Témoignages

Cedric Lecour, enseignant

Nous étions la seule classe de l'école à avoir réalisé ce projet sur le climat. Alors pour sensibiliser l'ensemble de l'école, nous avons décidé avec les élèves de réaliser une affiche pour chaque classe et un exposé que mes élèves ont été présentés dans chaque classe, par petit groupe. Ces exposés étaient accompagnés d'un petit mot croisé pour les cycles 3 pour valider leur attention et d'un mots mêlés pour les cycles 2, réalisés bien sûr par les élèves en TICE. De plus, une intervention de la part de notre classe au conseil d'école a été rédigée afin de proposer à l'école de prolonger cette démarche sur le développement durable au sein de l'école les années suivantes. Depuis j'ai changé d'école et je n'ai pas de retour à ce sujet.

Eric Betencourt, enseignant

Ce travail est essentiel et vos outils sont très utiles. Merci de poursuivre dans cette voie.

Anne-celine Perennes, enseignante

Très bon outil de classe, avec tous les documents à portée de main.

Wendy Jeannerot, enseignante stagiaire

J'ai fait ce travail durant l'année 2008 - 2009 et quel plaisir !!! J'attends avec impatience d'autres projets comme celui là. Je n'ai pas du tout de formation en sciences et c'était un vrai bonheur de construire ses séances grâces au guide. Mille mercis

Céline Teillet, éducatrice

Très bon document, que j'ai prêté à plusieurs amies qui travaille pour espace de quartier, durant les semaines sur le développement durable.

Marc Bertola, enseignant

Le livret pédagogique est très intéressant, je trouve qu'il devrait être diffusé plus largement dans les écoles. Toutefois, certaines séances sont difficiles à mettre en oeuvre en CE2 ou CM1, notamment parce qu'elles impliquent la lecture de graphiques complexes et l'utilisation des nombres décimaux (abordés seulement en fin de CM2). Les animations ne sont pas toujours très parlantes.

Isabelle Bazelis, enseignante

Le guide a été un outil d'une grande richesse notamment pour les documents mis à disposition et les expériences proposées faciles à mettre en œuvre en classe et sans matériel difficile à trouver.

Florence Velo, enseignante

Nous n'avons pas traité les derniers chapitres pour le faire dans un second volet davantage axé sur l'habitat l'an prochain. Certaines notions ou parties sont difficiles à appréhender avec les plus jeunes élèves du cycle 3 (CE2) bien que les sciences soient largement pratiquées en classe. Merci pour cette fabuleuse ressource scientifique GRATUITE!!!

Brigitte Schutz, enseignante

Je suis encore dans le projet car je ne l'ai pas commencé dès la rentrée. L'introduction sur les climats était difficile pour moi (connaissances des élèves). Je pourrais vous en dire plus plus tard...

David Dembski, enseignant

Un thème clé à l'heure actuelle qui sert à montrer aux enfants (qui ne savent pas toujours de quoi on parle quand on dit "réchauffement de la planète") que l'Homme a un impact considérable sur notre belle planète et qu'il faut la préserver car elle est comme notre santé : UNIQUE.

Sébastien Cabaye, formateur

Simplement un grand merci pour les documents que vous mettez à la disposition des enseignants.

Priscille Hoareau, enseignante

Bien que riches et intéressantes, certaines séances sont longues et la durée indiquée sur le livret me paraît sous évaluée... Je tiens à remercier toute l'équipe qui a travaillé pour la mise en place de ce projet qui est d'une extrême richesse, tant dans l'utilisation que dans le contenu...

Marlène Chifflet, enseignante

J'ai découvert votre site et ce projet en janvier. J'ai seulement mis en oeuvre une partie de ce que vous proposiez et cela a été une réussite. Mes élèves ne sont pas encore familiarisés avec cette façon de faire des sciences mais je compte bien les initier. L'an prochain je suis prête à re-signer et cette fois pour un suivi plus long de ce que vous proposez. Je compte travailler sur l'eau. Merci.

Eric Bernardet, formateur

J'ai trouvé le sujet très intéressant avec beaucoup d'idées intéressantes.

Didier Bignossi, formateur

Les docs (papier et site) sont de bonne qualité et ils permettent à tout enseignant volontaire de mettre le projet en oeuvre dans sa classe. C'est aussi ce qui ressort des quelques formations durant lesquelles je les ai proposé aux collègues.

Véronique Salles, formatrice

Le centre pilote de Poitiers a accompagné cinq enseignants (plus ou moins expérimentés) pour mettre en oeuvre ce projet dans leur classe. Un seul a souhaité le mener sur l'année entière, les autres on fait des choix pour le mener sur une à deux périodes. Les enseignants ont apprécié l'alternance expérimentation et recherche documentaire.

Valérie Cottereau, enseignante

Je n'ai pas suivi toute la progression pédagogique mais me suis servi du document pour encadrer un groupe d'étudiants dont le projet tuteuré était de faire 3 interventions dans une classe (liaison CM2-6e). Nous avons donc réduit, et nous sommes inspirés de votre projet et de vos expériences pour mener notre propre démarche d'investigation sur le thème de la montée du niveau des océans, de l'effet de serre naturel et de l'effet de serre additionnel. Votre proposition de progression me semble toutefois très bien adaptée à une mise en oeuvre continue dans une classe.

