Vivre avec le Soleil (cycles 1 et 2)

3- Soleil et protection
Auteurs : david Wilgenbus(plus d'infos)
Dominique BENSE(plus d'infos)
estelle blanquet(plus d'infos)
Pierre Cesarini(plus d'infos)
Résumé :
Séance 7 : Comment se protéger du soleil ? Séance 7 bis : Fait-il moins chaud à l’ombre qu’au Soleil ? Séance 8 : Devenir acteur de prévention
Publication : 28 Mai 2009
Objectif :
- Prendre conscience que se protéger du soleil nécessite une panoplie complète.Inciter à rester à l’ombre. - Découvrir la protection que constituent les abris. - Identifier que l’ombre permet de se protéger de la chaleur du soleil

OBJECTIFS

  • Prendre conscience que se protéger du soleil nécessite une panoplie complète.Inciter à rester à l’ombre.
  • Découvrir la protection que constituent les abris.
  • Identifier que l’ombre permet de se protéger de la chaleur du soleil

SOMMAIRE

Séance 7 : Comment se protéger du soleil ?
Séance 7 bis : Fait-il moins chaud à l’ombre qu’au Soleil ?
Séance 8 : Devenir acteur de prévention


Séance 7: Comment se protéger du Soleil ?

Niveau Cycles 1 et 2
Objectifs • Prendre conscience que se protéger du soleil nécessite une panoplie
complète, adaptéeau risque.
• Découvrir la protection que constituent les abris. Inciter à rester
à l’ombre.
Durée 1 heure environ
Matériel • Papier UV
• 4 photographies de vacanciers à la plage, d’un enfant (peau claire) qui
joue au soleil sans protection, d’un lion à l’ombre, et d’un bédouin
( Fiche 1)
• Affiches au format A3
• 3 poupées
• Chapeau, casquette, crème solaire, lunettes de soleil
• Tissus ou habits de poupées
• Appareil photos numérique (optionnel)
• Des dessins ou photos découpées de chapeau, lunette, tee shirt, crème, parasol (optionnel)

1. Discussion

L’enseignant affiche au tableau les photographies utilisées dans la séance 1 (cf. fiche 1 ) et rappelle les conclusions des séances 1 et 2, à savoir : Le soleil c’est agréable mais il peut aussi être dangereux et Plus on reste longtemps au Soleil, plus on peut attraper des coups de soleil. L’enseignant demande aux élèves Comment se protéger efficacement du Soleil ?

Cette séance permet d' associer les familles en posant la question en classe quelques jours avant et en demandant aux élèves d' y réfléchir à la maison et même de rapporter un ou plusieurs moyens de protection. L’enseignant note (ou colle) sur sur une affiche les différents moyens de protection évoqués ou rapportés par les élèves (crème solaire, chapeau, casquette, vêtements, lunettes de soleil, parasol, ombre…), et leur propose de mener des expériences pour tester l’efficacité de chaque type de protection. Comment vérifier que tous ces moyens nous protègent du soleil ?

L’enseignant propose de protéger une poupée qu’il a apportée. Il invite les élèves à imaginer les expériences que l’on pourrait mener pour répondre à la question enutilisant du papier UV et cette poupée.

2. Expérience

Préparation de l’expérience

Cycle 1
Collectivement, les élèves décident des endroits où coller les papiers sur la poupée pour la protéger des rayons du Soleil, c’est-à-dire avec tous les moyens de protection énoncés précédemment : un papier UV sous un habit de la poupée, un derrière les lunettes de soleil, un sous les bords larges du chapeau, un sous une couche de crème solaire…
L’enseignant leur propose une seconde poupée : c’est la poupée « témoin » qui est exposée toute nue, sans protection, et sur laquelle les élèves collent aussi du papier UV. Enfin, une troisième poupée toute nue, sur laquelle les élèves collent aussi du papier UV, sera mise à l’ombre (par exemple sous le préau).
Un morceau de papier UV peut également rester dans la classe (de préférence dans un endroit à l’ombre, si possible un peu éloigné des fenêtres) pendant toute la durée del’expérience.

