Coup de projecteur sur 5 projets Centres pilotes La main à la pâte à l’occasion de la fête de la science

Portrait de Equipe  La main à la pâte

La fête de la science célèbre ses 30 ans ! A cette occasion, la Fondation La main à la pâte met sous le feu des projecteurs des évènements fédérateurs autour de l’éducation scientifique menés en classe d’école primaire par son réseau de Centres pilotes* durant l’année scolaire 2020-2021. La sensibilisation aux changements climatiques, la chimie dans la vie quotidienne, les sciences du numérique, l’histoire des sciences et l’esprit scientifique associé à l’esprit critique font partie des thèmes clés abordés lors de ces activités scolaires. Découvrez comment les élèves se sont emparés de ces sujet à travers un apprentissage vivant des sciences.

La biodiversité en jeux - mené par le Centre pilote de Macon Saône et Loire
Une quarantaine de classes a travaillé sur un ou plusieurs sujets d’étude autour du monde vivant et de la biodiversité. Après avoir mené une démarche d’investigation en sciences, les élèves ont conçu des jeux simples en rapport avec les thématiques étudiées : des quiz, des memory, des jeux de tri, de classement ou de rangement. Les enfants ont ensuite numérisé ces jeux à l’aide d’applications comme learning-apps, book creator, genially ou H5P. Ils les ont déposés sur un site dédié. Sensibiliser à la découverte du monde vivant et à la maîtrise des outils numériques dans un cadre ludique où école, famille et enfants sont invités à participer à l’ensemble de ces activités, est au cœur des enjeux de ce projet. 
La chimie à travers le langage des couleurs – mené par le Centre pilote de Nantes - Loire Atlantique
Suite à l’initiative de L’Ecole d’ingénieurs IMT Atlantique qui a conçu et distribué dans des écoles des mallettes de matériel du projet MERITE, une classe de CE1 a expérimenté le module de la Fondation La main à la pâte « Sur la palette de l’artiste », un projet qui propose de mêler connaissances scientifiques, historiques et culturelles. Après avoir observé des peintures pariétales anciennes, les élèves ont extrait des pigments de différentes matières collectées dans leur environnement. Puis, ils ont testé les couleurs produites selon des protocoles d’extraction qu’ils ont eux-mêmes élaborés. Ils se sont interrogés sur les liants et les supports pour par la suite produire une œuvre collective. Tout au long de leurs travaux, ils ont retranscrit ces découvertes sous des formats variés (textes et dessins légendés). L’objectif : alterner ateliers de production et rédaction de protocoles avec un focus particulier axé sur le langage.
Le tour du Var en robot – mené par le Centre pilote du Var
A partir du livret pédagogique 1,2,3… codez !, une déclinaison de projets a vu le jour dans les 3 écoles du Centre pilote varois, autour de la robotique et de la programmation. Plusieurs classes du CP au CM2 ont dû relever le défi de programmer le robot qui leur était confié afin qu’il réalise un parcours sur la carte du Var en passant par des lieux de culture scientifique imposés. Les gagnants ont bénéficié pendant le mois de juin d’un prêt d’une mallette découverte de trois types de robots : BlueBot, Ozobot et Thymio.
Projet de classe dédié à l’énergie et l’eau – mené par le Centre pilote de Nice - Alpes Maritimes
Les élèves de la classe de CM2 de l’école du Port à Nice, ont exploré le concept de l’énergie sous toutes ses formes à travers plusieurs ateliers, à commencer par la prise de leurs propres pouls en mettant en jeu leurs corps. Une autre séquence de travail s’est focalisée sur l’étude de l’impact des météorites en expérimentant des lâchers de billes. Les élèves ont ensuite lié les thèmes de l’énergie et de l’eau avec différentes activités menées autour des ouvrages hydrauliques : questionnaires et recherches documentaires, lectures et visionnage de vidéos pour comprendre l’exploitation de l’énergie hydraulique par l’homme. L’occasion pour les enfants de constater qu’une énergie même renouvelable impacte notre environnement. Pour la dernière étape de ce projet, les élèves ont construit en groupes, leurs propres turbines de barrage à partir d’emballages.
Se mettre à la place de scientifiques - mené par le Centre pilote Gardanne – Bouches du Rhône
Près de 30 classes de cycles 2 et 3 ont endossé un rôle d’archéologue ou de paléontologue pour découvrir la fonction d’objets mystérieux en travaillant sur la ressource de la fondation La main à la pâte « On a retrouvé des os »… Déterminer de quel animal provient les os, participer à un colloque pour échanger entre scientifiques sur l’avancée de leurs recherches sont autant de situations où les élèves mettent à l’épreuve leur esprit scientifique et esprit critique. Autant de situations où l’argumentation et l’écoute ont tout leur sens.

*Le réseau des Centres pilotes La main à la pâte propose aux professeurs de plus de 5 000 classes un accompagnement pédagogique et scientifique de proximité pour développer de manière active et attractive l’enseignement des sciences dans les écoles primaires situées principalement en zone d’éducation rurale. Ce réseau est coordonné au niveau national par la fondation La main à la pâte avec le soutien de l’ANCT, du MENJS et des mécènes les Fondations Vinci, Sopra Steria et Dassault Systèmes.

Addons