Nicole Dupraz, enseignante (Suisse)

Il a été très agréable d'avoir un matériel "clé en mains". Cela a soulagé une part du travail de recherches que je dois effectuer pour enseigner les sciences. J'avais 9 semaines à ma disposition pour ce travail. Donc j'ai dû faire des choix (le dossier est très dense).Donc tout travail de ce genre est le bienvenu pour moi.

Alain Poislane, enseignant

Merci du travail accompli qui nous facilite la tache au quotidien (hebdomadaire...). Continuez ainsi

Cleonice Silva, formatrice (Brésil)

Je vous remercie pour ce projet de qualité facile à mettre en oeuvre à école.
J'avais déjà participé à une formation sur le projet "La Main à la Pâte" au Brésil et je suis passionée par cette façon d'enseigner la science.

François Beaume, enseignant

Je vous remercie pour ce travail riche. Il pose souvent plus de questions qu'il n'y répond !

Marc Laurent, enseignant

Excellent outil que ce guide que j'ai utilisé 2 ans de suite en tant que maître supplémentaire en secteur "éducation prioritaire".
Un autre collègue s'est lancé également sur ce projet. J'espére que vous aurez les moyens de développer d'autres guides de cette qualité.

Elise Henry-Leo, enseignante

Merci beaucoup pour cet outil complet, excellente base de travail.

Florence Geroudet, enseignante

La mise en oeuvre a été assez longue, mais j'ai trouvé que mes élèves de CM1 accrochaient bien et que les expériences proposées (avec le coca, avec la fonte des glaces ...) étaient faciles à mettre en oeuvre et leur permettaient de vraiment comprendre les processus. Merci pour tout ce travail !

Marion Triballier, enseignante

Mes élèves et moi nous sommes régalés! Merci !

Joël Gaudrain, formateur

Le fascicule a été présenté en stage de formation continue. Il a été bien reçu, plusieurs enseignants ont manifesté leur intention de réinvestir les activités proposées en classe, voire de développer le projet complet l'année prochaine.

Catherine Bourit, enseignante

Je trouve ces séances particulièrement bien faites et bien expliquées. Cependant, mener ce lourd projet de bout en bout est difficile dans la mesure où nous devons aborder d'autres thèmes en sciences: le temps nous manque!

Marc Tible, enseignant (primaire et collège)

Personnellement, j'ai mené le projet en cycle 3 et 5ème car je suis professeur ambition réussite (j'interviens en liaison interdegrés). Quel que soit le niveau, il s'est avéré necessaire de refonder les activités car le problème environnemental est complexe (inter-relations nombreuses) et les fiches d'activités ne mettent pas en évidence cette complexité. Ce n'est pas parce que tout est fait qu'il n'y a plus rien à faire...

Rachida Selmane, enseignante (Maroc)

J'ai trouvé le livre tres bien fait et bien illustré, j'ai bien pu suivre les étapes et les exercices afin de pouvoir initier les élèves et les faire participeraux activités pédagogiques. Mille mercis à tous les gens qui ont participé à la réalisation de ce guide pédagogique "le climat, ma planète...et moi!".

Julie Boscher, enseignante

Cela fait deux ans que je fais le projet dans ma classe et dans son intégralité. C'est vraiment très bien fait. Merci. Ce serait bien que le projet éco-habitat sorte vite. Si vous faites une animation pédagogique dessus cela m'intéresse.

Brigitte Cauvin, biologiste

J'ai lu les échanges mail et je ne suis intervenue que 3 ou 4 fois sur le forum pour donner de l'information ou apporter un contrepoint. La webite aigüe et la blogomania ont un avantage et des inconvénients : on a bcp de sources d'info pas forcément fiables et il faut pouvoir/savoir prendre de la distance donc : 1-Comment trier (pour les demandeurs d'info qui sont parfois submergés?) ; 2-Comment approvisionner des bases de données, des articles, ou faire valider les infos depuis que la communication (publique-privée) remplace la médiation bcp plus longue à maturer ? merci à vous du travail monumental que vous réalisez. Votre redistribution permet aussi de mettre en perspectives les expériences, et d'identifier les nouveautés à diffuser...ou à bémoliser !

Caroline Texier, enseignante

Guide trés bien fait. Facile à mettre en oeuvre. Problème d'actualité trés intéressant à transmettre.Les élèves adhèrent et réfléchissent longuement à ce sujet dans leur vie quotidienne ensuite, en cours d'année. Continuez !

Véronique Siegler, enseignante

Ce qu'il manque à ce travail est l'évaluation. Je me suis investie avec les élèves dans le projet "le climat, ma planète et moi", cela a pris beaucoup de temps à tout faire (et oui nous avons tant à voir et si peu d'heures!!!) mais je n'ai finalement rien évalué, ce qui est dommage.

Christine Moine, enseignante

Vos propositions sont excellentes et m'ont permis de gagner beaucoup de temps par rapport à mes recherches,la documentation nécessaire et la construction de séquences. J'applaudis cette démarche qui facilite "ma vie d'enseignante".La seule dimension qui m'a posée problème, mais peut-être plus dans "calendrier, miroirs du ciel..." que dans "le climat, ma planète... et moi !", c'est celle de m'autoriser à sortir de votre proposition lorsqu'elle était trop longue ou de la stopper pour ne pas passer plus d'une période sur le même thème.Alors si vous avez d'autres propositions!!! C'est le luxe.

