Les 5 sens

Séance 6 : L'ouïe
Auteurs : Edith Saltiel(plus d'infos)
EVELYNE TOUCHARD(plus d'infos)
Résumé :
Connaissance/notion scientifique : Ce sont les oreilles qui permettent d’entendre les sons. On sait reconnaître les sons aigus, graves, forts, faibles ainsi que les bruits familiers, comme le bruit d’une porte qui se ferme. Le silence, c’est lorsqu’il n’y a pas de bruit
Publication : 7 Octobre 2014
Objectif :
Connaître l’organe et les fonctions liés à l’ouïe. Faire des suggestions et les tester.
Matériel :

Album sonore, bouteille plastique semoule ; cuillère ;couvercle en métal, plastique, carton, boîte à chaussures

Déroulement

  • Phase 1 : Rappel de la séance précédente en s‘appuyant, si possible, sur les traces écrites réalisées

Introduction du thème par l’enseignant avec tout le groupe
Aujourd’hui nous allons nous intéresser  au sens qui nous permet d’entendre. Vous allez tous vous bander les yeux et essayer de localiser le bruit (loin/près, à droite/ à gauche ) que vous entendrez.
Adaptation possible : Pour les enfants qui ont du mal à supporter d’avoir les yeux bandés prévoir une disposition pour que l’enseignant manipule les objets dans le dos des élèves ou derrière un paravent

  • Phase 2 : mise en commun
  • Phase 3 : travail en petits groupes. Vous allez écouter des sons à partir du CD audio. Vous  allez essayer de décrire les sons que vous entendez (grave, aigu, fort, faible)
  • Phase 4 : mise en commun des travaux
    Vous allez dire aux autres comment vous avez caractérisé chacun des sons que vous avez entendus (donner un exemple un son aigu, grave et essayer de dire pourquoi)
    Le rapporteur de chaque groupe donne les résultats des observations réalisées et l’enseignant peut noter sur le tableau
    Demander aussi ce qui nous permet d’écouter et d’entendre (faire ressortir que ce sont les oreilles qui nous permettent d’entendre les sons)
  • Phase 5 : Demander à chacun des groupes (à tour de rôle) de fabriquer des sons avec différents objets (verre, verre+ liquide ; boîtes en fer ; en bois, en plastique…) et qualifier le son : aigu, grave, fort, faible…
  • Evaluation possible : Collectivement : à l’écoute d’un son les élèves doivent indiquer ses caractéristiques. Proposer une caractéristique et demander aux élèves de produire le son correspondant.

Variation possible de cette séance

-Utiliser un loto sonore (sans le support d’images)

-Proposer aux élèves de regrouper les bruits qu’ils aiment et ceux qu’ils n’aiment pas, puis de comparer les tableaux. Cela peut être l’occasion un échange riche sur les raisons de chacun d’aimer ou pas certains bruits.

-Placer l’élève au centre de la pièce, les yeux bandés, et lui demander de montrer de quelle partie de la pièce vient le son émis par un autre élève. Il peut aussi lui être demandé de nommer/caractériser le son entendu (si cela a été travaillé précédemment).