Les 5 sens

Séances 4 et 5 : Le goût
Auteurs : Edith Saltiel(plus d'infos)
EVELYNE TOUCHARD(plus d'infos)
Résumé :
Connaissance/notion scientifique : C’est la langue (les pupilles gustatives de la langue) et le palais qui nous permettent de reconnaître le goût des aliments. Avec notre langue nous pouvons différencier au moins 4 goûts : le salé, le sucré, l’acide et l’amer.
Publication : 7 Octobre 2014
Objectif :
Connaître l’organe et les fonctions liés au goût. Faire des suggestions et les tester. Utiliser des noms, adjectifs et verbes liés au goût
Matériel :

Eau  du robinet ; eau + sucre ; eau citronnée ; eau + sel ; eau gazeuse ; jus de fruits : pamplemousse, jus de pomme, jus d’oranges
[Fiches documentaires proposées]

Déroulement

  • Phase 1

Introduction du thème par l’enseignant avec tout le groupe
Aujourd’hui nous allons nous intéresser  au sens qui permet de décrire ce qu’on ressent quand on mange les aliments : c’est le goût. Comment décrire le goût des aliments qui sont dans votre bouche ?
La question est notée ainsi que les propositions des élèves
Aujourd’hui nous allons tester un autre sens : le goût

  • Phase 2 : travail en petits groupes.

Vous allez travailler en groupe et, à tour de rôle, nous allons bander les yeux d’un membre du groupe qui goutera ce qu’il y a dans le verre et devra décrire toutes les sensations qu’il aura eues dans sa bouche.
Attention : préciser que l’on ne peut pas boire n’importe quel liquide (en particulier incolore) compte tenu des dangers potentiels.

  • Phase 3 : mise en commun des travaux
  • Phase 4 : Maintenant, vous allez travailler à nouveau  en groupes et essayer de ranger « par famille » les aliments que je vous ai préparés, mettant ensemble ceux qui vous semblent aller ensemble. Vous devrez essayer de vous mettre d’accord et nommer vos familles  d’objets.

Chaque groupe dispose d’une dizaine d’aliments différents, certains étant communs à deux groupes. Les élèves goûtent les aliments, échangent leurs idées et essayent de les classer par famille (sucré, salé,…). L’enseignant circule, questionne, encourage.
Les élèves peuvent dessiner sur leur cahier ce qu’ils ont fait pour reconnaître les aliments

  • Phase 5 : mise en commun des travaux

Vous allez dire aux autres comment vous avez regroupé vos aliments et pourquoi vous avez fait ce choix.
Le rapporteur de chaque groupe donne les résultats des observations réalisées (pour ce faire, chaque groupe peut s’aider dans un deuxième temps du texte se trouvant à la fin de cette séance), une discussion s’engage pour essayer de se mettre d’accord (lorsque c’est possible), puis l’enseignant note les résultats des observations sur une grande feuille de papier ou au tableau  
S’il reste du temps et si les élèves sont bien impliqués, il est possible de tester d’autres saveurs à l’aveugle avec des aliments comme la moutarde, le cornichon, le miel les biscuits salés et sucrés, etc…

  • Phase 6 : Avant de clôturer la séance, un temps « j’aime ou je n’aime pas les goûts que l’on me propose » permet de mettre en évidence les différences de goûts, de manière à suggérer aux  élèves que parfois certaines personnes aiment des goûts que d’autres n’aiment pas, et vice-versa (exactement comme pour le son et l’odorat). Cela permet aussi d’approcher la question de subjectivité de nos sens
  • Phase 7 : Synthèse collective de la séance : Qu’avons-nous fait ? Qu’avons-nous appris ? Il s’agit ici de retracer le travail accompli et de conclure :

Notre langue nous permet de distinguer (au moins) 4 goûts différents et il existe un vocabulaire précis pour en parler. Nous connaissons bien le salé et le sucré. Il est parfois plus difficile de reconnaître l’acide et l’amer mais on peut s’y entraîner.
En conclusion : Sur notre langue, il y a des petits grains qui s’appellent des papilles. Ils nous permettent de reconnaître ce que l’on mange. Il est ainsi possible de reconnaître différents goûts et de savoir ce que l’on aime ou pas.
Notre langue reconnaît le salé (sel), le sucré (sucre), l’acide (par exemple le citron), l’amer (par exemple le café, le pamplemousse ou l’écorce d’orange).

  • Evaluation possible : Proposer une liste d’aliments à classer dans un tableau, soit en indiquant le nom de la famille,
    Ou proposer de coller dans  un tableau à 4 colonnes AMER, SALE, SUCRE, ACIDE les aliments testés et d’autres connus des élèves
    Demander quelle partie du corps on utilise pour connaitre les saveurs et comment s’appelle le sens qui est associé