Cycle 2
Les élèves sont répartis par groupe. Chaque groupe s’occupe d’un moyen de protection, réfléchit à l’expérience à mettre en place, la dessine sur une affiche puis
vient présenter son protocole à l’ensemble de la classe. Une discussion s’ensuit sur la faisabilité des protocoles, la durée d’exposition (une trentaine de minutes), la nécessité de commencer toutes les expériences en même temps pour être dans les mêmes conditions, l’importance d’avoir un « témoin » non protégé.... Chaque groupe peut alors mettre en place son expérience. Pour savoir si les moyens de protection sont efficaces, il faut pouvoir comparer le bleuissement
du papier protégé à celui d' un papier UV témoin non protégé.... Chaque groupe peut alors mettre en place son expérience.

Pour savoir si les moyens de protection sont efficaces, il faut pouvoir comparer le bleuissement du papier protégé à celui d' un papier UV témoin non protégé.

Réalisation des expériences
Les trois poupées sont exposées au Soleil environ 30 minutes au moment où le Soleil
est le plus « fort » (vers midi, heure solaire).

3. Bilan et conclusion

Les élèves observent les papiers UV sur les différentes poupées. Le papier UV resté en classe est toujours blanc ; le bleu le plus foncé est obtenu sur le témoin ; tous les papiers protégés ont plus ou moins bleui excepté celui sous le tissu (sauf s’il était très fin et/ou mouillé). La poupée restée à l’ombre du préau a également légèrement bleuit, celle restée dans la classe est restée blanche. Dehors, excepté les vêtements qui ne peuvent pas couvrir tout le corps, aucun des moyens de protection testés ne constitue, à lui tout seul, une barrière infranchissable pour le Soleil et ses rayons ultraviolets. La conclusion s’impose :
« Lorsque le Soleil est haut dans le ciel, se protéger du soleil, c’est rester à l’ombre ou porter sa
panoplie : vêtements, chapeau, lunettes, crème
».

Certains élèves peuvent s' interroger sur la différence de résultat qu' ils pourraient observer selon les abris utilisés. À noter que cette question est traitée dans la progression pédagogique cycle 3 (séances 8 et 9).

4. Trace écrite

Cooectif Cycles 1 et 2
L’enseignant peut réaliser une affiche comprenant des photos des poupées « cobayes », les morceaux de papier UV recouverts de leur pellicule protectrice ainsi que la phrase de conclusion

Individuel Cycle 1
Des photographies des expériences réalisées sur la poupée et/ou des vignettes représentant les différents moyens de protection (des dessins ou des photos de
chapeaux, lunettes, tee-shirt...) ainsi que la phrase de conclusion peuvent également être photocopiées et collées sur le cahier d’expérience.
Des photographies des expériences réalisées sur la poupée et/ou des vignettes représentant les différents moyens de protection (des dessins ou des photos de
chapeaux, lunettes, tee-shirt...) ainsi que la phrase de conclusion peuvent également être photocopiées et collées sur le cahier d’expérience.

Individuel Cycle 2
L’enseignant propose à chaque élève de dessiner sur leur cahier d’expérience une poupée avec tous les moyens de protection que l’on a testés (vêtements, crème, lunettes etc…) et ainsi que les morceaux de papier UV bleuis. Une alternative plus simple au dessin de la poupée peut consister pour les élèves à coller des vignettes représentant les différents moyens de protection (des dessins ou des photos de chapeaux, lunettes, tee-shirt...). La phrase de conclusion est recopiée.


Exemples de traces écrites réalisées par différents groupes d’élèves de CP.

Conclusion

Se protéger du soleil nécessite une « panoplie » complète : vêtements, chapeau, lunettes, crème... et/ou de se mettre à l’ombre.


Séance 7 bis: Fait-il moins chaud à l’ombre qu’au soleil ?

Niveau Cycle 2
Objectifs • Identifier que l’ombre permet de se protéger de la chaleur du Soleil.
Durée 45 minutes environ
Matériel • 2 thermomètres (au minimum)

1. Discussion

Au cours de la séance précédente, les élèves ont appris que l’ombre les protège des coups de soleil. En s’aidant de l’affiche rédigée à la séance 1, l’enseignant leur demande si l’ombre peut les protéger également d’un autre « effet négatif » qui avait été listé : il s’agit des coups de chaleur.
L’enseignant invite les élèves à trouver une expérience qui permet de vérifier cette hypothèse : Comment faire pour savoir s’il fait moins chaud à l’ombre qu’au soleil ?

