Les 5 sens

Séance 1 : La vue
Auteurs : Edith Saltiel(plus d'infos)
EVELYNE TOUCHARD(plus d'infos)
Résumé :
Connaissance/notion scientifique : nos yeux servent à voir le monde qui nous entoure. C’est grâce à la lumière que nos yeux peuvent voir les couleurs, les formes, la taille et le relief. Lorsqu’il n’y a pas de lumière on voit tout en noir
Publication : 7 Octobre 2014
Objectif :
Observer, décrire l’organe et les fonctions de la vue. Manipuler des objets. Utiliser les noms, adjectifs et verbes liés au sens de la vue
Matériel :

Cartes postales, reproduction de tableaux, photos, loupes, miroirs, un fruit (si possible de forme similaire comme pour une pomme ou une orange ou une clémentine)

Note : Cette séance peut être dédoublée

Déroulement

  • Phase 1 : introduction du thème par l’enseignant avec tout le groupe

Expliquer aux élèves qu’ils vont travailler sur les 5 sens et prendre en compte ce qu’ils savent déjà sur le sujet. Expliquer que les sens sont liés à des  parties du corps qui nous permettent d’avoir des informations et de pouvoir décrire ce qui nous entoure. Relier le mot sens à sensation, ce qu’on ressent.
Aujourd’hui nous allons tester un premier sens : la vue
Consigne ; Je vais vous donner un fruit. Vous allez devoir trouver un maximum de mots qui décrivent ce fruit sans le toucher

Travail individuel ;
L’enseignant inscrit au tableau toutes les observations des élèves

Adaptation possible : Des enfants autistes risquent d’avoir des angoisses à observer leur œil, à le décrire et surtout à le dessiner, Dans ce dernier cas, proposer de dessiner soit la main d’une AVS soit un objet de la classe

  • Phase 2 : travail en petits groupes durant lequel les élèves devront choisir parmi les observations inscrites au tableau, celles qui leur paraissent  les plus importantes, les plus pertinentes
  • Phase 3 : mise en commun  Question : Vous avez décrit ce fruit, quelle est la partie du corps qui vous a permis de faire cela ? » Les réponses devraient mentionner l’œil / les yeux
  • Phase 4 : demander aux enfants d’observer, de décrire et de dessiner son œil (utiliser un miroir)
  • Phase 5 : Synthèse collective de la séance : « Qu’avons-nous fait ? Qu’avons-nous appris ? » Il s’agit ici de retracer le travail accompli et de conclure.

[Ci joint des dessins réalisés par des élèves de  la classe d’Anne Claire Dollino]

  • Evaluation possible
    Parmi une collection d’objets disposés sur une table, en décrire un sans le désigner et demander à l’élève de le retrouver (Jeu du qui est-ce ?)
    Lister les adjectifs liés à la forme, la taille et l’aspect
    Demander quelle partie du corps l’élève a utilisé pour reconnaitre l’objet décrit et comment s’appelle le sens qui est associé.

Déclinaison possible de cette séance

Phase 1 : Mise en évidence des yeux qui nous permettent de voir

-l’enseignante interroge les élèves : « avec quelle partie du corps vois-tu ? ». Lorsque les élèves sont tous d’accord sur la réponse « les yeux », la phrase « je vois avec mes yeux » est construite avec des pictogrammes. Les élèves doivent ensuite la reconstituer seuls

-Il est proposé aux élèves d’observer leurs yeux dans un miroir et d’indiquer de quelle couleur ils sont. Ici, un travail sur le vocabulaire des couleurs est nécessaire, afin que tous soient d’accord sur le mot associé à chaque couleur. Les élèves reçoivent ensuite un dessin avec des yeux qu’ils colorient. Ils disposent ainsi chacun d’un dessin « représentant leurs yeux ».

-Tous les dessins étant présentés, les élèves doivent retrouver les yeux de leurs camarades.

Phase 2 : Que faut-il pour voir ?

-L’enseignante demande aux élèves de choisir entre deux hypothèses : Si elle se bande les yeux, voit-elle les élèves ou ne les voit-elle pas ? Chaque élève choisit et fait ensuite l’expérience (l’enseignante lui bande les yeux). L’élève ensuite valide ou pas son hypothèse. La trace écrite réalisée comprendra la photo prise par l’enseignante de l’élève les yeux bandés. L’enseignante propose d’autres situations comme fermer les volets, se placer entre l’élève et l’objet à voir. Il s’agit de conclure qu’il ne faut pas que les yeux ou l’objet soient cachés pour le voir.

Phase 3 : l’observation de différents objets

-Elle se fait à partir d’objets concrets (et non des photos) ; l’enseignante propose aussi des jumelles (en plus des loupes) pour des élèves qui ont des troubles de la vue. Les objets sont peu à peu décrits par les élèves, le tout étant rassemblé sur un document commun

Phase 4 : L’importance de la lumière

-La pièce est placée dans le noir, l’enseignante éclaire les objets avec une lampe torche. Cela amène les élèves à prendre conscience de la nécessité de la lumière pour voir, mais aussi les fait observer les objets sous un éclairage différent.