L'énergie nucléaire

Auteurs : david Wilgenbus(plus d'infos)
Résumé :
Tout commence en 1912 avec la mise au point du modèle du noyau atomique par le physicien anglais Ernest Rutherford et par le physicien danois Niels Bohr. Pour eux, l'atome est un noyau de charge positive entouré d'un cortège d'électrons. En 1913, E. Rutherford découvre le proton, et il faut attendre 1932 pour que le physicien anglais, Sir James Chadwick décrive le neutron. Le modèle basique de l'atome est alors achevé. En conséquence, une autre approche de la matière fait son apparition. On veut désormais exploiter les ressources de l'atome.
Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

Tout commence en 1912 avec la mise au point du modèle du noyau atomique par le physicien anglais Ernest Rutherford et par le physicien danois Niels Bohr. Pour eux, l'atome est un noyau de charge positive entouré d'un cortège d'électrons. En 1913, E. Rutherford continue ses recherches et découvre le proton, constituant du noyau. Et il faut attendre 1932 pour que le physicien anglais, Sir James Chadwick décrive le neutron. Le modèle basique de l'atome est alors achevé.

En conséquence, une autre approche de la matière fait son apparition. On veut désormais exploiter les ressources de l'atome. Ainsi, en 1939, le physicien français Frédéric Joliot-Curie, en association avec les physiciens Lew Kowarski (physicien français d'origine russe) et Hans Von Halban, montre que le phénomène de fission des noyaux d'uranium s'accompagne d'un intense dégagement de chaleur (la découverte de la réaction en chaîne permettra plus tard l'exploitation de l'énergie nucléaire).

La fission se développe aux USA avec la participation des physiciens émigrés durant la guerre de 1939-1945. Le projet Manhattan a pour objectif de doter les USA d'une arme nucléaire. L'objectif est atteint et l'arme est utilisée en aôut 1945 sur les villes d'Hiroshima (le 6 aôut) et de Nagasaki (le 9 aôut).

Dès la fin de la guerre, les recherches sur la fission sont mises à profit pour l'utilisation civile. A cette fin, la France crée en 1945 le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) dont le but est de maîtriser l'atome dans les secteurs de la recherche, de la santé, de l'énergie, de l'industrie, de la sûreté et de la défense. L'IPSN (Institut de Protection et de Sûreté Nucléaire) mis en place en 1976 étudie tous les aspects du risque créé par les centrales nucléaires, les laboratoires, les usines et la radioactivité naturelle.
En 1996, les centrales nucléaires fournissent les trois quarts de l'énergie électrique produite en France.

Ce dossier est disponible en téléchargement : PDF.

Addons