Les 5 sens

Séances 2 et 3 : Le toucher
Auteurs : Edith Saltiel(plus d'infos)
EVELYNE TOUCHARD(plus d'infos)
Résumé :
Connaissance/notion scientifique : C’est la peau qui nous permet d’avoir le sens du toucher. On touche les objets avec les mains, les pieds mais aussi avec toute la surface du corps. Les sensations liées au toucher sont nombreuses: rugueux, lisse, doux piquant, chaud, froid, mou, mouillé sec…
Publication : 7 Octobre 2014
Objectif :
Connaître l’organe et les fonctions liés au toucher ; faire des suggestions et les vérifier. Reconnaître, décrire, comparer, ranger des matières selon leurs qualités et leurs usages.
Matériel :

Des sacs en tissu, des objets variés, des échantillons de matériaux : éponge, papier de verre, papier plastique, bouteille plastique, balle, brosse, miroir, caillou….

Déroulement

  • Phase 1 : Eventuellement rappel de la séance précédente en s’appuyant sur les dessins réalisés par les élèves lors de la séance précédente et/ou  sur  un affichage collectif.  Afficher le tout au tableau.

Qu’avons-nous fait la dernière fois ? Quel sens avons-nous utilisé ?
Qu’avons-nous appris ?
Qu’est-ce que vous avez dessiné ?
Comment avez-vous présenté vos dessins ? Y’a-t-il une légende, un titre sur vos dessins ?
Aujourd’hui nous allons tester un deuxième sens : le toucher


Introduction de la question par l’enseignant avec tout le groupe « Dans ces sacs, il y a des objets. Essayez en touchant de découvrir ce qu’il y a dans le sac (mais sans regarder à l’intérieur du sac), en décrivant ce que vous avez ressenti en touchant »

  • Phase 2 : Chaque enfant touche un ou deux sacs.

Une mise en commun est réalisée par l’enseignant qui note les observations des enfants au tableau. L’accent sera mis sur les mots utilisés comme doux/piquant, dur/mou, lisse/rugueux, chaud/froid.
Adaptation possible : Les enfants risquent d’avoir peur de mettre la main dans un sac sans savoir ce qu’il y a à l’intérieur. Disposer les objets sur la table: les nommer puis les mettre un à un dans le sac. Le jeu consistera à  décrire les caractéristiques  qui permettent de reconnaitre l’objet sans le voir : la forme, la taille, les sensations lisses, doux.... (On notera que la couleur ne peut pas être utilisée lorsqu’on n’utilise pas la vue)

  • Phase 3 : Un enfant (à tour de rôle) décrit un objet pour le faire deviner aux autres
  • Phase 4 : Mise en commun.
    La question  suivante est posée : quelles sont les différentes parties du corps qui nous permettent de toucher ? (la main, les doigts, la paume de la main, les pieds, la peau sur toute la surface du corps)
  • Phase 5 (facultative) : faire explorer la sensation de chaud et de froid. Par exemple, prendre un verre d’eau froide (glacée), un verre d’eau chaude et un verre d’eau tiède. Laisser un doigt 1 min dans l’eau glacée et un autre dans l’eau chaude puis tremper successivement les deux doigts dans l’eau tiède. En conclure que le doigt plongé dans l’eau glacé nous fait ressentir l’eau tiède comme beaucoup plus chaude. Pour le doigt qui était dans une eau chaude, l’eau tiède parait froide car elle est moins chaude que la peau.  Parfois nos sens peuvent nous tromper !
  • Evaluation possible
    Proposer plusieurs sacs contenant deux supports induisant des sensations opposées : doux, piquant / rugueux, lisse/ froid, chaud/ sec, mouillé…
    Lister les adjectifs utilisés
    Demander quelle partie du corps permet de décrire ces sensations et quel est le sens qui est associé

Variation possible de cette séance

-Montrer aux élèves des objets de matière différente, par deux, comme le bois et le coton par exemple. L’enseignante propose un « couple » d’adjectifs pour les caractériser (doux/piquant, dur/mou, lisse/rugueux, chaud/froid) et demande avant à l’élève de faire une hypothèse : par exemple « penses-tu que cela va être doux ou piquant ? ». Puis l’élève touche et confirme ou infirme son hypothèse. Cela permet aussi aux élèves de s’approprier le vocabulaire en l’associant à une sensation tactile.

-Il est aussi possible, ensuite, de bander les yeux des élèves, pour leur faire deviner de quelle matière/objet il s’agit.