Hayat Boussaadan, enseignant (Maroc)

Félicitation à tout les responsables pédagogiques qui ont permis à nos élèves de mieux comprendre les impacts du réchauffement de la terre ce qui a poussé leurs curiosités à être responsables et chercher des solutions et même sensibiliser d'autres enfants, parents et leurs entourages familiers.

Pierre Thiolliere, enseignant

Livret très intéressant, pas facile à mettre en œuvre avec 30 élèves de CM2. Problème matériel (construction des serres par exemple) Ce qui est complexe n'est pas l'idée mais la mise en pratique quand on a beaucoup d'élèves de 10 ans, peu de place et peu de moyens financiers... J'ai fait ce que j'ai pu mais avoue n'avoir mené le projet à son terme... Suis prêt néanmoins à tester de nouveau dès que les conditions seront réunies.  Merci pour le travail d'aide apporté, pour les animations du site.  Et faites si c'est en votre pouvoir que nos classes soient moins surchargées !

Sandrine Beaunoir, enseignante

Excellent guide et excellent site

Daniela Nicula, enseignante

Votre matériel m'a aidé à obtenir de meilleurs enseignements écologiques Avec le Guide de l'enseignant que - je l'ai reçu de vous j'ai fait un film que j'ai participé à la «Les chercheurs dans l'herbe» à Nancy France. Merci beaucoup pour votre activité !

Mireille Brottes, enseignante

Participant à un concours sur le thème du réchauffement climatique, je suis tombée sur le site mon climat ma planète et moi par hasard. Dommage ! ça demande à être connu. Peut-être pourriez-vous envisager plus de communication au sein des écoles.

Anne Figoureux, enseignante

Bravo pour tout ce travail de qualité!

Nancy Ferchaud, enseignante

Projet très intéressant qui peut être adapté en fonction des élèves. Cette année je n'ai pas osé me lancer dans les expèriences avec matériel mais l'an prochain je me lance! Petit point négatif :les doc. photopiables en couleur ne sont pas utilisables dans certaines écoles : nous n'avons pas de photocopieuse couleur et en noir et blanc ils sortent très mal. Serait-il possible d'avoir un grand poster couleur à afficher en classe et des supports élèves photocopiables en noir et blanc?

Delphine Balvet, enseignante

Pour une débutante comme moi, c'est un document formidable (il faut faire chez soi les expériences par précaution mais sinon, on est sûr que tout est bien prévu et il n'y a rien de très compliqué à mettre en oeuvre).  Il ne manque que des pistes pour évaluer les élèves.

Emilie Morin, enseignante

Bravo et merci pour ce guide plein de ressources !

Cécile Roger, enseignante (lycée)

En dehors de mes élèves de Lycée, spécialisé en énergétique, et sensibilisé de longue date sur ces problèmes environnementaux, les premières ressources visualisées étaient trop enfantines pour mes élèves. Mais j'anime ainsi quelques journées de l'environnement en juin pour des "primaires" et là, je me fais plaisir et cela semble réciproque; que ce soit sur les cadrans solaire, l'effet de serre, les produits "biodégradable" dans l'eau ou sur terre.

Noémie Marie Girault, enseignante

Au vu de l'année scolaire, et des nombreux projets mis en place, je n'ai pas beaucoup avancé dans le projet. Mais je compte bien le mener à terme dans la dernière période de l'année scolaire (moins riche en projets). Le guide pédagogique est très bien fait, les élèves adhèrent complètement au projet. Il parlent beaucoup plus souvent de l'environnement, de ce qu'ils entendent à la télévision ou de ce qu'ils lisent dans les journaux: ils prennent du recul par rapport à ce qu'ils entendent. Le projet leur permet de développer leur esprit critique et de modifier réellement leurs conceptions erronées! Merci encore! J'ai coché "je ne souhaite pas reconduire ce projet l'année prochaine" dans le questionnaire car j'aimerai repartir sur autre chose (surtout que je vais récupérer mes CM1 en CM2...)! Merci encore!

Isabelle Gaurier-Minet, enseignante

Votre initiative est riche : A renouveler sur d'autres thèmes. Le guide pédagogique a été très utilisé.

Eric Masson, enseignant

Thème étonnamment porteur chez les enfants, très réceptifs ! Relais dans les familles en cette période de doute (Claude Allègre) et d'annulation de taxe carbone. L'école a fait relais vers les familles sur d'autres questions comme la gestion des déchets et l'éco-habitat. J'attends donc un prochain thème porteur comme l'éco- habitat. Certains thèmes n'ont pas encore été abordés car le travail est en cours dans mon CM1 ( énergies, ...) Ce thème nous implique aussi dans la gestion écologique de l'école, tri des déchets, fermeture des portes, lumières allumées au quotidien...

Stéphanie Thevenet, enseignante

C'est un projet exemplaire. je tiens à vous féliciter. J'ai atteint avec le projet LE CLIMAT MA PLANETE ET MOI mon principal objectif: développer l'esprit scientifique des enfants (CM2): investigation, expérience, ...   BRAVO

Anna Rincon, enseignante

Bravo! Dommage que je n'exerce plus en cycle 2 ou 3. Je continue de sensibiliser mes élèves de Grande Section et de toute l'école maternelle aux problèmes de l'environnement avec des outils plus adaptés. Il faudrait peut-être envisager des échanges entres les écoles maternelles.  Le site EDD51 propose des échanges autour du projet "Explorateurs de la nature" et c'est très enrichissant. Le développement durable est l'affaire de nous tous, des plus petits aux plus grands...

