Mélanges, solutions et densité en CE2

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Mélanges, solutions et densité en CE2

Bonjour!
Je suis actuellement en PE2 et je fais un mémoire sur la MAP (plus précisément sur les ressources mises a disposition). Pour mon stage en responsabilité en CE2, j'aimerais mettre en place une séquence sur les mélanges et solutions. Cependant, je me demande comment je pourrais faire comprendre aux enfants la notion de densité dans le cas, par exemple, d'un mélange eau-huile ?
Par ailleurs, a quel degré doit se situer le concept de matière a ce niveau de classe? Enfin, sur quoi peut déboucher ma progression ? (incantation, distillation...).
Je vous remercie beaucoup d'avance et je vous félicite pour la contribution que vous apportez au site.

Au cours de manipulations sur les mélanges, l'hypothèse que les enfants formulent spontanément pour interpréter l'ordre de superposition de liquides non miscibles est que "c'est le liquide le plus lourd qui va au fond". Dans le cas du mélange huile-eau, on vous dira "c'est parce que l'huile est plus légère". En fait, il faut conduire les élèves à comparer les masses de l'eau et de l'huile à volume égal. (comparer leur masse volumique - terme qui n'est pas employé en classe).
Remarque : le terme de volume est rarement employé spontanément par les élèves. Par contre, il pourront proposer de comparer des "hauteurs égales", de prendre la "même mesure" , ou encore de remplir des flacons identiques à "ras bords" (ce qui fait référence, dans chaque cas à des volumes identiques).
Au début du cycle 3 (CE2), le concept de matière n'est perçu que sur le plan macroscopique. Il est possible de faire constater aux enfants la conservation de la matière et la conservation de la masse lors d'un mélange.Par exemple, après mélangé une masse m de sel dans une masse M d'eau, le sel n'est plus visible pourtant : l'eau est salée (le sel est toujours présent) ; la masse de l'eau salée est égale à m+M. La possibilité de récupérer le sel dissous (par évaporation de l'eau, par exemple) confirme la conservation du corps dissous.
Si vous avez fait réaliser des mélanges à vos élèves (mélanges liquide-solide, liquide-liquide), il est logique de leur faire rechercher des moyens pour séparer les corps mélangés. Si le mélange est hétérogène, ils pourront mettre en oeuvre la décantation (et non l'incantation!!!) ou la filtration, si le mélange est homogène, l'évaporation (dans ce cas le liquide évaporé n'est pas récupéré) ou la distillation .
Par la suite vous pourrez leur faire rechercher la différence entre eau pure, eau naturelle et eau potable...et aborder le chemin de l'eau domestique (d'où vient l'eau du robinet - où va-t-elle après usage?) mais ce dernier point relève plutôt du CM.

Tout d'abord je crois qu'il faut prévoir de traiter d'une part les mélanges et si vous le désirez, seulement les mélanges de liquides, en proposant aux élèves des liquides miscibles et d'autres non miscibles. Le cas de l'huile et de l'eau, liquides non miscibles, n'est pas un cas unique(eau et pétrole, huile et sirop par exemple). Mais ce qui est unique, c'est que, quelles que soient les modalités et les précautions dans les différents groupes d'élèves, l'huile se place toujours au dessus de l'eau. En somme elle flotte. Et c'est là qui l'idée de densité peut apparaître. A volume égal l'huile est plus légère que l'eau (je rappelle que la densité est le rapport entre la masse d'un certain volume de substance et la masse du même volume d'eau).
En ce qui concerne la notion de matière au niveau du CE2, je pense qu'associer à la matière la masse et la conservation (de la matière et de la masse), par exemple dans un changement d'état ou une dissolution ,serait très bien.
Quant aux techniques de purification, décantation, filtration, distillation, c'est, je pense, un autre sujet. Il me semble difficile de vouloir tout faire en même temps. Bien cordialement.