Monographies de quelques animaux

La grenouille verte
Auteurs : Jean-Marie Bouchard(plus d'infos)
Résumé :
d'après Bernard Calvino ; François Calvino ; Jean Foucrier ; Hervé le Guyader Sciences de la vie (Tome 1) - Biologie animale et végétale -Armand Colin / Bourrelier eds.
Publication : 1 Juillet 2001

""
Grenouille sur une feuille de nénuphar


La grenouille verte est un Vertébré amphibien. Elle peut sortir de l'eau mais ne s'en éloigne jamais. Elle a une tête large dépourvue de cou. Le dos est vert avec des tâches noires ; le ventre est blanc jaunâtre.

La peau est nue, mince et maintenue constamment humide par une production de mucus. Elle paraît froide, son corps étant à la même température que le milieu qui l'entoure.

Ayant une température variable (poïkilotherme), elle se cache par grande chaleur ou grand froid dans la vase, sous les pierres, les mousses, toujours dans des endroits humides et elle cesse de manger ; elle vit alors au ralenti.

Sa tête porte des narines, des yeux globuleux et en arrière de ceux-ci, on distingue les tympans. La bouche est large, et pourvue d'une langue visqueuse fixée sous la lèvre inférieure. Celle-ci est projetée à l'extérieur pour saisir les proies qui sont avalées entières. Les dents minuscules, présentes dans la cavité buccale, ne servent pas à la mastication.

Les mâles sont munis de deux sacs vocaux externes.

Les pattes de devant sont courtes et terminées par quatre doigts bien séparés (avec un pouce qui chez le mâle présente des callosités cornées, au printemps). Celles de derrière sont longues et musclées ; elles sont formées d'une cuisse volumineuse, d'une jambe et d'un pied pourvu de cinq orteils réunis par une palmure qui permet la nage. Les pattes repliées en Z au repos, se détendent brusquement dans les déplacements. Dans l'eau, la grenouille nage en allongeant ses pattes de derrière qu'elle replie ensuite, tel le mouvement de brasse d'un nageur.

La grenouille est carnivore, se nourrissant surtout d'Insectes mais aussi d'Araignées, de Vers et de petits Mollusques.

Pendant le jour, elle reste le plus souvent cachée dans les endroits humides, ne sortant que le soir ou après une pluie d'orage pour chasser.

À l'état adulte, la grenouille a une double respiration. Elle respire par la peau maintenue humide en permanence et par deux poumons de taille réduite. À l'état larvaire aquatique, la respiration est branchiale.

Après la période d'hivernage, les grenouilles s'accouplent ; c'est la période où les mâles coassent. La femelle pond dans l'eau de cinq à dix mille ufs réunis en paquets gélatineux, qui seront fécondés extérieurement.

L'éclosion a lieu trois ou quatre semaines plus tard. Les têtards, après deux à trois mois de vie aquatique, subissent une métamorphose permettant le passage à l'état adulte.