Claudie Bonnet, enseignante

Bravo et un grand merci à toute l'équipe.Les séquences sont claires, avec des informations complémentaires utiles. Un travail d'une grande qualité.

Thierry Evrard, formateur (Belgique)

Excellent initiative qui fourmille d'idées réalistes.

Sophie Ravier, enseignante

Le dossier est très complet, la présentation sous forme de modules est intéressante, elle laisse une souplesse d'utilisation à l'enseignant parfois pris de court par le temps.

Vinc Bugeat, formateur

Je pense que ce positionnement de l'enseignement de l'EEDD a beaucoup d'intérêt mais qu'il est fortement incomplet car il lui manque la dimension "naturaliste", en clair que les élèves sortent dans un bois, voir une mare ou observent seulement un arbre, car la relation directe avec les objets naturels ne peut être remplacée par des problématiques documentaires ou d'action, aussi pertinentes soient-elles. Il y a une complémentarité à mes yeux incontournable (Cf l'édito du directeur du museum du Jardin des Plantes de Paris dans le Café Pédagogique).

Robert Misiti, enseignant

Ce projet m'a paru très complet ; je n'ai pas tout utilisé surtout par manque de temps mais je compte bien m'en resservir l'année prochaine. 

Sabine Lanoé, enseignante

Peu d'élèves étaient vraiment concernés par leur environnement mais cela à ouvert les yeux à certains parents par rapport à un questionnaire rempli par eux et un élève a réussi a persuader ses parents d'installer un récupérateur d'eau pour les toilettes dans sa maison de campagne; alors cela valait la peine de faire ce projet. Un DVD qui regrouperait les animations seraient plus utile pour moi dans l'état actuel de l'utilisation de la salle informatique de mon école. Le forum est une très bonne idée, j'ai pu avoir de nombreux renseignements grâce à lui.

Nadine Muller, enseignante

La possibilité d'avoir le manuel en complément des ressources est une aide précieuse pour l'enseignant lorsqu'il prépare ses séances et les met en oeuvre en classe. Il serait intéressant de compléter les ressources par des aides à l'évaluation sur les différents thèmes proposés.

Fabienne Peyrot, formatrice

J'ai testé à plusieurs reprise l'expérience qui vise à mettre en évidence le rôle du CO2 dans l'effet de serre (variante 2) et je n'ai observé aucun effet. La référence citée me semble de plus erronée.

Olivier Douet, enseignant

Merci à vous pour ce travail très intéressant.

Alexandra Jacobs, accompagnatrice

Séances très bien conçues mais module très long: il faut faire un choix parmi les propositions, impossible de tout faire.

Elisabeth Neuman, enseignante

merci et bravo pour votre aide!

Magali Bordas, enseignante

Il faudrait plus de projets pour le cycle 2!

Cécile Doyhambehere, enseignante

Le projet a été commencé un peu tard dans l'année scolaire et n'a pu être entièrement mené ; IL sera pousuivi cette année puisque j'ai les mêmes élèves. D'autant que notre travail portera plus sur les comportements et sur les différents sources d'energie. La fin de ce projet sera un complément à notre travail. La problématique soulevée l'année dernière avec votre projet étayera aussi notre travail de cette année. Encore merci pour votre fabuleux travail!

Patrick Barbier, formateur

J'ai apprécié à la fois la qualité des contenus et de la démarche pédagogique ce qui en fait un très bon outil de formation pour les enseignants.

Véronique Berto, enseignante

Les activités "la main à la pâte sont parfois trop compliquées à mettre en oeuvre, pour qui n'est pas féru de sciences et ne peut y consacrer tout son temps. Certaines sont en tout cas de qualité. merci.

Sophie Bilat, enseignante

Merci pour ce matériel précieux et de si bonne qualité

Christelle Macina, enseignante

L'école est désormais équipée d'un TBI, j'envisage donc de travailler davantage ce dossier l'an prochain ainsi que d'autres. Merci pour votre travail dont on profite largement !

Olivier Gambin, enseignant

Le projet, pour notre classe de la Réunion, avait avant tout pour but de souligner les conséquences du réchauffement climatique pour les mileux insulaires, réchercher les peuples soumis à une telle problématique, établir des liens avec les phénomènes climatiques dangereux : les cyclones (risques, prévisions, éducation à la sécurité)

La perception du réchauffement climatique pour les élèves de ma zone (RAR et école à bonification) est difficile car assez éloignée de leur environnement proche, de leurs préoccupations. Toutefois, les volets gestion des risques cycloniques, montée des eaux (en lien avec les conséquences sur la Réunion et les Maldives) et utilisation de panneaux solaires ont été les plus motivants pour les élèves.

Rodolphe Alimondo, enseignant

Toutes mes félicitations et mes remerciements pour la mise en oeuvre et la distribution de vos outils.

Stéphanie Landais, enseignante (auprès d'élèves déficients intellectuels)

J'exploite actuellement la progression dans un IME, ils sont très motivés par le projet.
J'espère avoir le temps de terminer la progression que je me suis fixée car le temps d'une séance prévu pour des élèves d'une classe "ordinaire" n'est pas le même que celui d'une classe type IME. Merci pour votre travail.