2. Expérience

Les élèves proposent d’utiliser un thermomètre exposé au soleil, un thermomètre à l’ombre pendant le même laps de temps (par exemple, une dizaine de minutes) vers midi (heure solaire). Si la classe dispose de plusieurs thermomètres, il est préférable de mener ces expériences par groupe.
Si les élèves n' ont pas encore appris à utiliser un thermomètre, c' est l' occasion de travailler sur celui-ci (observation et découverte du fonctionnement...).

3. Trace écrite


De retour en classe, les élèves peuvent effectuer un relevé de température sur les deux thermomètres : celle du thermomètre à l’ombre est plus basse. Chaque élève dessine les expériences sur son cahier d’expériences et conclue que l’ombre protège des coups de chaleur car : « A l’ombre la température est plus basse qu’en plein soleil ».

Conclusion:

Quand on est à l’ombre, il fait moins chaud.


Séance 8: Devenir acteur de prévention solaire (synthèse)

Niveau Cycles 1 et 2
Objectifs • Récapituler les comportements à risques.
• Rappeler les moyens de protection vis à vis du Soleil.
• Évaluer les connaissances des élèves.
• Rendre l’enfant acteur de prévention solaire.
Durée Variable suivant les projets
Matériel Variable suivant les projets

Cette séance est primordiale car elle vient conclure la progression pédagogique mise en oeuvre, que cela soit en cycle 1 ou cycle 2, constituant une phase de restitution essentielle. Elle est un moyen naturel pour les enseignants d’évaluer l’acquisition de connaissances par les élèves ainsi que leur apprentissage de la démarche scientifique.

Enfin, et peut être surtout, cette dernière séance est une opportunité de rencontre et d’échanges avec les parents.

QUELQUES PISTES POSSIBLES

Ces activités permettent de connaître le niveau de connaissance et de compréhension des élèves par les choix qu’ils sont amenés à faire et qu’ils doivent pouvoir justifier :

Piste 1
Réaliser une charte du bon comportement au soleil

Aller la présenter dans une classe de « grands ».

Piste 2
Faire une ou desaffiches « publicitaire »

Les placer dans les hall d’entrée et/oucouloirs de l’école.

Piste 3
Réaliser un portfolio

Faire choisir aux élèves les documents et supports qui, pour eux, permettent de comprendre qu’il faut se protéger du soleil. Prolongements possibles :
relier ces documents pour en faire un livre, certains élèves peuvent présenter leur livret aux autres, placer ces livrets à la bibliothèque, comparer ces livrets
avec des campagnes de publicité sur le sujet, lancer un projet en arts visuels pour améliorer ces livrets.

Piste 4
Concevoir, réaliser et animer un jeu sur le sujet

La classe peut concevoir un jeu, par exemple, un jeu de l’oie dans lequel chaque case permet de gagner un des éléments de la panoplie solaire. Les élèves de cycle 2 peuvent même rédiger des questions auxquelles il faudra répondre pour gagner les moyens de protection.
Les élèves vont alors jouer entre eux ou avec d’autres élèves de l’école ou du centre aéré ou encore avec les parents lors de la fête de l’école

Jeu édité et distribué gratuitement par La Sécurité Solaire (www.soleil.info).

Piste 5
Préparer une exposition

Présenter aux familles les différents travaux et résultats obtenus par la classe ; faire la démonstration de quelques expériences menées au cours du module (bananes, papier UV, poupées, panoplie de protection…).

Piste 6
Engager un projet d’aménagement de la cour
Par exemple, en rédigeant avec la classe, un courrier à destination des élus de la ville « santé » et « éducation » demandant l’aménagement d’un abri ou la plantation d’arbres pour faire de l’ombre.

Piste 7
Impliquer les médias
Réaliser un petit dossier sur les activités menées en classe et l’adresser aux médias locaux et inviter les journaliste à venir y faire un reportage.