Composer des couleurs à partir de matière ou de lumière

Séance n°3 : Les couleurs
Auteurs : Monique Saint-georges(plus d'infos)
Résumé :
Les élèves recherchent des situations permettant de voir les couleurs "cachées" de la lumière blanche, ils proposent des expériences. Durée: en deux parties ou trois parties. 30 minutes en classe pour la recherche de situations (possibilité de recherche individuelle en BCD ou à la maison).1 heure 15 pour les expérimentations et les schématisations.
Publication : 11 Décembre 2013
Objectif :
Mettre en évidence la séparation des couleurs de la lumière blanche par un système dispersif. Faire travailler la schématisation.
Matériel :

Pour la classe entière : 1 CD ; huile ; savon ; eau

Déroulement

On peut faire travailler les élèves en atelier tournant sur chaque expérience afin d'éviter la "multiplication" du matériel (mieux vaut un seul bon prisme que plusieurs peu efficaces). Chaque équipe prépare son expérience, la réalise et la schématise pour la présenter aux autres. Ce fonctionnement favorise l'acquisition de l'autonomie. La séparation en deux parties permet au maître de disposer du temps nécessaire à la recherche du matériel demandé par les enfants.
 

Expériences proposées

  • Eclairer un CD dont la surface est lisse et brillante

  • Eclairer une tache composée d'huile et d'eau
  • Faire des bulles de savon à la lumière
  • Eclairer un prisme
  • Lors des expériences, les élèves doivent chercher si la lumièreest indispensable pour voir des irisations (comme des arcs-enciel)
  • Autre expérience réalisable : fabriquer un arc-en-ciel ("Le petit chercheur" Bordas Jeunesse "La couleur")
 

Analyse

Pour toutes ces expériences, on observe des irisations quand on éclaire. La seule variable commune est la lumière. Les couleurs mises en évidence sont les couleurs "cachées" de la lumière.
On cherche à déterminer les couleurs obtenues (nombre et teintes). On met en évidence le caractère subjectif de cette détermination chacun percevant des nuances (par exemple: jaune-orangé ou rouge-orangé ou orange...). Au cycle3, on peut se contenter de retenir six couleurs : violet/bleu/vert/jaune/orange/rouge. On observe le passage en dégradé de l'une à l'autre.
 
Des rappels de vocabulaire (transparent, opaque, translucide) ont été nécessaires suite aux discussion sur le rôle d'écran joué par les nuages. Pour fixer ce vocabulaire, nous avons mis en place des
expérimentations en arts plastiques à partir de matériaux de récupération
 

Le mot du maître

Avec une autre classe les expériences ont été proposées par les enfants dans un ordre différent. Ils faisaient référence essentiellement à la présence d'eau (tache d'huile sur un sol mouillé, bulles de savon et arc-en-ciel). Une question a été soulevée par certains enfants : "on ne sait pas si les couleurs que l'on voit, viennent de la lumière, ou de l'eau".
 
Voici leurs propositions pour trancher:
 
1) éteindre la lumière pour observer les bulles de savon
2) mettre en place un dispositif qui ne fait pas intervenir
l'eau : une règle en plexiglas, un CD...
Ensuite la maîtresse a apporté un prisme
 

Quelques difficultés rencontrées

Pour quelques enfants, la lumière et le soleil c'est pareil. Si le soleil n'est pas visible (ciel nuageux par exemple), la question "Y a-t-il de la lumière?" se pose.

 

Addons