Bernadette Drapeau, enseignante

C'est un bon travail que je n'exploiterai que l'an prochain (progression sur 3 ans avec mes élèves) Bon courage et merci à l'équipe de "la main à la pâte" !

Bernard Bechon, enseignant

Si je ne refais pas l'activité l'an prochain, c'est seulement parce que j'ai un CM1-CM2 et je garde donc mes CM1 l'an prochain, nullement parce que le projet ne me convient pas. Merci pour tout.

Sylvie Moinet, enseignante

J'utilise le site de la main à la pâte pour trouver des activités à mener avec mes élèves de cycle 2, et je trouve ces ressources très bien faites et très utiles. Pour ce qui est du support papier, à quand un projet plus accessible à des cycles 2 ? (que ce soit dans le domaine du climat et de la planète, ou dans un autre domaine)


Salah Chouhbi, enseignante (Maroc)

Le temps consacré aux activités de ce genre est insuffisant (90 min/semaine).

Guylène Bacquey, enseignante

Merci pour cet outil accessible qui m'a permis de mener un projet et des activités scientifiques pleines de sens.

Thierry Delaleux, enseignant

bravo,je souhaitais travailler sur le developpement durable ...le guide m'a permis de le faire. C'est du clé en mains, très bien pensé, facile d'utilisation et qui me permettra de faire "ma sauce" par la suite.

Stevan Jokic, physicien (Serbie)

Les enseignants impliqués dans le projet, en Serbie, sont très satisfaits.

Sandrine Dazard, enseignante

Merci pour ce guide très complet. Je ne l'ai pas suivi entièrement faute de temps ou de matériel mais il m'a été très précieux et a fait évolué mes pratiques de classe.

Pascale Lusson, enseignante

Merci pour ce projet vraiment "clé en main" qui permet d'opérer des choix si on ne peut pas tout faire, très accessible et très bien documenté.

Marie-Pierre Bernadac, enseignante

Je trouve les séances trop longues (1h30), j'ai souvent du les découper pour les mettre en place.  Et il manque une phase d'évaluation. Autrement, c'est vraiment un projet très sympa à faire en classe.

Frédéric Sonnier, enseignant

Ne pourrait-on pas imaginer une malette avec le matériel nécessaire ?

Letizia Scussel, enseignante

Je me suis reservée la deuxième moitié de l'année scolaire pour ce projet, j'ai donc terminé la partie sur le rechauffement climatique et  je ne  commence la partie sur l'effet de serre que maintenant. Je trouve le projet vraiment très pertinent et parfaitement adapté à ma classe de cm1/cm2. J'avais testé quelques expériences chez moi d'abord, mais franchement cela ne s'est pas révélé indispensable. Merci encore pour la qualité de ce projet !

May Chaoui, enseignante (Allemagne)

Je viens de commencer le projet dans mon lycée dans une classe de 5ème. Je pense que ce projet intéresserait les élèves de 5ème et 4ème mais il faudrait qu'il soit un peu plus adapté a leurs programmes scolaires de physique-chimie. Les séances de TP seraient hautement plus intéressantes si elles se basaient sur un tel projet.
Je crois que l'on néglige un peu les élèves de ce niveau alors qu'ils viennent de commencer les cours de physique et de chimie avec un programme que l'on devrait rendre plus intéressant.

Benoit Mangou, formateur

Les enseignants qui ont utilisé ce module en ont été très satisfaits.

Daniela Duteriez, enseignante stagiaire

Le seul défaut que je mettrai à ce projet c'est que, soit on en fait un projet d'année, soit on pioche... mais on ne peut pas tout faire si on veux aborder aussi les autres points du programme. L'avantage, c'est que c'est très creusé, qu'il y a beaucoup de choses et que ça permet d'aller loin. Par contre,je me demande si des personnes "non scientifiques" arrivent à s'en servir et comment.

Caroline Ringeard, enseignante

Le timing prévu est difficile à suivre : personnellement une séance prévue sur 1h 30 me prend facilement 2H à 2h30!! d'où l'impossibilité de mener à terme le projet. De plus  j'ai trouvé dommage que l'évaluation des élèves ne soit pas proposée. Mais globalement, le projet est très bien fait et super à mettre en place, en particulier les expériences que j'ai trouvées très intéressantes.

Bernadette Gall, enseignante (collège)

Je suis professeur d'allemand, et j'ai été contactée pour mettre un partenariat en place avec des écoles allemandes. Le fait de faire des sciences en langue étrangère a motivé mes élèves de 6°. Je travaille 2h par semaine depuis le mois de mars, en dehors de mes heures de cours (bénévolement), et compte poursuivre l'expérience l'an prochain, confiant cette tâche à un assistant de langue pour pouvoir pérenniser l'expérience.

Anne Marie Leon, enseignante (pour élèves déficients)

Enseignante spécialisée en unité pédagogique d'intégration, je travaille avec des jeunes déficients, qui ont manifesté beaucoup d'intérêt et  commencent à donner sens à certains évènements climatiques... Je compte terminer le projet d'ici la fin de l'année. Merci pour la qualité de ce projet.

