Continuité pédagogique : mon cerveau à l’écran, mon cerveau qui apprend

Portrait de Equipe  La main à la pâte

Afin de répondre aux besoins des enseignants et des élèves qui poursuivent le travail à distance, la Fondation La main à la pâte, en partenariat avec l’Académie des sciences, continue de proposer des dossiers thématiques adaptés à la continuité pédagogique. Au menu cette semaine : le cerveau et les apprentissages.

Pourquoi travailler sur la thématique du cerveau avec les élèves ? « On a découvert des manières d’apprendre plus appropriées que d’autres à l’architecture de notre cerveau », explique dans la vidéo introductive le neuroscientifique Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France et président du Conseil scientifique de l’Éducation nationale. Un exemple : « Plutôt que de passer deux heures à lire un cours, il vaut mieux se tester régulièrement, avoir des fiches, se poser des questions ».

Comment les écrans sollicitent-ils le cerveau ?

Visant les élèves des cycles 2 et 3, ce dossier (à découvrir ici) présente différentes pistes pour aborder certaines notions des programmes de sciences, français, mathématiques. Des fonctions cruciales sont abordées comme la perception, les émotions, l’attention, le sommeil, à travers des activités ludiques, des vidéos et des animations. Les enfants sont aussi invités à réfléchir à la manière dont les écrans sollicitent leur cerveau. Pourquoi Internet ou les jeux vidéos sont-ils si captivants ? Spécifiquement conçues pour un enseignement à distance, ces activités sont inspirées du projet pédagogique "Les écrans, le cerveau et l'enfant".

Addons