet présentera une grande surface par rapport à son volume (un petit morceau d'aluminium coule à pic alors qu'un morceau de papier d'aluminium virevolte dans l'eau comme une feuille morte dans l'air avant de tomber).

On pourra encore tester l'influence de la viscosité du liquide en comparant le comportement d'objets introduits dans l'eau, dans l'huile, ou dans l'eau salée. Désolé, je n'ai pas trouvé de liquide parfait (qui ne soit pas toxique...). Je vous conseille plutôt d'essayer différents plastiques dans de l'eau. N'hésitez pas d'aller voir les pages concernant la densité et la flottabilité, notamment le densimètre avec une paille et de la pate à modeler. Il y a beaucoup de rapprochement à faire avec les boules à neige.