Maud Lutaud, enseignante

Grâce à votre site, j'ai pu avoir des idées sur des situations à mettre en place au cycle 3. Par contre, comme je suis actuellement en cycle 2, j'ai trouvé le niveau plutôt complexe pour des élèves de 6-8ans.

Lionel Abry, enseignant

Un grand merci pour ces ressources et tout ça gratuitement! C'est devenu rare... En espérant que cela continue!

Flore Gough, enseignante

Très bon projet très intéressant mais un peu trop dense, sachant que dans la réalité les séances prennent au moins 2 fois plus de temps qu'indiqué dans le guide. Le projet nous a donc occupé de longues semaines mettant un peu de côté les autres aspects de ma programmation annuelle en sciences. Il serait intéressant de prévoir des projets plus courts permettant une conclusion plus rapide ce qui permet aux enfants de ne pas perdre de vue l'ensemble du projet et sa finalité.

Benoit Armand, enseignant

J'ai aussi utilisé cette année une partie du module "calendriers miroirs du ciel et des cultures" et je suis en train de regarder "découvertes en pays d'Islam".  Continuez ce travail d'une grande qualité scientifique et didactique. Merci !

Valérie Masson-Delmotte, climatologue

Bravo pour ce projet magnifique, dont je vois les résultats dans l'école de mes enfants.

Carolle Jobert, enseignante

Le projet est très motivant pour la classe mais il demande certaines connaissances scientifiques approfondies pour l'enseignant : les séances sont parfois complexes (pour les élèves et moi même) particulièrement lorsqu'on enseigne en ZEP. Il suffit de l'adapter....  J'ai lié mon projet avec une intervenante sur les sources et économies d'énergie ce qui a dynamisé le projet.

Fabrice Rolland, enseignant

Certaines séances n'ont pas été faites car il se posait la question du temps et du matériel.

Laurent Martin, enseignant

Merci aux équipes pour cet excellent support pédagogique. Ce projet, associé à un projet culturel sur l'environnement et les réfugiés climatiques dans ma classe cette année, a permis aux élèves d'aboutir sur une réflexion qui les a amenés à rédiger un premier livret éco-citoyen (gestes simples à respecter). Premier car il sera un support de travail l'an prochain pour les autres élèves. J'attends avec impatience vos prochaines publications.

Sylvie Dessertenne, enseignante

Manque de temps pour aborder ce qui est au programme de sciences de CM1 et parallèlement travailler en profondeurur la protection de l'environnement

Marie Deschodt, enseignante stagiaire

Merci de m'avoir permis d'aborder des thèmes actuelles avec une classe de CM2 où les enfants sont très critiques... De telles actions ne sont qu'à encourager... Encore merci et bonne continuation !

Gilles Reig, enseignant

je souhaite vivement que vous continuiez à proposer des outils pour nous aider à pratiquer les sciences. Dommage que nos équipes de circonscription ne travaillent pas de cette façon dans les autres matières!! merci et bravo  à toute l'équipe.

Maryse Le Gall, enseignante

Bravo et merci pour ce travail.

Jean-charles Allain, formateur

Bon exemple de pratiques pédagogiques (y compris expérimentales) dans le cadre de la généralisation de l'EDD.

Romance Cornet, enseignante

ce projet est tellement riche qu'il m'a fallu trier. j'ai, en parallèle, fait appel à l'ASDER pour la fabrication de chauffe-eaux solaires et d'auto-cuiseurs.

Bruno Schopp, enseignant

Je trouve ce projet très intéressant ; les expériences à réaliser ou à faire réaliser ne sont ni trop onéreuses ni trop difficiles ; il faut juste un peu parfois être débrouillard et bricoleur. Cela permet aussi de sortir des sentiers battus et de proposer autre chose. La difficulté, en ce qui me concerne, incombe au nombre d'élèves en classe (28) et au temps pour tester certaines expériences avant les présenter aux élèves, ce qui n'est pas toujours facile car je suis sur plusieurs postes. Merci pour le support avec ces éclairages scientifiques bien utiles.

Anne Walter, formatrice

Démarche très riche. J'ai sélectionné quelques fiches pour les présenter à mes collègues lors d'animations pédagogiques sur le développement durable et leur ai indiqué votre site. Bravo et tous mes encouragements pour la poursuite de ce travail.

Stéphane Jolivet, formateur

Grand intérêt de la part des enseignants ayant eu connaissance du projet. L'introduction d'une phase "Evaluation" aurait semblé pertinente.

Jean-Claude Commandré, formateur

Guide pédagogique très bien construit permettant à des collègues peu habitués à la pratique des sciences en classe d'être "accompagnés" tout au long de la progression

Christelle Mingant, enseignant

Le matériel pose parfois problème : notamment les thermomètres. Ne pourrait-on pas envoyer dans les circonsoncriptions une malette avec le métériel nécessaire et qui tournerait entre les collègues ?

Claudine Mailhes, enseignante

Le projet "Le climat, ma planète.. et moi!" est un formidable support de cours. Grâce à sa pluridisciplinarité les échanges se multiplient entre enseignants et de nombreux décloisonnements sont possibles. Le document clé en mains "le climat, ma planète .. et moi " est un véritable compagnon de route pour moi cette année, d'autant plus que nous décloisonnons dans notre école et que 3 classes de cycle 3 ont travaillé sur ce thème.

