"Mastérisation" Le dispositif de formation et de recrutement des professeurs enseignant les sciences (école, collège, lycée)

Titre "Mastérisation" Le dispositif de formation et de recrutement des professeurs enseignant les sciences (école, collège, lycée)
Auteurs
Académie des sciences
Format
Divers, Non publié, Hors classement
Nature
Rapport technique, notice
Date de publication
26 Octobre 2006
Langue
Français
Pays
France
URL
Date d'acquisition
19 Décembre 2012
Niveau
Primaire
Collège
Note
0
Soyez le premier à noter ce document

L’Académie des sciences demeure attentive aux évolutions en cours, conditionnant l’avenir d’un enseignement qui doit assurer au mieux l’avenir du pays et de sa jeunesse.

 

Résumé

Elle soutient le principe général et nouveau de recrutement des professeurs au niveau master et par concours. S’agissant des futurs professeurs des écoles, ce changement majeur dans leur formation ne fait sens qu’avec un master profondément novateur. Elle appelle donc l’employeur Education nationale et les universités à prendre toute la mesure de cette mission.
Elle croit urgente une bonne lisibilité nationale des masters universitaires qui ouvrent aux métiers de la formation et ne sauraient se limiter à la préparation de concours.
S’agissant des masters :
• suivis par les futurs professeurs de lycée et collège dans les disciplines scientifiques, technologiques et professionnelles, elle rappelle la nécessité de positionner soigneusement cette nouvelle voie « formation » par rapport à celles conduisant à la recherche (ex-DEA) ou à d’autres finalités professionnelles (ex-DESS). Elle souligne l’importance d’y assurer une initiation à la recherche.
• suivis par les futurs candidats au professorat des écoles. Il est indispensable de faire précéder ces masters de licences pluridisciplinaires de qualité, équilibrant sciences et humanités. L’Académie rappelle la nécessité d’en assurer des débouchés qui ne se limitent pas à ce métier et qui renforcent l’exigence de pluridisciplinarité et de formation généraliste.
Elle apporte son soutien au maintien des concours d’agrégation du second degré comme voie de formation de professeurs. Une solide composante de pratique de la recherche au niveau M2, incluse dans la préparation du concours, est nécessaire pour renforcer les compétences des professeurs agrégés.

Lire le texte intégral