Le vent, le souffle, l’air en mouvement

2- Le vent, l'air en mouvement - petite ou moyenne section
Auteurs : Travail collectif(plus d'infos)
Résumé :
En petite section, il s'agit de permettre aux enfants de comparer « le vent » à « l'absence de vent » en aidant les enfants à expliciter en quoi les effets du vent sont comparables à des effets obtenus par des actions directes ou par l'intermédiaire d'objets. Certaines indications proposent une adaptation à la moyenne section.
Publication : 11 Septembre 2006
Objectif :
- Mettre en relation la cause (le vent) et l'effet (mouvements observés). - Associer les effets du vent et ceux produits par d'autres actions. - Première conscience que l'air est présent même quand on ne le perçoit pas.

Séquence

Matériel

Description

Séance 1:
Percevoir, exprimer,
explorer

foulards, rubans,
papier de soie…pailles, éventails en papier fort,
ballons de baudruche, plumes, moulinets, sacs en plastique ou en tissus léger…

Les enfants et l’adulte échangent sur le phénomène « vent » afin d’élargir le champ lexical en situation et dans le cadre de la lecture d’album où les enfants reconnaîtront ce qu’ils ont éprouvé.

Séance 2:
Comment sait-on
qu’il y a du vent ?

Appareil photos
Enregistrement de bruits courants (musiques, voix, instruments…)
Quelques albums

Un jour de vent, l’enseignant demande aux enfants s’il y a du vent et les amène à constater les effets de celui-ci. Les enfants, une fois dans la cour montrent à l’adulte tout ce qui bouge quand il y a du vent. Celui-ci prend des photos. Lors d’un bilan, le tri sera fait entre ce qui décrit ce que l’on entend et ce qui décrit ce que l’on voit.

Séance 3:
Que fait le vent
sur les foulards,
les ballons… ?

Les photos prises lors de la séance 2 ;
Des foulards, rubans, sacs en plastique (leur manipulation
par les enfants exigera une vigilance particulièrement rigoureuse des adultes),
ballons de baudruche (gonflés et attachés à des ficelles), poupées à cheveux longs….
Appareil photos

Les photos prises pendant la séance précédente sont distribuées à raison d’une ou deux à chaque enfant. Le maître invite chacun à un affichage avec ses commentaires.
L’enseignant annonce ensuite une nouvelle sortie dans la cour, avec des objets qu’il
demandera aux enfants de désigner. Il fera faire des prévisions aux élèves : « Que va faire… ? »
Les enfants sont répartis en groupes et chargés
des explorations concernant un ou deux objets. On demande à chacun d’observer ce « que fait le vent sur ces objets ».
Observations possibles
Les enfants manipulent et s’expriment sur ce qu’ils observent.
L’enseignant prend des photos des mouvements observés.
Bilan

Séance 4:
Comment faire
bouger les objets
comme le vent ?
(facultative)

Photos
foulards, rubans, sacs en plastique (leur manipulation
par les enfants exigera une vigilance particulièrement rigoureuse des adultes),
ballons de baudruche (gonflés et attachés à des ficelles), poupées à cheveux longs,
différents objets de la cour

Cette séance peut se dérouler dans un gymnase ou un local similaire.
Un jour sans vent, l’enseignant emmène les enfants dans la cour et les amène à constater que les objets ne « bougent » pas.
La classe va alors chercher collectivement à savoir pourquoi.
Le maître demande aux enfants de faire bouger les foulards, les sacs, les ballons,
mais aussi les objets de la cour observés dans la séance 3, comme le fait le vent. Une
fois les objets répartis, les enfants les manipulent librement.
À partir de photos des actions exercées et des effets produits, les enfants pourront comparer les résultats obtenus par ces différentes actions avec ceux observés sous l’action du vent.
Les pictogrammes peuvent être mobilisés en classe de moyens.

Séance 5:
Comment faire
comme le vent dans la
classe ?

foulards, sacs, ballons
plumes, morceaux de papier, bandelettes de soie ou de tissus…
éventails

Les élèves sont amenés, en classe, à explorer de nouvelles façons de « faire du vent », notamment en soufflant. Dans un premier temps, les mêmes supports (foulards, sacs, ballons) peuvent être utilisés de façon à donner l’idée que « le vent intérieur » est le même que le « vent extérieur ».
Le maître peut demander aux enfants « dans la classe, comment faire du vent pour faire bouger les plumes, les morceaux de papier? »
En groupes les enfants évoquent les solutions trouvées dans la cour en l’absence de vent et les éprouvent avec ces nouveaux supports.
La mise à disposition d’éventails
permettra d’envisager une autre possibilité de « faire du vent » ou « de faire de l’air » dans les groupes.
Bilan.

Séance 6:
Réinvestissement

Matériel de fabrication de mobiles ;
les photos prises lors des séances précédentes ;
documentaires et albums traitant du vent

-ateliers de fabrication de mobiles, permettant aux enfants de manipuler des objets ou matériaux facilement mis en mouvement par le vent.
-activités de classements (à partir des photos) des actions exercées pour « faire du vent »;
-activités de recherches, dans des albums ou des documentaires, d’illustrations, de photos, de pictogrammes…


Télécharger le pdf