Pour ma classe, le cadeau de la fête des mères sera une mini-serre (bouteille en plastique) dans laquelle des graines sont en train de germer avec une étiquette : l'effet de serre peut être un bien mais aussi un mal ... Ce projet nous interesse vivement car l'une décloisonne en géographie, une en sciences et l'autre en histoire. Quelle belle coopération en perspective entre nous mais aussi avec tous ! Merci !

Cécile Bouteneigre, enseignante (avec des élèves handicapés)

J'ai suivi le module "Le climat, ma planète... et moi!" avec mes élèves handicapés moteur de cycle 3. Ce travail les a beaucoup intéressés. Participer à un projet commun en sciences m'a permis de les fédérer autour d'un même thème et de donner du sens aux apprentissages réalisés en CLIS. Ci-dessous, plus de détails ... et quelques illustrations.

Leurs difficultés sont surtout d'ordres visuel et tactile. Ils passent une partie du temps scolaire en rééducation (kiné, orthophonie...) et une autre en intégration dans une école ordinaire.

Nous avons réalisé les séances 1 à 8 en 2 périodes, à raison d'une séance par semaine, le lundi après midi de 14h à 15h et de 15h 30 à 16h30. Ce dispositif me permettait de regrouper tous les élèves sur la première heure puis de compléter avec le groupe CE2 en deuxième heure.

Mes élèves travaillent plus lentement, ils ont besoin de revenir plusieurs fois sur les mêmes apprentissages. Les expériences à réaliser ( fonte de la banquise, effet de serre...) leur ont été d'un grand secours pour se représenter les phénomènes abordés puisqu'ils  ne se représentent pas bien les objets en 2 dimensions.

J'ai scanné tous les documents de travail et créé des zones de texte pour qu'il puissent mettre leurs observations par écrit ( 2 élèves ne peuvent pas du tout écrire à la main).

La mise en commun s'est faite par le biais d'un tableau blanc interactif pour que tout le monde puisse voir et écrire.

Le sujet des changements climatiques les a beaucoup intéressés, ils sont très sensibles à la protection de l'environnement. Cependant leur bilan carbone transport est toujours très élevé, car ils se déplacent en fauteuil électrique, en taxi ambulance et non à vélo....

Je regrette par contre que nous n'ayons pas pu échanger avec d'autres classes sur le sujet.

Souad Moinaux, enseignante

Enseignante en CM2, c'est avec un grand plaisir que je participe au projet "Le climat ma planète... et moi ". Mes élèves s'investissent avec enthousiasme, apprennent beaucoup et donnent du sens aux divers apprentissages scolaires (écrits, arts plastiques, sciences...). C'est un projet émulant, et je remercie vivement La main à la pâte ainsi que les divers partenaires qui ont permis à ce projet de voir le jour. Les documents clé en main mis à la disposition des enseignants sont pertinents et d'une grande qualité.

Jean Barbier, enseignant

J'ai découvert ce projet en octobre 2008 lors d'un atelier sur les sciences à l'école de l'université d'automne du SNUipp. J'ai commencé ce travail il y a environ un mois avec ma classe de CE2/CM1/CM2 à Paulhaguet. Voici quelques exemples des travaux des élèves. La démarche scientifique de questionnement, hypothèses et vérification des hypothèses par des expériences simples et un matériel facile à trouver convient très bien à des enfants du cycle 3 qui sont très ouverts sur le monde qui les entoure.
Ce projet, outre sa facilité à mettre en place, ouvre des pistes de travail que l'enseignant peut aborder selon ses goûts ou ses aptitudes.
- utilisation des outils informatiques, mise en place des compétences B2i...
- recherche en géographie, histoire...
- calcul avec tableaux et graphiques...
- expression écrite: compte-rendu d'expériences, interwiew...
- arts plastiques: affiches, mise en place de panneaux d'affichage...
- atelier de philosophie...
Notre école a un site internet, il nous permet de mettre en valeur les travaux des enfants.
Je pense que ce projet "le climat, ma planète et moi" va permettre des échanges entre les élèves de notre école, avec les écoles voisines présentes sur ce site mais aussi entre parents et enfants.

Isabelle Mit, enseignante

Je viens de mener la séance 2 "Quelles sont les conséquences de la fonte des glaces?" et je la trouve très intéressante en ce qui concerne la démarche expérimentale. Il n'est pas toujours facile en science de trouver un questionnement où les enfants peuvent vraiment imaginer une expérience, c'est le cas ici.
Plus intéressant encore, les enfants étant persuadés que le niveau de l'eau va monter quand on met des glaçons dans l'eau et qu'ils fondent. Cela permet de leur montrer l'intérêt de l'expérimentation. Il est plus facile après ça de leur parler de la démarche du chercheur et de leur montrer la différence entre une hypothèse et une observation.

Virginie Ligère, enseignante

J’ai pris beaucoup de plaisir à mettre en place le projet « Le climat, ma planète…et moi ! » avec ma classe de CM2 cette année. Avant cela, je faisais des sciences par obligation, pour respecter les programmes. Pour la première fois en quarante ans de métier, j’ai pris plaisir à faire des sciences en classe.

J’avais la même démarche que mes élèves et nous avancions progressivement, au fil des modules proposés par le guide pédagogique. C’est avec plaisir que chaque semaine, chacun exposait à la classe ses questionnements et ses hypothèses. Nous progressions ensemble, au fil des expérimentations et des débats.

