Monographies de quelques animaux

La langoustine
Auteurs : Jean-Marie Bouchard(plus d'infos)
Résumé :
d'après Bernard Calvino ; François Calvino ; Jean Foucrier ; Hervé le Guyader Sciences de la vie (Tome 1) - Biologie animale et végétale -Armand Colin / Bourrelier eds.
Publication : 1 Juillet 2001


La langoustine (Nephrops norvegicus) est un arthropode aquatique marin, protégé par un squelette externe calcifié. La région antérieure ou céphalothorax, est formée par la fusion de la tête et des huit segments du thorax, est prolongée par une épine dentée (le rostre) et porte des yeux à nombreuses facettes. L'abdomen est constitué de six segments articulés et se termine par un segment qui porte l'anus et auquel on donne un nom particulier, le telson.

Le céphalothorax comporte treize paires d'appendices, cinq dépendants de la tête (le céphalon) et huit du thorax, donc thoraciques.

La première paire d'appendices est pourvue de grosses pinces servant à la capture des proies. Dissymétriques, elles ont un rôle différent : l'une d'elle, plus volumineuse, munie de fortes dents arrondies, irrégulières et peu nombreuses, est broyeuse ; l'autre, plus fortement denticulée, est coupante. Les deux paires de pattes suivantes sont également pourvues d'une pince terminale, beaucoup plus petite.

  • La tête comporte :
    - deux paires d'appendices à rôle sensoriel, les antennules, placées sous les yeux et composées dun "double" fouet et les antennes, plus écartées, terminées par un long fouet ;
    - trois paires d'appendices buccaux, les mandibules, les maxillules et les maxilles.
  • Le thorax comporte :
    - trois paires de pattes-mâchoires ou maxillipèdes complétant l'appareil buccal ;
    - quatre paires de pattes locomotrices, chacune formée de sept articles et une paire à fonction, en général, spécialisée

L'abdomen comporte six paires d'appendices, une sur chaque segment. Les deux premières présentent des différences correspondant à un dimorphisme sexuel en relation avec le rôle qu'elles jouent lors de la copulation. Les autres sont formées de deux rames foliacées, fixées sur un article de base. Les appendices du dernier segment ressemblent à des palettes disposées en éventail de part et d'autre du telson et forment avec ce dernier la rame caudale.

La langoustine se nourrit surtout de cadavres ; comme la plupart des crustacés benthiques (vivants sur le fond), c'est un nécrophage.
La respiration s'effectue par les branchies situées dans deux chambres latérales formées par les rebords de la carapace du céphalothorax.
Les sexes sont séparés. Après l'accouplement, les ufs sont portés par la femelle, accrochés aux appendices abdominaux jusqu'à éclosion. Le développement s'effectue par une succession de mues.