En décembre, suivez les temps forts de l’événement « La Guyane vers les étoiles »

Portrait de Equipe  La main à la pâte

Le 22 décembre prochain marque un événement majeur pour l’astronomie : le télescope spatial Webb, successeur de Hubble, sera lancé par une fusée Ariane 5 depuis la base de Kourou, en Guyane. A cette occasion, une équipe de 10 scientifiques, parmi lesquels Daniel Rouan, Président de la Fondation La main à la pâte, astrophysicien, directeur de recherche au CNRS et membre de l’Académie des sciences, sillonnera la Guyane, du 5 au 21 décembre, pour promouvoir la culture scientifique et astronomique auprès des élèves, des enseignants et du grand public. L’équipe de la Maison pour la science de Guyane prendra part également à ce projet coordonné par l’Observatoire de Paris - PSL et le CEA. Tout au long de leur mission, La Fondation La main à la pâte et ses partenaires vous tiendront informé des temps forts de cet événement incontournable pour les amoureux de l’espace.

Destiné aux élèves du 1er et du 2nd degré, aux enseignants et au grand public, cet événement itinérant dans une dizaine de villes de Guyane proposera un programme riche en activités ludiques, interactives et accessibles à tous, le tout animé par des scientifiques experts en astronomie. Au programme : visites de classes pour partager la passion de l’astronomie avec les élèves, formations des professeurs avec des activités expérimentales et une initiation à l’observation du ciel, et animations scientifiques organisées dans des lieux publics pour toucher une audience plus large.

Découvrir les métiers du spatial, témoigner de la richesse culturelle et de l’aspect international de ce métier, promouvoir les parcours scientifiques auprès des filles pour lutter contre la sous-représentation des femmes dans ce secteur, former à la démarche scientifique et développer l’esprit critique font partie des objectifs de cette quinzaine guyanaise.

Outre la Fondation La main à la pâte et la Maison pour la science de Guyane, de nombreux partenaires se sont mobilisés pour soutenir ce projet : le CEA, l’Observatoire de Paris – PSL, l’association SpaceBus France, l’Académie de Guyane, l’association Canopée des Sciences, le CNES, le Gouvernement Français, le CNRS, l’Université Paris Sciences et Lettres, l’OSUPS, la SF2A, L’IAS, la société Unistellar ainsi que la collectivité territoriale de Guyane.

Les actions de formation proposées aux professeurs s’inscrivent dans le programme ESERO-France auquel la Fondation est associée.

Suivez les temps forts de « La Guyane vers les étoiles » sur :

 

 

Addons