J’ai été agréablement surprise de constater que plusieurs mois après la fin de la dernière séance en classe, les élèves avaient intégré un certain nombre de réflexes en termes de respect de l’environnement et de maîtrise de l’énergie. A l’occasion d’une sortie classe verte, leur motivation et leur détermination à limiter les dysfonctionnements climatiques est ressortie au travers de leurs comportements. Au cours des goûters, ils ramassaient systématiquement les papiers qui étaient au sol, limitaient la consommation d’eau pendant les douches et un enfant vérifiait toujours que les lumières avaient bien été éteintes avant de sortir.

Avoir mis en place ce projet dans ma classe est pour moi une expérience formidable que je m’apprête d’ailleurs à renouveler dès la rentrée de septembre !

Emmanuel Weiss, enseignant

Nous avons travaillé cette année, dans notre classe de CE2 de Chatenay Malabry, sur le réchauffement climatique, à travers le projet "Le climat, ma planète... et moi !". Le forum des sciences de fin d'année a été l'occasion de présenter le travail réalisé, et aussi de l'étendre.

Vendredi 30 et samedi 31 mai 2008 a eu lieu le 6e forum des sciences, organisé par la Maison des sciences de Châtenay-Malabry. C’est dans ce cadre que les élèves de ma classe de CE2 ont proposé l’expérience sur la dilatation de l’eau et leur exposition sur le réchauffement climatique, suite aux travaux qui avaient été faits dans le projet "Le climat, ma planète... et moi !". A la fin de l’exposition chaque visiteur s’engageait en cochant sur la charte (élaborée par les élèves) les gestes qu’il respecterait pour limiter le réchauffement climatique… L’exposition n’avait pas comme seul objectif de rendre compte du travail sur le réchauffement climatique, cétait le travail lui-même qui se poursuivait. En effet, c’était une manière de synthétiser à nouveau les connaissances acquises, de poursuivre ce projet dans son interdisciplinarité : choisir les photos et les illustrations, produire les textes, les écrire sur l’ordinateur, puis le jour-même accomplir un énorme travail oral pour expliquer et répondre aux questions. Chaque enfant a pu le faire à son niveau et à sa manière d’élève de CE2 en ZEP. Cela a également permis d’établir ou de raffermir le lien indispensable avec les parents.

L' exposition sera de nouveau présentée lors de la fête de l’école. Peut-être voyagera t-elle aussi, cet  été, dans une bibliothèque municipale. Tout cela donne du sens au travail effectué par les élèves : ainsi, certains parents ont été sensibilisés au réchauffement climatique au point de changer certaines de leurs habitudes. L'avant-dernière photo, en bas de cette page, témoigne d'ailleurs de l'engagement d'une mère d'élève.

Philippe Keltz, directeur d'école

Nous avons testé "Le climat, ma planète... et moi !" fin 2007  à l'école élémentaire de Rocabey, à Saint-Malo. Récit d'une expérience très positive.

Le projet a reçu immédiatement l'adhésion des élèves. Respecter la planète et diffuser les conséquences qui peuvent découler des actions incontrôlées des petits comme des grands a suscité de l'intérêt chez les élèves.
Ils ont réellement eu l'impression qu'ils pouvaient agir et se positionner en défenseurs de la planète, d'être des ambassadeurs de cette cause, enfin qu'on leur faisait confiance pour les responsabiliser.

C'est avec fierté et sérieux qu'ils se sont engagés dans la conception d'une charte de bonne conduite, de citoyens responsables, et sont allés la défendre dans les autres classes et auprès de leur famille.
La protection des hommes, de la planète mais aussi des animaux a été à leurs yeux une mission qui leur était confiée. Les nombreuses expériences les a engagés dans un travail de réflexion, de recherche, et de concrétisation dans le domaine des sciences, et l'appartenance de l'école a une ZEP de réseau ambition réussite a permis de montrer que c'était possible de faire des sciences avec des enfants qui peuvent être en situation difficile vis à vis des apprentissages mais qui leur a permis de réussir et de comprendre l'intérêt de maîtriser des domaines précis dans les domaines de la maîtrise de la langue, mathématiques, géographique. Et pourtant l'effet de serre, ce n'est pas ce qui est le plus simple mais par un travail dont les élèves ont compris l'intérêt, l'enjeu, c'est possible et ils en sont fiers.

Les expériences simples ont laissé des traces, ont construit des savoirs. Un journaliste venu dans la classe a pu se rendre compte ("ils sont vraiment dedans, c'est clair pour eux, ça a l'air tout frais" ; alors que ça faisait plusieurs semaines que les expériences évoquées avaient été faites) de l'implication des élèves dans ce projet que nous avons lié à un projet citoyen, d'amélioration de l'espace école par la création d'un square dans l'école avec la création de mini serres (3 différentes) que les élèves ont présentées après les avoir construites et testées.

Même avec de nombreuses difficultés pour certains, chaque élève s'est exprimé, a proposé des hypothèses, a confronté. Projet vraiment porteur, bravo à ceux qui l'ont conçu, Nathalie, David, Alain.

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte Académie des sciences ADEME Ministère du développement durable Universcience Fondation Ensemble Fondation Nature et Découvertes Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme Israeli palestinian science organization Fondation des Treilles Editions Le Pommier