L'ampoule est-elle un bon indicateur du passage d'un courant électrique

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
L'ampoule est-elle un bon indicateur du passage d'un courant électrique

Face à la problématique "A travers quelle matière peut-on faire circuler l'électricité ?", mes élèves ont bien entendu testé le petit réservoir d'eau entre le plot et l'une des bornes dans un circuit fermé et ils ont observé que l'ampoule ne s'allumait pas. Ils ont donc conclu naturellement que l'eau n'était pas conductrice.

Or toute la démarche scientifique pour les élèves est remise en cause lorsque j'explique que l'eau est quand même conductrice ! Comment pourrai-je faire la prochaine fois pour éviter cette situation ? Ne pas leur dire que l'eau est conductrice ou ?...

Je vais tout d'abord reformuler votre question de départ : l'électricité ne circule pas "à travers" mais "dans" une matière.
Je pense qu'avec certaines précautions, il est possible de constater que l'ampoule ne brille pas et d'affirmer que l'eau est (faiblement) conductrice.
On peut faire constater par les enfants qu'une ampoule peut ne pas briller tout en recevant de l'électricité : si la pile sur laquelle on la branche est inadaptée (par exemple, une pile 1,5 V et une ampoule faite pour être branchée sur le 220 V), l'ampoule ne s'allume pas. On en conclut que l'ampoule n'est pas un indicateur fiable à 100 % du passage de courant électrique dans le circuit. Il n'y a donc pas de contradiction.