L'électronique

Auteurs : Equipe La main à la pâte(plus d'infos)
Résumé :
Venu de l'anglais, "électronique" a été forgé sur "électron" pour qualifier, d'abord, la partie de la physique qui traite des mouvements d'électrons, de leurs flux, autrement dit, de l'électricité et des propriétés de conductivité électrique de la matière.
Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

Ce document est tiré de l'ouvrage "Le Trésor, dictionnaire des sciences, Flammarion 1997

Venu de l'anglais, "électronique" a été forgé sur "électron" pour qualifier, d'abord, la partie de la physique qui traite des mouvements d'électrons, de leurs flux, autrement dit, de l'électricité et des propriétés de conductivité électrique de la matière. Ensuite, pendant plus d'un demi-siècle, l'empire des signaux dont le téléphone, la radio, la télévision, la télécopie ne sont que quelques territoires, et le rôle qu'y ont joué les signaux électriques ont été tels qu'ils ont justifié l'existence d'une technique autonome ; c'est cette technique que l'on dénomme en français électronique. Puis, par suite des succès, sans cesse croissants, qu'elle a rencontrés, on en a fait un adjectif désormais prolifique et qui saccole à presque tout ce que la modernité croit réinventer, à savoir, en vrac, à l'annuaire, au livre, au courrier, au microscope, au casque, au calculateur, à la voiture...

"Le Trésor, dictionnaire des sciences © Flammarion 1997. Ce texte ne peut être ni reproduit, ni vendu sans l'autorisation de l'éditeur."

Addons